News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo reconnait la rébellion libyenne

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 23 Août 2011 à 17:50 | Lu 1296 fois

Dans un communiqué officiel publié vendredi, le gouvernement gabonais a reconnu la rébellion libyenne représenté par le Conseil national de transition (CNT) comme seul représentant légitime du peuple libyen. Les autorités de Libreville ont reçu une délégation du CNT le 5 août.



Gabon : Ali Bongo reconnait la rébellion libyenne
Alors qu’à Tripoli, les derniers fidèles de Kadhafi résistent encore, Libreville a décidé de reconnaitre le CNT. C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par la capitale gabonaise.

« Le gouvernement de la République : très préoccupé par la situation qui prévaut en Libye provoquée par les massacres des populations civiles, les atteintes massives aux droits de l’homme ; désireux de donner écho aux aspirations du peuple libyen à la liberté, à la démocratie et à la dignité ; encouragé par la justesse de la pertinence de la cause du CNT dans la défense des intérêts du peuple libyen et sa quête du soutien de la communauté internationale en général et du Gabon en particulier ; notant l’appui multiforme de la communauté internationale en faveur du peuple libyen marqué par l’adoption et la mise en œuvre des résolutions 1970 et 1073 du Conseil de sécurité des Nations Unies d’une part et les initiatives du groupe de contact sur la Libye d’autre part ; conscient de ses responsabilités internationales, décide en conséquence, de reconnaître le CNT comme seul représentant légitime du peuple et des intérêts libyens ; se réserve de prendre toutes les mesures nécessaires pour donner effet à la présente décision », a annoncé le gouvernement gabonais.

Plusieurs pays ont également déjà reconnu le CNT comme seul représentant légitime des Libyens.


Mardi 23 Août 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1296 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par ams le 26/08/2011 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'occasion nous sera donné après les élections législatives que le pouvoir veut organiser sans tenir compte des recommandations des partis politiques.

13.Posté par ams le 26/08/2011 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Lala

C'est nous les gabonais qui n'avons pas compris qu'il faut que nous nous rebellions contre le regime PDG, ALI Bongo est consient qui c'est pas la revolte que les gabonais pouront se liberer.

12.Posté par ams le 26/08/2011 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que nous devons mettre en place au gabon notre CNT

11.Posté par King le 24/08/2011 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant d’être traitre!!!

1- Laure Olga Gondjout, émissaire d’Ali Bongo Ondimba auprès du Guide de la Révolution Libyenne
vendredi 1er janvier 2010, rapporte que le ministre gabonais de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a été reçue, mardi dernier, à Tripoli, par le Guide de la Révolution Libyenne, Mouammar Kadhafi, auprès duquel elle était porteuse d’un message personnel du Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.
Citant une source officielle Libyenne, nos confrères de la PANA rapportent que l’émissaire spéciale du Président gabonais avait été reçue en audience, mardi en début de matinée, par le Guide Mouammar Kadhafi, peu avant le numéro un béninois, Thomas Bony Yayi, venu également rencontrer le Président en exercice de l’Union Africaine (UA) pour des raisons de suivi des décisions issues du treizième Sommet de l’Organisation continentale, tenu en juillet 2009 à Syrte.

Quant à la teneur du message d’Ali Bongo Ondimba dont le ministre de la Communication était porteur à l’adresse de Mouammar Kadhafi, la PANA de préciser : « Dans son message, le Chef de l’Etat gabonais loue le rôle que joue le Guide Kadhafi pour que continuent de régner au Gabon la paix et la stabilité après le décès du Président Omar Bongo Ondimba ».

Des sources proches de l’envoyée spéciale d’Ali Bongo Ondimba à Tripoli, l’on apprend également que celle-ci, après son tête-à-tête avec le Guide, a été l’hôte du Premier ministre libyen. A la faveur de cette deuxième audience d’envergure, nous informe-t-on, Laure Olga Gondjout et le Chef du gouvernement de la Révolution Libyenne ont passé en revue les questions de renforcement de la coopération bilatérale dans le cadre de la communication, précisément en ce qui concerne le cas de la Radio panafricaine, Africa N°1, liant intimement le Gabon et la Libye, depuis bientôt deux ans.

Au cours de la même audience, les préparatifs du prochain Sommet de l’Union Africaine – dont le thème portera sur les Technologies de l’Information et de la Communication en Afrique : Défis et perspectives pour le développement – ont pareillement été évoqués et largement débattus par les deux personnalités.

A préciser que cette dernière question, relative aux TIC, intervient à quelques semaines seulement de la tenue prochaine, à Libreville, à l’initiative de madame le ministre de la Communication, entérinée par l’avant dernier Conseil des ministres de 2009, des « Journées Portes Ouvertes sur les Technologies de l’Information et de la Communication », premières du genre au Gabon.

Tant mieux pour la mise en route rapide, efficace, fiable et efficiente des nobles ambitions du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, consistant à traduire en réalité « les bureaux sans papiers » et le désenclavement des coins et recoins du Gabon en termes de supports de communication numérique.

2-
Libreville, 29 mai (GABONEWS) - Le Guide libyen, Mouammar Al Kadhafi a réaffirmé, vendredi dernier, son soutien au président gabonais Ali Bongo Ondimba, lors de sa première visite à Tripoli en Libye, depuis son accession à la magistrature suprême du Gabon, pour son ambition de construire et de développer le Gabon.

Le Chef de l’Etat gabonais s’est félicité de voir que sa vision et son engagement à maintenir, plus encore, à hisser haut le niveau des relations bilatérales entre Tripoli et Libreville est partagée par les autorités libyennes.

Le message délivré par le numéro un gabonais lors de cette rencontre a été bien accueilli par son hôte, tant il dégageait le souhait ardent de voir les projets en cours inscrits dans le cadre de la coopération aboutir.

On note dans ce contexte, entre autres, le dossier d’Africa numéro 1, qui semblait constituer une zone d’ombre dans les relations bilatérales entre ces deux pays, ainsi que ceux portant sur les infrastructures touristiques, dont l’hôtel Laïco et l’ancien hôtel Dialogue de Libreville et dont tout aurait été finalisé lors de ce tête à tête.

Par ailleurs, une « Grande commission mixte de coopération » visant à revisiter le cadre global régissant les relations entre le Gabon et la Libye et à définir les nouveaux axes des échanges a été envisagée avant la fin de cette année par le président Ali Bongo Ondimba et le premier ministre libyen Dr El Baghadadi El Mahmoudi lors de leur entretien.

Ces assises, si elles ont lieu à Libreville, se tiendront 7 ans après les toutes premières qui ont eu lieu à Tripoli du 6 au 7 août 2003.

10.Posté par la pensee gabonaise le 24/08/2011 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En bon vassal, le gouverneur de la province de France d'Outre-Mer, Ali Bongo, ne fait que faire appliquer l'odre qui lui a ete demande d'appliquer depuis l'Elysee.

9.Posté par Le Collectif des Gabonais qui veulent avancer le 24/08/2011 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon était d'accord avec le fait de soutenir un peuple opprimé, dans le respect des populations civiles et dans la volonté d'un accord dans la société libyenne. Dieu n'a rien à voir dans les guerres qui sont le fait des hommes.
Rousseau a dit que lorsqu'un peuple était opprimé contre le droit, il était de son devoir de se lever et de réagir. C'est pour ça que Ali Bongo a reconnu le CNT: pour en finir avec l'oppression et les tueries. Le Cnt est légitime et les seuls martyrs sont les saints de dieu. Le "guide" n'est qu'une homme qui s'est pris pour dieu, et il est tombé.

8.Posté par Lala le 24/08/2011 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi les bongo omar hier et Ali aujourd'hui sont ils toujours les premiers à soutenir les rébellions des autres pays ? Alassane et ses hommes allaient toujours se réfugier au Gabon après chaque tentative de coups d'Etat. Qu'est-ce qu'Omar Bongo n'a pas dit et fait lorsque la rébellion a occupé la CI? Il faisait toujours des déclarations sur RFI, insultait Gbagbo, lui donnant des injonctions par ci par là. Il a même participé au sommet de kléber en France au cours duquel Gbagbo fut dépouillé de ses pouvoirs au profit des rebelles. Il clamait même son admiration pour Soro Guillaume. Lorsqu'exaspéré, Gbagbo osa le traiter de rigolo, il fut organisé plusieurs marches au Gabon au cours desquelles Gbagbo fut copieusement injurié sans que les gabonais ne se disent que leur président avait été le premier à injurier Gbagbo sur RFI. Lorsque la crise électorale a éclatée en Côte d' Ivoire, son fils Ali fut le premier à prendre position pour Alassane sur la RTG1 après un conseil de ministres. Quand les bombes ont commencé à pleuvoir sur nos têtes à Abidjan, tuant nos enfants, Ali a été le seul chef d'Etat africain à approuver publiquement cette action. Ce qui est normal, le Gabon faisant partie des pays ayant voté la résolution permettant à l'ONU et à la France de poser un tel acte. Ali Bongo, calme toi un peu. Les autres présidents comme sassou, deby, bozizé,biya, faure,yayi, ATT sont aussi les poulains de paris et selon les instructions qui vous sont données, vous devez tous adopter la même position que paris chaque fois qu'un problème se pose mais les autres ont la décence de se taire et d'agir dans la discrétion. Tu es jeune et tu viens d'arriver alors piano! piano! piano! comme le dit si bien ta mère dans une de ses chansons. Loin de moi l'idée de te souhaiter du mal mais le Psaume 118 dit " mieux vaut compter sur le Seigneur que sur les puissants de ce monde". Souviens toi de ce que les français ont fait à ton père au soir de sa vie.

7.Posté par Le libre penseur sur le NWO le 24/08/2011 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@lemvou,

Tout à fait d'accord. Un idiot utile de l'occident, un de plus.

Bien à vous,
Le libre penseur sur le NWO
UPGRADE YOUR MIND

6.Posté par lemvou le 23/08/2011 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un trouffion est un trouffion quelque soit ses apparats.

5.Posté par Dubois le 23/08/2011 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hi
je pense que ce dernier est emprisonné vu le pouvoir qu'il détient de l'occident et non du peuple. il est contraint de soutenir la rebbellion sinon SARKO va lui démettre de ses fonctions...il avait été mal Hué lors de la conférence de l'union africaine à Malabo..le pauvre il a eu très honte lorsque les caciques lui dit ce ceci: toi qui arrive hier tu viens soutenir la rebellion alors que nous sommes entrain de lutter contre ces colons...il ne gère rien BOA, toutes les grandes décisions sont prises ailleurs c'est
un pion
Cdt

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...