News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo accueilli dans l’indifférence totale à Bitam.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 20 Août 2012 à 20:05 | Lu 4292 fois



Gabon : Ali Bongo accueilli dans l’indifférence totale à Bitam.
Le ciel s’est assombri ce lundi en début d’après-midi à Bitam, capitale économique du Woleu-Ntem où un épais nuage s’est formé au-dessus de la ville. C’était après le décollage de l’hélicoptère d’Ali Bongo qui, semble-t-il, s’est rendu à Okok – village du département du Ntem dont Bitam est le chef lieu – pour visiter les chantiers de la société Olam, fortement contestée dans toute la région. Curieusement, le voyage de M. Ali Bongo a été gardé secret jusqu’à ce matin.

Voilà qui nous rappelle certains voyages que les chefs d’Etat occidentaux effectuent en catimini en Afghanistan pour des raisons évidentes de sécurité. Le successeur d’Omar Bongo aurait-il quelques soucis dans ce domaine ici à Bitam, lui qui déclare orbi et urbi que le Gabon n’est pas en crise ? Que craindrait-il alors sur les bords du Ntem ?

Les rares Bitamois qui ont eu l’information ce matin aux environs de 9H ont plutôt cru à une grosse blague puisqu’aucun signe ne montrait que la ville se préparait à un événement. Seuls quelques soldats de la garde républicaine étaient visibles à l’aérogare en réfection alors que les passants ignoraient carrément leur présence. L’un d’entre eux a même lancé aux soldats ces quelques piques en fang « kelan kelan bia yi ki mina va ! » (retournez, retournez nous ne voulons pas de vous ici). Et comme si Ali avait entendu ces propos il s’en est retourné hélico presto en rasant les murs, comme poursuivi par l’ombre d’AMO que tout le monde attend ici à Bitam.

Les cieux eux aussi ont exprimé leur colère. En témoigne, ce gros nuage noir qui s’est formé juste au-dessus de la ville après le départ d’Ali. Pourtant à l’horizon proche le soleil brillait de mille feux. Il a fini par fondre, une manière de verser les larmes. Ceux qui sont initiés au rite « Melan » savent ce que cela signifie : un avertissement clair et net.


François ONDO EDOU


Gabon : Ali Bongo accueilli dans l’indifférence totale à Bitam.

Lundi 20 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4292 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par jupiter le 23/08/2012 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Comment des gens peuvent ils être aussi haineux? et dire que pour la majorité ce sont des gens qui vivent à l'étranger, notamment en France. Bientôt vous allez aussi réclamez la mise à mort de tous les gabonais d'adoption. Dieu fais nous sortir de cette caverne où les gens ne pensent pas plus loin que le bout de leur village...

25.Posté par bindono le 21/08/2012 18:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une realite le pays va mal, de plus a l'image de tous vos echanges je realise que bon nombre d'entre nous demeurent etourdis

24.Posté par Mezzah le 21/08/2012 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les titres que l’on trouve dans les journaux étrangers (occidentaux en particulier) sur le Gabon sont :

1- Gabon : un procureur affirme que l'opposant Mba Obame "sera interpellé"
2- Gabon : fête nationale dans une atmosphère tendue
3- Gabon : Ali Bongo, l'opposition et la "chienlit"
4- Gabon : une manifestation interdite de l'opposition tourne à l'affrontement
5- Gabon : le gouvernement interdit le rassemblement prévu pour accueillir Mba Obame

Alors Messieurs les émergents, il n’y a pas de crise au Gabon, n’est-ce pas ?

23.Posté par Larévolte le 21/08/2012 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ mba 18,

Vous prenez vraiment vos élucubrations pour des réalités, c'est pour cela que vous avez l'outrecuidance d'écrire:
"sachez que si ali bongo etait aussi mauvais que vous le depeignez il n aurait pas accepté de laisser Amo aller se faire soigner a l etranger"

Franchement vous prenez votre Ali là comme un dieu hein. Parce que vous croyez que Mba Obame peut respecter les ordres de votre bandit Alain Bongo hein. Ecoutez monsieur mba, votre Ali n'a pas le cran qui lui permette d'empêcher Mba Obame de sortir ou d'entrer sur le territoire gabonais. Il n'avait pas d'autres choix votre Ali à part celui de faire croire aux gabonais qu'il a un pouvoir de décision sur la personne d'AMO. Si votre faux chef Ali avait osé s'opposer à la sortie de Mba Obame du territoire gabonais, il allait essuyer la plus grande défaite de son règne, et l'autorité qu'il a sur vous autres allait prendre un coup puisque dans tous les cas, André Mba Obame allait sortir du Gabon.
Bientôt vous allez venir raconter sur ce site que c'est votre adolescent de président bébé Ali Ben qui a financé les soins de notre AMO national.

22.Posté par Ntsame le 21/08/2012 14:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndemezo fait son comme back dans l'arène le 24 à Oyem et cet évènement se prépare avec faste. tout bitam est sensibilisé à se mobiliser pour ca. ali a peur que ndemezo fasse équipe avec amo. ils étaient une bande à 3, là, il est ésseulé.

21.Posté par Ntsame le 21/08/2012 13:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce n'est pas pour Olam qu'il etait au grand nord, mais pour implorer les fangs de l'aider à convaincre amo de le laisser tranquille au moment où ndemezo lui crée des problèmes avec la création de son futur parti sous peu.

20.Posté par Alerte Info le 21/08/2012 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Grande mobilisation ce mercredi 21 août à 9h à Gabosep pour rendre un vibrant Hommage à Elizabeth Nwanda sauvagement assassinée par les forces d'insécurité.
Soyez nombreux!!!!

19.Posté par Mlutherking le 21/08/2012 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ 14 il faut aller te rincer le cerveau l'arrivée du dictateur nigérian à Bitam est un non évènement. On s’en fout complètement de ce petit Gabonais d'adoption. de toute façon il va quitter ce pouvoir qu'il usurpe. ce qui a été volé doit être rendu. alilebiafrai est un voleur, assassin mais le payera très chère...

18.Posté par mba le 21/08/2012 12:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sachez que si ali bongo etait aussi mauvais que vous le depeignez il n aurait pas accepté de laisser Amo aller se faire soigner a l etranger. Bozizé en centrafrique a laissé crever patassé son ancien ami malade lui refusant l autorisation d aller se faire soigner à l etranger. Ali aurait pu faire la mm chose mais il n en fut pas le cas.

17.Posté par BONGO le 21/08/2012 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous demandons à l'UN de saisir la cour pénale internationale au sujet de la mort par balle de madame Elizabeth NWANDA :

adresse de la CPI
http://www.icc-cpi.int/Menus/ICC/Contact

Les communications et les plaintes conformément à l’article 15 du Statut de Rome peuvent être envoyées à :
Unité des informations et des éléments de preuve
Bureau du Procureur
Boîte Postale 19519
2500 CM, La Haye
Pays-Bas
ou par courriel à otp.informationdesk@icc-cpi.int,
ou par télécopie au +31 70 515 8555

Le chef d'état major et le président de la république ont donné l'ordre aux militaires de tirer sur la foule.
bongo.albertbernard@gmail.com

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...