News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo l'autre Président sur les chantiers de Libreville

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mercredi 6 Avril 2011 à 16:25 | Lu 544 fois

Accompagné des techniciens de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), Ali Bongo l'autre Président a visité le 5 avril à Libreville, les chantiers liés à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. Cette initiative visait à faire le point sur l’avancement des travaux, à moins d’un an du lancement de la compétition sportive.



Véritable périple que celui effectué le 5 avril à Libreville par Ali Bongo l'autre Président . Accompagné des techniciens de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), le chef de l’Etat gabonais a visité plusieurs chantiers de Libreville, notamment ceux liés à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012.

Les infrastructures hospitalières ont constitué le point de départ de ce périple, avec la visite du chantier du futur Centre Hospitalier Universitaire de Libreville, qui constituera une annexe au Centre hospitalier de Libreville (CHL ou Hôpital Général) et sera spécialisé en chirurgie. Ali Bongo a poursuivi son marathon sur le site de construction de l’Institut de cancérologie d’Angondjé.

«Concernant les hôpitaux visités, je suis heureux de l’avancée des travaux. Ces sites seront prêts bien avant la date prévue. La qualité est bonne, les normes hospitalières sont respectées. Avant la fin de l’année 2011, les Librevillois auront deux structures performantes dans lesquels ils recevront des soins de qualité », a affirmé Ali Bongo .

Ali Bongo Ondimba a également inspecté les constructions routières et l’échangeur de Nzeng-Ayong ainsi que les routes aux abords du Stade de l’Amitié sino-gabonaise. «Le programme de construction des infrastructures routières prendra plusieurs années mais il permettra une circulation plus fluide dans Libreville», a-t-il indiqué.

Au titre des infrastructures sportives, le président gabonais a tour à tour visité les stades de compétition et d’entraînement de la CAN 2012 à Libreville : le stade de l’Amitié sino-gabonais, le stade Omnisport Omar Bongo et le stade d’entraînement de Nzeng-Ayong. «Notre souci est la sécurité des stades. Des catastrophes se sont déroulées dans d’autres pays au niveau des infrastructures. Il faut être sur que la sécurité soit garantie pour les spectateurs», a espéré Ali Bongo au terme de cette étape.

Véritable nœud gordien de la CAN 2012, les infrastructures hôtelières étaient également au cœur du périple d’Ali Bongo qui a notamment visité les hôtels de Nzeng-Ayong et d’Angondjé, d’une capacité de 50 chambres chacun.

« Le COCAN s’active à travailler avec les autorités pour une bonne organisation et une bonne réception de ceux qui viendront regarder ce grand spectacle. Aujourd’hui j’ai voulu me rendre compte de l’avancée des stades et des infrastructures hôtelières. D’autres seront construites d’ici l’évènement, nous allons faire un gros effort en matière hôtelière d’ici la fin de l’année, et renforcer les voiries d’accès aux stades. Ce sont des chantiers qui vont tripler d’intensité mais qui sont nécessaire et vitaux si nous voulons que l’évènement se passe bien », a assuré le président gabonais.

Il a achevé sa visite d’inspection par la centrale thermique d’Alénakiri, à Owendo. Cette dernière, d’une puissance de 35 mégawatts, servira à produire de l’électricité «verte» à partir de gaz naturel.

«La construction de cette centrale est une des réponses à la carence en électricité. Les besoins de nos populations et de nos industries sont plus importants que nos capacités. Nous avons décidé de pallier ces carences. Nous souhaitons un développement suivi et continu ; nous comprenons les besoins des citoyens gabonais en électricité et en eau et nous avons déjà avancé. Bientôt je pourrai annoncer des réformes nécessaires dans ce secteur et des décisions qui seront prises avec nos partenaires SEEG et Véolia», a indiqué Ali Bongo.

«Je suis certes optimiste, mais assez impatient. J’ai vu que les choses bougent et qu’elles vont dans le bon sens. Mais elles ne sont pas suffisantes et ne vont pas assez vite. Je veux pouvoir donner un coup d’accélérateur, même si ce n’est pas toujours facile. Nous devons essayer d’ordonner notre développement. Notamment dans le cadre la ville, il est important de s’attaquer aux problèmes de voirie urbaine et d’avoir de bons tracés, des connexions en électricité, en eau et en nouvelle technologie. Nous avons souvent vu des maisons construites là où il ne fallait pas. Il faut désormais que l’on s’ordonne», a-t-il conclu.


Source : Gaboneco

Mercredi 6 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 544 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...