News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : André Mba Obame se dit prêt à reprendre le combat politique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 12 Août 2012 à 15:27 | Lu 3083 fois

Par RFI

Aussitôt rentré à Libreville, le 11 août, André Mba Obame, adversaire malheureux d'Ali Bongo à la dernière présidentielle, se dit plus motivé que jamais pour reprendre son combat politique contre le chef de l'Etat. Il a demandé la tenue d'une conférence nationale et a affirmé que la Cour pénale internationale allait enquêter sur les violences lors des émeutes à Port-Gentil après l'élection présidentielle en 2009. L'ancien ministre de l'Intérieur de Bongo père devenu adversaire numéro 1 de Bongo fils, a regagné le Gabon après 14 mois passés à l'étranger, principalement pour des raisons de santé.



Gabon : André Mba Obame se dit prêt à reprendre le combat politique
C'est un homme déterminé mais encore en convalescence qui est apparu samedi à sa descente de l'avion. Plusieurs centaines de personnes attendaient l'opposant gabonais. Des cris de joie des banderoles qui ne cachent pas les attentes : « Bienvenue Mr le président ». « Nous voulons une conférence nationale souveraine ». Il s'agit bien de soutenir celui qui en janvier 2011 s'était autoproclamé président et qui revient avec l'intention de reprendre le combat politique.

Au cours d'une brève conférence improvisée à son domicile, entouré de ses proches, André Mba Obame a réaffirmé son souhait de voir organiser une conférence nationale : « C'est le seul moyen de sortir le pays de la crise sans verser de sang ». Le pouvoir gabonais rejette une telle proposition.

En 2011, son parti l'Union nationale, a été dissous, son immunité parlementaire a été levée, ouvrant la voie à des poursuites judiciaires pour trouble à l’ordre public. Mais les menaces du pouvoir ne semblent pas émousser sa détermination à reprendre le combat politique.

Revenant sur les violences qui ont suivi l'election d'Ali Bongo en 2009, contestée par l'opposition, André Mba Obame a assuré que la Cour pénale internationale est aux portes du Gabon pour enquêter sur les victimes de Port-Gentil. « On a massacré des gens. On les a jetés par hélico », a-t-il assuré.

51___gabon_son_amo_conference_nationale.mp3 51_-_GABON_son_AMO_conference_nationale.mp3  (436.49 Ko)



Dimanche 12 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3083 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Larévolte le 13/08/2012 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les révelations du journal Ezombolo sont exactes, il est plus qu'urgent AMO de nous débarrasser d'Accrombessi avant qu'il ne transforme le Gabon en un vaste champ de ruines après son départ du Gabon pour le Bénin son pays natal qu'il aime d'ailleurs réellement. Les caciques du PDG comme les Nzouba, Boukoubi, Mborantsouou et j'en passe sont-ils au courant du pillage exponentiel du Gabon par Accrombessi? En tout cas, si les révélations de journal Ezombolo sont vraies, la situation du Gabon ne mérite plus qu'on parle d'ethnies, de partis politiques mais plutôt d'union. L'opposition gabonaise et le PDG doivent impérativement mettre de côté leurs querelles pour chasser Accrombessi et arrêter ainsi l'hemorragie. Pour ma part, je préfererais que Accrmobessi soit brûlé vif sur un bûcher afin qu'il ne puisse jamais profiter du butin qu'il a acquis au Gabon en spoliant à outrance le peuple gabonais. Tout compte fait, feu président Bongo n'aurait jamais vendu le Gabon aussi aisément et cyniquement.
Quel peuple nous sommes? Peuple gabonais.
Que fait Ngari? Et les autres hommes puissants du Gabon, êtes-vous au courant de ces choses? Qu'attendez-vous pour réagir? L'heure n'est plus au divisions, la situation est critique!

10.Posté par Ondo jean jacque le 13/08/2012 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'AMO nous laisse ses menaces puériles et qu'ils nous servent enfin du concret. Ausssi, quand il fait des déclarations, qu'il sache qu'il en est aussi incriminé. Si Bilie Bi est un indic, il était son indic, lui qui était au coeur de pouvoir. Il était l'indic de ALI; AMO;Pascaline et OMAR. Ce sont eux qui gérait le pouvoir. Essuie ta bouche quand tu parles AMO. t'es là, laisse la politique Kongossa et travaille

9.Posté par Yannick P-A le 13/08/2012 00:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-être que deux semaines c'est minime mais, retenons simplement qu'il l'a dit et pour ma part, je pense qu'il sait que c'est possible. Même les caciques du pdg en ont marre de ce popo! Ce sera certainement un préalable à une approche POUVOIR//OPPOSITION. L'avenir nous le dira.

8.Posté par Larévolte le 12/08/2012 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si AMO a vraiment parlé de virer l'escro-imbécile ( Accrombessi ) dans 15 jours, je trouve sa déclaration très puérile , c'est une affirmation gratuite et on ne veut pas de ça, on veut maintenant du concret. AMO dispose de quel pouvoir pour le moment pour chasser Escro-imbécile le vrai gouverneur du Gabon, tête pensante d'Alain Bongo? Il ne faudrait pas affirmer des choses qu'on n'est pas sûr de réaliser. Je crois pour ma part que le problème est Ali et les gabonais ( les caciques du PDG, noyau dur du système ) qu'il faut d'abord abattre, les Escro-imbéciles ( Accrombessi ) quitteront le Gabon eux-mêmes avant la chute de leur Alain Bongo comme les rats qui quittent le bateau avant le naufrage.

7.Posté par ppt le 12/08/2012 21:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui poster nous pour qui sommes aussi a l exterieur merci

6.Posté par moi nzebi le 12/08/2012 20:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que ceux qui ont assisté à la mini-confé d Amo nous postent les élement pour nous qui sommes en province.D avance merçi

5.Posté par avissoman le 12/08/2012 18:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon professeur m avait dit ; '' avant de faire quelque chose pensons toujours a quand ca va sortir ''
Svp ne manquer pas de faire signe pour un concours en vu .c est un des probleme parmi tant d autre merci

4.Posté par Alerte Info le 12/08/2012 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le président André Mba Obame de retour au Gabon affirme que la CPI va enquêter sur les tueries de port gentil!


et par la suite il a rappelé qu'Alain Claude Bilie Bi Zé était un indic, un traitre pour le Cedoc.
Sa mission était d'espionner Mba Abessole!

3.Posté par Yannick P-A le 12/08/2012 17:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon retour AMO. J'ai apprécié la virgule faite à ACCROMBESSI et BILIE-BI-NZE. L'un porteur de valises et l'autre Indic. Alain Claude a dû passer une mauvaise nuit et a certainement déjà baissé la tête devant son ex-mentor Mba Abess'après cette révélation!! Quant au porteur de valises, c'est sûr qu'il est déjà entrain de régler l'ensemble des modalités et des primes de débarquement pour cotonou avec le raïs!! Amateurisme, orgueuil et mépris émergents quand tu les tiens. Et dire que ça ne fait que commencer. Ah ah ah ah.

2.Posté par 9 routes le 12/08/2012 16:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le système PDG-BONGO est désormais plus proche de la Nuit que du Jour...Ainsi sonne le glas!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...