News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : André Mba Obame revient sur le terrain

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 30 Novembre 2009 à 17:57 | Lu 3831 fois

Suite à l'annonce récent de sa volonté de créer un parti politique, André Mba Obame a entamé le 28 novembre dernier à Lambaréné, une tournée de «remerciements» et d’ «explications» à travers le pays. Il s’agit des premiers actes politiques du candidat arrivé 3e à l'élection présidentielle selon la cour constitutionnelle de l'Etat PDG, en dehors du "Front de refus du coup de force électoral" puis de la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance (CGPPA).



Gabon : André Mba Obame revient sur le terrain
L’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, parmi les leaders de l'opposition au régime lors de la dernière élection, a rencontré son électorat dans la capitale migovéenne, Lambaréné, le 28 novembre dernier.

Sa présence a de même été fortement remarquée à Ndjolé, deuxième ville de la province du Moyen-Ogooué, où il a également échangé avec les populations, après avoir rencontrés ses électeurs de la petite ville d’Ebell-Abanga où, ayant eu vent de son passage, la foule l’a obligé à marquer un arrêt.

Une source proche de l’ex-candidat à la présidentielle a expliqué que celui-ci a entrepris une tournée de remerciement et d’explication à travers le Gabon : «Mba Obame remercie les électeurs pour leur soutien lors de l’élection présidentielle. Il leur explique un peu ce qui s’est passé depuis lors. En même temps, il recueille leurs vœux et attentes quand à la suite».

Selon la même source, l’accueil des populations est enthousiaste et celles-ci se déclareraient «déterminées à parvenir, dans les règles de l’art, au changement qu’elles ont tant souhaité».

C’est dans cette logique que, partout où André Mba Obame s’est exprimé, il a été appelé à la création d’un parti politique. «Pas un parti qui serait simplement un groupe de plus sur l’échiquier politique national, mais un grand parti qui aurait la capacité de fédérer toutes les forces du changement existantes dans le pays à ce jour», affirme un proche de l’ex-ministre de l’Intérieur ayant participé à la tournée du week-end dernier.

Le 22 octobre dernier, André Mba Obame avait en effet confié à l’Agence France Presse (AFP) qu’il travaillait à la création d’un parti politique. «J'ai obtenu 90 000 voix, pourquoi ne le ferais-je pas ?», avait-il interrogé.

L’un des porte-paroles de celui-ci durant la campagne électorale estime qu’une recomposition du paysage politique gabonais est entrain de s’effectuer et qu’il leur est possible, dans ce contexte, «d’arriver à la mise en place d’une formation politique capable de véritablement contrebalancer le Parti démocratique gabonais (PDG).»

Interrogé sur la plausibilité d’une interdiction de cette tournée par le gouvernement, le porte-parole de campagne sus-cité a mentionné que ce tour du Gabon s’effectue dans le cadre des libertés préconisées par la loi.

«Tout Gabonais est juridiquement libre d’entretenir des rencontres avec ses concitoyens. En l’occurrence, les causeries initiées par Mba Obame se font dans des lieux privés. Généralement dans des concessions individuelles, des enceintes familiales ou des cours de maisons personnelles. Aucun espace public n’est sollicité ou réquisitionné», précise-t-il.

Pour mémoire, du fait des tracasseries et des traquenards qui lui avaient été alors tendus, André Mba Obame s’était vu obligé de mettre un terme, le 4 août 2009, à une «tournée citoyenne» qu’il avait entamé pour expliquer sa candidature à l’élection présidentielle. Le contexte n’étant plus le même, on peut s’attendre à le voir ce jeudi 3 décembre à Owendo dans la banlieue Sud de Libreville et à partir de vendredi dans la province septentrionale du Gabon, ainsi que cela a été prévu.

Hormis quelques prises de parole au sein du "Front de refus du coup de force électoral" et, plus récemment, de la Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance (CGPPA), c’est la première sortie publique personnelle d’André Mba Obame depuis la proclamation de l’élection présidentielle du 30 août dernier. Ali Bongo aurait - il peur de faire une tournée provinciale ? Qui vivra verra.

Source : Gaboneco - LVDPG


Lundi 30 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 3831 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Rationnel le 03/12/2009 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.gaboneco.com/show_article.php?IDActu=16028

23.Posté par opposant le 03/12/2009 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à sebdepog

il faut tout simplement apprendre à décoder la parole politique. Un leader ne dira jamais clairement qu'il fera une guerre. Si tu penses que le PDG ne comprendra que le langage de la force, alors tu peux être convaincu que les leaders de l'opposition aussi l'ont compris.

patriotiquement

22.Posté par sebdepog le 02/12/2009 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas un parstisan d'Amo, mais il faut reconnaître que lui au moins a été courageux. Il aurait pu rester dans le PDG et continuer de piller le pays avec tous ses camarades. Seuls les imbéciles ne changent pas. Myboto d'abord, Amo ensuite l'ont compris. Et en cela, je félicite ces deux leaders de notre opposition.
Toutefois, les dictateurs africains ne comprennent que le langage de la force. Je ne crois pas un seul instant qu'Amo réussira avec la seule force de sa parole là où Pierre Mamboundou avant lui a échoué. Or Amo l'a clairement dit, il n'appelera jamais les Gabonais à prôner la violence.
Soit. Mais cela signifie aussi que le PDG sera toujours aux commandes de ce pays. Car ils ne perdront jamais la moindre élection tant qu'ils les organiseront.

21.Posté par candace le 02/12/2009 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A eux qui fustigent AMO,
je voudrais dire que toutes les révolutions ont été faites avec le concours d'éléments appartenant aux régimes qu'on voulait renverser. Des nobles ont participé à la révolution française ( je dirai même que cette révolution est partie des nobles qui contestaient la gestion de Louis 16). Il est difficile d'envisager de renverser un régime fort sans implications internes à ce régime.
Le problème D'AMO, EN, Oyé Mba est qu'ils sont sortis sans avoir pensé d'abord à contrôler la cour constitutionnelle, le ministère de l'intérieur...

20.Posté par Didier Owono le 01/12/2009 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
essiweng, tu veux un patriote prêt à mourir pour ses idéaux ? Donnes l'exemple !!!

19.Posté par St.Michael le 01/12/2009 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n’est pas AMO le problème c’est le biafrais qui est là où il ne devait être, c’est lui le problème.
AMO, BBM tout comme PMM ou bien vous et moi passerons, mais la monarchie bongoiste semble s’enraciner dans notre cher Gabon.
Avons-nous peur de diriger nos flèches et canons sur celui qui nous persécute, j’ai cité l’axe du mal bongo/pdg-francafrique ?
Depuis le coup d’état électoral et le massacre des citoyens inoffensifs, quel bilan faisons-nous sur la lutte contre l’esclavage que nous menons à part venir faire la diversion comme les PéDéGistes démasqués?

Il est plus facile de venir critiquer les gabonais de souche ici tout en grattant le dos du biafrais que de faire une Grève Générale qui aurait précipité le Satan Aliben dans l’enfer et hors du territoire gabonais.

Je ne défends pas tel ou tel leader, je voudrais seulement éviter que nous devenions des Peuples naïfs et déboussolés qui commencent à retourner le canon contre leur poitrine. Amen.

18.Posté par RTG1 le 01/12/2009 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://rtg1.org/rtg/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

17.Posté par essiweng le 01/12/2009 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
votre amo est pourri jusqu'a la moelle .
oublions amo et les autres pierre mamboundou ils sont tous vendu... nous voulons des politiciens capables de mourir pour le peuple comme lumumba et sankara ou encore mandela qui a passé plus de 25 ans en prison pour son peuple....... je suis devenu pessimiste et avec un peuple qui ne pense qu'a l'interet ethnique ou allons nous aller? quand un fang vote un fang et qu'un punu vote un punu franchement ça craind...
tous ces politiciens sont des poltrons surtout votre amo
quant a PM il lui manque le courage de lumumba et nous les gabonais ont est trop moribond.. pour nous l'election c'est un groove

16.Posté par ESSINGANG le 01/12/2009 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
kalibre et alors la vérité te dérange tant ? ça a toujours été un traître... si tu oublies le passé de quelques mois c'est ton problème, mais les vrais partisans du changement ne l'oublie pas...

15.Posté par kalibre le 01/12/2009 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est bien de dire AMO CECI AMO CELA C EST UN TRAITRE .......aller sur le terrain au lieu de venir faire la fine bouche ici !!!!!poltron que vous etes ......n'importe quoi

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...