News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo Ondimba, serait confirmé par sa belle mère

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mercredi 30 Septembre 2009 à 14:35 | Lu 2630 fois



Gabon :  Ali Bongo Ondimba, serait  confirmé par sa belle mère
Prévu initialement pour ce mardi 29 Septembre, le recomptage des vois de la dernière présidentielle au Gabon aurait certainement lieu ce mercredi, si l’on en croit la présidente de la cour constitutionnelle Marie Madeleine Mborantsuo, a qui les candidats de l’opposition ont opposé un ferme refus de non recevoir, dans sa volonté de procéder à un recomptage des voix en l’absence des candidats ayant introduit des recours en annulation ou de leurs représentants.

Pour Marie Madeleine Mborantsuo, seuls les huissiers de justice de la défense et des requérants sont autorisés à prendre part à cette séance particulière du processus post électoral. Une pilules que les opposants se refusent unanimement à avaler, soupçonnant une nouvelle manœuvre de fraude sous fond d’intimidation et de corruption d’huissiers, qui seraient au final contraint d’accepter d’importantes sommes d’argent de peur de perdre leur vie,ce, en contre partie d’un scénario de confirmation du hold up électora,l en faveur du candidat du parti démocratique gabonais au pouvoir le PDG, Ali Bongo Ondimba, fils de feu président Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier.

Ce refus catégorique de cautionner le flou, a été caractérisé ce mardi 29 Septembre, par près de cinq heures de joutes oratoires entre d’une part, la présidente de la cour constitutionnelle qui a tenté en vain de faire passer son schémas de recomptage de voix, en la seule présence des huissiers de justice représentant chacune des parties, et d’autre part, le front du refus du hold up électoral constitué d’ opposants , leurs avocats et autres militants qui ont empêché toute cérémonie de recomptage douteuse.

L’entêtement des opposants à dire non à un quelconque recomptage des voix en leur absence, est loin de décourager la cour constitutionnelle qui dit pour sa part tenir dans sa logique de recomptage des voix ce mercredi sans les représentants de l’opposition, en prétextant que cette juridiction n’est pas un organe politique, et qu’elle n’entendait pas recevoir des exigences de qui que ce soit. L’on s’achemine donc au Gabon vers une nouvelle validation par la cour constitutionnelle des résultats de la présidentielle du 30 Août dernier, qui soient loin de refléter la sincérité du verdict des urnes.

C’est dons sans surprise que le candidat du parti démocratique gabonais au pouvoir Ali Bongo Ondimba, soit confirmé dans sa cooptation à la tête du pays, puisqu’aucun moyen légal n’est accordé à ses adversaires, pour démontrer avec des pièces comptables, l’évidence de la falsification des procès verbaux entérinant son passage en force.

Reste à l’opposition de prendre acte de cette énième manœuvre de tripatouillage, en mettant le cap sur les actions à venir visant à la mise en route du plan B.


Mercredi 30 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 2630 fois




1.Posté par OWANAWINTCHE le 30/09/2009 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le biafrais ne pourra pas acheter et corrompre tous les gabonais même avec tout l'or du monde il y a des choses que l'argent ne peut pas acheter !!!
Il est le principal responsable de tous les malheurs qu'ont connu les gabonais ces derniers jours ci !! Il y 'en a marre de lui et de ses sbires !

les Gabonais ne veulent pas devenir les esclaves de qui que se soit !!! Et ils ne le seront jamais!!!!pas en tous cas ceux qui n'ont pas encore vendu leur âme au démon !)

2.Posté par delivrance le 30/09/2009 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien, nous prenons acte de cette information qui ne nous surprend pas du tout. Mais nous disons à la Présidente de la Cours constitutionnelle et à la France que nous sommes résolument déterminés à les affronter, par tous les moyens, en face et dans le dos. Nous utiliserons toutes les armes possibles qui existent. Ils veulent la terreur dans notre pays, nous sommes prêts!

3.Posté par BENI le 30/09/2009 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le contraire pourrait nous surprendre, dans la mesure ou ils pensent que tous ceux qui sont au pouvoir en ce moment sont des gabonais et que le reste des etrangers

4.Posté par St.Michael le 30/09/2009 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mborantsuo, Rose Rogombe, Ali Ben et Sarkozy ont pris la décision unilatérale d'ignorer les recours légaux qui sont très accablants pour ali/pdg:
1- Origines douteuses, donc inéligibilité selon l'Art. 10 de la constitution
2-Fraude massive à ciel ouvert avec vote des mineurs de 12 ans
3-Massacre sanglant des citoyens à POG avec tentative d'assassinat aux élus du peuples le 04/09/09.
4-Coup d'état électoral qui se poursuit aujourd’hui par un coup d'état constitutionnel.
Nous sommes dans une situation pure et simple d'un non respect des lois de la république et une violation des droits du peuple. C'EST UNE DECLARATION DE GUERRE. Cette guerre nous est imposée, nous le peuple gabonais (qui à plus de 80%) a voté pour le changement.
Peuple Gabonais béni de Dieu, Patriotes, Martyres nous sommes attaqués par des diables et nous devons nous défendre en utilisant tous les moyens à notre disposition jusqu'à ce que l'axe du mal Ali/pdg/francafrique soit éliminé totalement. Le chemin vers la victoire ne serait pas facile, mais notre courage, notre désir de la liberté, notre amour de la patrie et notre amour de nos enfants et petits enfants, notre refus de l'injustice nous qualifient de mener cette guerre justifiée et digne. N’AYONS PAS PEUR NOUS VAINCRONS LE Satan ali/pdg-francafrique.

5.Posté par sebdepog le 30/09/2009 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On vous l'avait dit sur ce forum mais certains naifs avaient cru que Tantine Mado allait (enfin) lire le droit. Les PDGistes ont le vice, la fraude dans le sang. Quoiqu'ils fassent, c'est toujours dans le sens de la triche.
Tant que le PDG organisera les élections dans notre Gabon d'Abord, ils ne le perdront jamais. La prétendue Cour Constitutionnelle sera toujpours là pour légitimer leurs nombreuses impostures, leur viol du vote du Peuple gabonais.
Arrêtons de rêver! Toute voie légale pour arriver au pouvoir est bloquée. Mamboundou le sait depuis près de 2 décennies, Amo vient de le découvrir. En principe, car il a lui même longtemps participé à ce vérouillage des institutions.
Les opposants doivent penser à d'autres moyens pour arracher le pouvoir; oublions une fois pour toutes les urnes. elles seront toujours bourrées en faveur du PDG.

6.Posté par OTANGANI WIN CTHE le 30/09/2009 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc jesper que maintenant nous sommes tous daccord pour dire que seul la violence va faire changer les choses......
Donc maintenant reste à nous organiser pour tuer homme femm enfant du systeme qui nous empecherait de retrouver notre liberté pour ma part, je suis prêt on va former des milices et les tuer un par un.....






7.Posté par mum le 30/09/2009 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A LA GUERRE COMME A LA GUERRE.
VIVE LA REVOLUTION!!!LA DELIVRANCE DU PEUPLE GABONAIS EST A CE PRIX.
AFFAIRE EN BANDITS SE TRAITE EN BANDITS

8.Posté par dibale le 01/10/2009 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne nous fatiguer pas avec de larges discours et intervention.Depuis 1993 c'est le même refrain ,prenez vos responsabilités et faites passer le mot d'dre et le peuple vous suivras .................

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...