News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo et son clan renforcent leurs pouvoirs. Président à vie

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Mercredi 29 Décembre 2010 à 13:02 | Lu 827 fois



C’est quasiment bouclée, l’adoption du projet de loi constitutionnel soumis au parlement par Ali Bongo Ondimba. Projet de texte qui passe, en dépit de la levée de boucliers de l’opposition, qui dénonce notamment le maintien du scrutin à un tour pour toute élection politique. L’opposition demande pour le retour au scrutin à deux tours, principalement t pour ce qui concerne le scrutin présidentiel. Mieux, Ali Bongo, renforce au grand dame de cette opposition ses pouvoirs législatifs et judiciaires, devenant le représentant du peuple devant la loi.

Le clan au pouvoir se voit renforcer par ailleurs certains pans de ses prorogatifs, avec notamment la capacité de maintien en fonction à vie des présidents de certaines institutions, à l’exemple de la cour constitutionnelle, souvent accusée de partialité lors des contentieux post électoraux, particulièrement lors de l’élection du président de la république et des membres du parlement.

Une institution aux mains de la mère des frères de même père, d’Ali Bongo Ondimba, disons de sa mère, pour parler comme les africains qui prennent en compte la famille élargie. Les membres de cette institution sont renouvelables au tiers, tous les cinq ans, selon les nouvelles dispositions.
Le champ de la présidence à vie à la tête d’institution est également ouvert à Emmanuel Ondo Méthogo, qui préside aux destinées du conseil national de la communication.

Des modifications qui scellent les ingrédients d’un processus politique dépourvu de leviers de transparence, et qui viennent à jamais, rendre quasiment impossible, aussi longtemps que les choses resteront à l’état, l’hypothèse d’une alternance politique. Plus que jamais difficile pour l’opposition d’espérer inverser la tendance par les urnes, puisque les mécanismes de cooptation des élus sont plus que jamais renforcés.

C’est probablement si rien n’est fait, vers une présidence à vie d’Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon que l’on s’achemine. Les députés et sénateurs de l’opposition ont prêché dans le désert, en dénonçant ses menaces contre la démocratie. Signe des temps, les deux chambres du parlement majoritairement dominées par les élus du parti démocratique gabonais, PDG, au pouvoir, ont adopté ce mardi en congrès du parlement ladite réforme constitutionnelle, qui doit être adoptée par le président de la république, avant son entrée en vigueur.

Le pouvoir et alliés ballaient du revers de la main tous soupçons de vouloir tordre le cou à la démocratie, en défendant une révisons constitutionnel le qui permet au Gabon de s’arrimer aux standards internationaux de la démocratie.

Une adoption du projet de révision constitutionnelle qui est intervenue, alors que l’on annonce désormais pour ce jeudi, au lieu de mardi comme initialement programmée, l’arrivée au Gabon du secrétaire exécutif de l’Union Nationale, l’opposant André Mba Obame, qui boucle ainsi plusieurs mois de présence dans la capitale française. Qui vivra, verra


Mercredi 29 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 827 fois




1.Posté par GUEVARA le 29/12/2010 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.nouvelle-afrique.com/Programmation-de-l-assassinat-de-Laurent-Gbagbo-voici-un-document-secret_a3378.html

2.Posté par Gabonais le 29/12/2010 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers amis, Ali a changé la constitution à sa guise. Il envoie le message qu'il suffit de le chasser de là et de changer la constitution. Alors les braves Gabonais savent quoi faire: arrêter de se lamenter et faire sauter Ali et ensuite faire adopter une "vraie constitution" par référendum! C'est tout! Fini les discours!

Si Ali a changé la constitution, n'importe quel président légitimement élu peut venir annuler tout ce que Ali a mis en place, pour le bien des Gabonais!

3.Posté par Larévolte le 29/12/2010 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il m'arrive de me poser des questions sur la mentalité de nous peuple gabonais et ce que nous serions si le Gabon avait été un pays pauvre.
Quelle excuse, nous gabonais, donnerions-nous pour qualifier nos faiblesses et notre refus de revendiquer nos droits qui sont: la liberté, l'égalité, la justice etc... Ces éléments fondamentaux qui font qu'on dise qu' un pays est démocratique? Un pays peut être pauvre mais respectant les principes démocratiques tout comme un pays peut être riche en flirtant avec la dictature.

Ceci m'emmène à me demander pourquoi nous sommes incapables de lutter pour obtenir nos droits et pourquoi lorsqu'un évênement comme l'adoption de la révision de notre constitution est d'actualité, certains gabonais resortent la carte de l'argent volé par l'ancienne équipe de Bongo père. Est-ce que c'est de cela qu'on parle? Il s'agit ici de nos libertés, de notre semblant de démocratie qui est envoyée aux chiottes, en somme, de tous nos droits piétinés.
Il ne s'agit pas d'argent, ni de richesses du Gabon ni des sanctions à apporter à ceux qui volent ou ceux qui ont volé, il s'agit d'une forte atteinte à nos institutions (la révision de notre constitution).

Il n' y a pas que l'argent qui compte dans l'épanouissement d'un individu. Certains pays sont pauvres sur le plan matériel, mais ce n'est pas pour autant que les ressortissants de ces pays pauvres vont renoncer à la démocratie. Au contraire, c'est quand on est pauvre qu'on a le plus soif de liberté.

Je dénonce ce trait de caractère de l'homme gabonais qui pense à tord que c'est l'opposition qui doit tout faire. Et comme les anciens pédégistes ont eu la mauvaise idée de quitter le PDG pour se mettre du côté du peuple, ils sont devenus les boucs émissaires de tous les maux du Gabon par une certaine catégorie des gabonais. Quand bien même que ces nouveaux membres de l'opposition ne font plus partie du système que nous dénonçons tous, ils continuent à être responsables de la mauvaise gestion du pays parce que les gabonais ont peur de montrer les crocs à Bongo fils et son état-PDG.
Je suis offusqué de constater que tous les faits et gestes des membres de l'UN et alliés sont critiqués, toute bonne initiative est sabotée par une bonne partie du peuple (même ceux qui se sentent opprimés). Qu' attendons-nous de l'opposition dans ce cas?

Je me demande si et seulement si l'homme gabonais est conscient que le peuple aussi peut initier une marche pour protester une injustice et obtenir gain de cause.

Il m'arrive aussi de me demander si nous les gabonais, nous savons nous remettre en cause. Est-ce que nous ne sommes pas tous responsables de notre sous-développement? Et si notre passivité a une grande responsabilité dans ce qui nous arrive? On n'a pas toujours besoin de recourir à la violence pour obtenir des choses ou réparer une injustice. Lorsque nous étions enfant, comment nos parents pouvaient-ils déviner que nous avons besoin de certaines choses, si nous-mêmes nous n'osons pas le leur demander?
Si les anciens pédégistes, membres de l'UN n'avaient pas changé de camp, qu'auraient fait ceux qui ne bougent pas mais qui passent le plus clair de leur temps à porter des accusations et à médire toutes leurs initiatives même lorsqu'elles sont bien fondées et qu'elles contribuent au bien-être de tous les gabonais?
Certains gabonais et ils sont nombreux ne font rien, ils refusent que les autres prennent les choses en main et ensuite ils se plaignent qu'ils ne voient aucun résultat. Franchement, on ne sait sur que pied danser avec ce genre d'individus.
Au fait, il y a hommes politiques que certains gabonais croient crédibles et qu'ils attendent pour la délivrance du Gabon. Pourquoi attendent-ils ces hommes crédibles les bras croisés? Et si ces hommes à leur tour se mettaient aussi à croiser leurs bras en attendant le sauveur? Que feraient ces gabonais qui pensent que le salut du Gabon ne dépend que des autres?
Comment concevoir que des hommes, des citoyens d'une nation comme le Gabon puissent continuellement attendre des mots d'ordre des leaders de partis pour ne serait-ce qu'organiser une marche pacifique?
D'ailleurs, j'avais remarqué tout récemment au meeting de à Rio en novembre dernier, des gabonais, pères de famille qui préféraient boire dans les bars environnants au lieu de venir écouter le message que les hommes politiques étaient venus NOUS porter. Même si on n'est pas d'accord avec le contenu, la curiosité peut quand même nous habiter quand il s'agit des affaires du pays. La priorité que bon nombre de gabonais donne à la vie est l'alcool, un alcool dont les vrais bénéfices ne profitent qu'aux étrangers. Pendant que le gabonais boit, en laissant ses sens au fond d'une bouteille, le propriétaire du débit de boisson récolte des fonds qu'il va déposer dans une banque chez lui dans son pays.
Est-ce que c'est en restant les bras croisés chez soi tout en critiquant et en maudissant ceux qui essaient ou bien en cuvant son vin après de longues virées dans les bars que les choses s'arrangeront? Je n'en sais rien.

C'est dommage! cette fâcheuse habitude qu'ont les gabonais de ne rejeter leurs incapacités et leurs malheurs qu'aux autres.

Vous croyez que défendre son pays ou ses droits ne se limite qu'à parler des richesses du Gabon? Le peuple gabonais a fait quel effort pour obtenir ce don naturel de la terre? Si nous sommes incapables de lutter pour obtenir notre liberté, ce n'est pas la recherche des richesses qu'on aurait été capable d'assumer.
Pour ma part, je préfère être pauvre mais jouissant de ma liberté et je me joindrai toujours à l'équipe qui recherchera la démocratie. C'est la démocratie qui apporte la liberté, l'égalité, la justice etc...

4.Posté par Larévolte le 29/12/2010 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Gabonais,

Vous avez parfaitement raison.

5.Posté par Firewall le 30/12/2010 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien parlé La révolte! Le gabonais est un homme lâche et peureux. Le pouvoir en place peut dormir tranquille parce que ce n'est pas demain que le peuple ira faire une marche de protestation contre son avenir. Tout est devenu chèr dans ce pays, et les gabonais sont là. Impuissants.
Pitié!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...