News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : André Mba Obame dénonce la mise en marche d’un «coup d'État électoral»

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mardi 1 Septembre 2009 à 00:27 | Lu 1017 fois

En vue de dénoncer le non-respect de la loi et du processus électoral en cours, l'ancien ministre de l'Intérieur, André Mba Obame, un des trois candidats à revendiquer la victoire à la présidentielle de dimanche, a donné une conférence de presse le lundi 31 août dernier au QG de Zacharie Myboto, autre candidat à la même élection qui a tenu le même discours un peu avant.



Gabon : André Mba Obame dénonce la mise en marche d’un «coup d'État électoral»
Faisant suite à Zacharie Myboto qui, dans un point-presse donné le 31 août à Libreville, a appelé au « Respect de la constitution et à la volonté du peuple gabonais au sortie de l’élection présidentielle du 30 août 2009 », le candidat indépendant André Mba Obame a donné une conférence de presse en vue de dénoncer le non-respect de la loi et du processus électoral en cours.

La sortie d’André Mba Obame, qui était accompagné de ses alliés Jean Eyéghé Ndong, Paul Mba Abessole, Medhi Teale, Jean Ntoutoume Ngoua et Anna Claudine Ayo Assayi, a eu lieu au QG de Zacharie Myboto, le seul des candidats favoris à n’avoir pas laissé entendre qu’il était le vainqueur du scrutin du dimanche 30 août dernier. Ce dernier siégeait également à la table des conférenciers auxquels il prêtait l’hospitalité.

D’entrée de jeu André Mba Obame a déclaré que la coalition de candidats qui le soutiennent est en phase avec la déclaration de Zacharie Myboto. Sur la même lancée que ce dernier, l’ancien ministre de l’Intérieur a laissé entendre que : «Le Gabon est un Etat de droit et l’organisation des élections dans notre pays est codifiée.» Il a rappelé les différentes étapes consignées dans la loi électorale, à partir du bureau de vote jusqu’à la proclamation des résultats et du contentieux électoral s’il en est. «Seul le ministre de l’Intérieur, invité par le président de la commission électorale peut annoncer les résultats… Seule la Cour constitutionnelle peut déclarer un candidat élu à l’élection présidentielle», a-t-il précisé.

Ce rappel visait à démontrer que les textes de loi ne correspondent nullement à la déclaration faite dans la matinée par le candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba, qui a revendiqué la victoire et s’est «proclamé président de la République et président de tous les Gabonais».

André Mba Obame et ses alliés ont dénoncé cette procédure et déclaration «qui est tout, sauf conforme à la loi de notre pays, à commencer par la loi fondamentale.» Ils ont également stigmatisé «toutes les manœuvres autour de cette déclaration qui sont de nature à mettre les institutions de la République devant le fait accompli.»

Les conférenciers ont appelé la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), la Cour Constitutionnelle, le Gouvernement, ainsi que le Président de la République à prendre leurs responsabilités afin que «force reste à la loi.»

André Mba Obame a mis en garde contre la mise en marche d’un «coup d'État électoral» et a souligné que «La population fera respecter ses droits comme tout citoyen épris de droit et de liberté. Il ne faut pas céder à la provocation. Ce qui s'est passé ce matin est une provocation [la déclaration d'Ali Bongo affirmant qu'il a gagné l'élection]. On fait une annonce, les gens descendent dans les rues, et on arrête le processus électoral. On l'a déjà vu dans d'autres pays.»

"Dans 7 provinces sur 9, le candidat du PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir, qui a investi Ali Bongo) est battu. Vous ne pouvez pas remporter (l'élection) comme ça, sauf si les règles de l'arithmétique ont changé", a ironisé M. Mba Obame.

En début d’après-midi dans la même journée, Zacharie Myboto, au demeurant président de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD), a déclaré : «La déclaration précipitée, mensongère et inopportune du candidat du parti au pouvoir (PDG) est de nature à créer le désordre et la confusion dans l’esprit des Gabonais qui se sont prononcés très largement en faveur du changement dans les ¾ du territoire national et dans la très grande majorité des centres de vote à l’étranger», avant d’ajouter : «Les Gabonais ne sauront tolérer une fois de plus un coup d'État électoral comme en 1993, avec son cortège d’événements violents, entraînant la mort de nombreux compatriotes.
Publié le 31-08-2009 Source : gaboneco Auteur : gaboneco

Mardi 1 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1017 fois




1.Posté par la révoltée le 01/09/2009 02:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COMMENT TU ES COURANT DE TOUT CA? CA SENT TRES MAUVAIS UN COUP PREPARE D'AVANCE. LES ALLIES DE AMO NE SONT QUE DES ANCIENS DU PDG CE QUI VOUDRA DIRE UN RETOUR DU PDG EN FORCE AFIN DE PRESERVER LEURS FORTUNES. AMO DONNE TOUS SES RESULTATS, EST-IL DEVENU PRESIDENT DE LA CENAP OU QUOI? IL LES DETIENT D'OU? MONTREZ-NOUS TOUS LES PROCES-VERBAUX. PDGISTE DURANT 27 ANS, VOUS VOULEZ FAIRE CROIRE AUX GABONAIS QUE 1 MOIS ET DEMI PLUS TARD VOUS ËTES UN NOUVEAU HOMME, NE DE NOUVEAU COMME DANS LA BIBLE ? AU LIEU DE VOUS FAIRE APPELER MOISE, OPTEZ PLUSTOT POUR NICODEME...
JE NE VOUS FAIT PAS CONFIANCE, VOUS ETES TROP FOURBE ET SACHEZ QUE : QUI A TRAHI, TRAHIRA DE NOUVEAU.

2.Posté par LOLI le 01/09/2009 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il le dit parce qu'ils ont les procèe verbaux et oui il n'y aura pas de coup de force electoral ali bongo est battu si tu es pour lui commence dejà à pleurer LA REVOLTéE parce le gabon est un pays de DROIT!!!!!

3.Posté par otiti le 01/09/2009 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on lutte contre une famille, un clan qui veut prendre le pays en otage. Si Ali Ben Bongo est intelligent, si il estime avoir l'amour un tant soit peu du Gabon, si il respecte la mémoire de son père, qu'il accepte la défaite, il en sortira deux fois plus grandit de cette histoire. qu'il aille se preparer pour 2012 en menant dès à présent une campagne de proximité, et là on votera pour lui

4.Posté par la révoltée le 01/09/2009 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LOLI : avant de répondre, essaye au moins d'analyser mes propos, car tu aurais décéler que je ne peux être du camps d'ABO, sinon je ne parlerait pas de leurs fortunes. Je dit tout simplement qu'AMO lui même revendique être le fils spirituel de ABO, que l'on m'explique alors, comment peut-il est le candidat de la rupture en moins de deux mois ? A ses côté, siègent des anciens BARONS du PDG, pourquoi je ne lui fais pas confiance ? tout simplement quà mes yeux, il représente le système, et j'ai le droit de l'écrire, comme toi tu as le droit de porter des critiques sur ALI'9. Nous devons nous respecter, pas la peine de vouloir indexer telle ou telle personne. Nous sommes sur un forum de discussion libre.

Merci...

5.Posté par romy le 01/09/2009 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis tout à fait d'accord avec ce que loli et otiti disent , en outre à la révoltée je dirai qu'il est vrai qu'on doit respectée les avis des uns et des autres, certes, mais je suis pas tout à fait d'accord avec tes dires et critiques, dans la mesure ou tout ce beau monde qui s'est présenté à l'election cette année faisait bien parti de l'ancien systèmeou du moins la majorité des candidats, et tous d'une certaine manière ne sont pas innocents et ont fait du mal au peuple gabonais.Sauf, que l'objectif aujourd'hui est de choisir, SI possible le moins pourri et le plus crédible de tous, et celui qui à au moins su conquérir le coeur des gabonais en leur demandant pardon.Aussi si nous nous arrêtons sur cette histoire d'anciens barrons, autant mieux rester comme ça et ne choisir personne, car il n'ya pas non plus eu de véritables candidats, de poids neutres.

6.Posté par FILLEDUPAYS le 01/09/2009 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BEAU JEU ROMY,

COMME ON DIT CHEZ LES MAMBOUDISTES c'est vrai que si on s'attarde chaque fois à ressaser le passer on n'avancera pas certes pour ce qui est de Mamboundou il n'a jamais été pdgiste mais qui l'entoure ne sont-ils pas des anciens pdgiste dans ce cas je pense que les mutants sont partout le plus important c'est de faire son méa culpa qui de nous tous n'a pas péché???? et confesser son pécher , pourtant depuis sa dernière confession elle a repéché entretemps, le plus important est de reconnaitre ses erreurs, ADMIREZ LE COURAGE qu'a eu EYEGHE entre nous, et je dirais aussi Mba Abessole de reconnaitre que seul on ne peut rien c'est l'union qui fait la force,un seul doigt ne lave pas le visage de grace CHERS UPGISTE ARRETEZ DE VOULOIR LA JOUER PERSO c'est ensemble qu'on est fort, entre nous sans AMO la machine aurait fonctionné comme d'habitude,ils nous a beaucoup aidé en denonçant et en veillant sur ces pratiques qu'il maîtrise,si nous?NOUS ENTRETUONS ENTRE NOUS

7.Posté par romy le 01/09/2009 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci à toi fille du pays, d'aller notre sens, je crois que la seule chose à faire actuellemnent est de se soutenir, pour que dans tous les cas, que ça soit AMO ou PM qui gagne, peu importe mais tout sauf l'autre, car avec lui ça n'ira pas du tout et on risque la dérive et même le pire, je ne comprends vraiment pas ceux qui le soutiennent, mais bon, on y peut rien à ça vu que chacun est libre d'avoir ces opinions.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...