News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo Ondimba attendu vendredi à Mayumba pour lancer d’importants travaux

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mercredi 14 Juillet 2010 à 10:23 | Lu 822 fois



Ali Bongo Ondimba, est attendu vendredi prochain à Mayumba, localité située à l’extrême sud du pays, de source proche du gouvernorat de la province de la Nyanga (sud-ouest).

Ce séjour dont la durée n’a pas été précisée, servira à Ali Bongo Ondimba à procéder au lancement d’importants travaux dans le département de la Basse Banio, notamment le bitumage du tronçon Mayumba-Tchibanga, la réhabilitation de l’aéroport de cette ville et la construction du pont sur la lagune Banio, séparant la presqu’île de Bana à la partie continentale, ainsi que la construction d’un camp militaire de la Marine nationale.

Selon plusieurs ressortissants de cette localité, la construction d’un pont sur la lagune Banio, est le souhait historique le plus ardent toujours attendu dans la contrée.

Depuis des lustres pour arriver dans la ville, les voitures empruntent le bac, un moyen de communication souvent soumis aux problèmes mécaniques. Qui vivra verra.


Mercredi 14 Juillet 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 822 fois




1.Posté par biboulou le 14/07/2010 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour autant qu'il ne s'agisse pas de premières pierres tombales, à l'exemple de celles que son père adoptif a laissé dans tout le pays. S'il croit ainsi couper l'herbe sous les pieds de Pierre Mamboundou qui a fait un tabc dans la contrée lors de la dernière présidentielle, il se trompe. Bref, souhaitons que son séjour ne soit pas uniquement pour consacrer l'emprise de sa soeur des ténèbres (Angie la disponible de la république).

2.Posté par yacelio le 14/07/2010 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
belle disponibilité la généralissime on est sûr qu'avec angie le pays est sécurisé et sera peuplé !

pour ya ALI que l'ikokou soit déboulé au maximum car ça commence à viendrir même les maténgou seront de la fête inch allah !

9,5/10 pour ce progrès !

3.Posté par Le TROGLODYTE le 14/07/2010 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais tout simplement rappeller, que Mayumba comme bien d' autres localites a ete abandonne par les pouvoirs publics depuis le depart des missionnaires. Du vivant du Premier President du Gabon Leon MBA, Mayumba beneficiait d' une attention particuliere, car le Bois, la deuxieme ressource du pays est bien exploite dans cette localite, d' ou l' interet que MBA MINKO accordait a cette ville balneaire, l' economie du pays a cette epoque en dependait.

Puis arrive BONGO Albert Bernard, ce dernier va assister au boom economique de cette localite, l' exploitation du bois qui va s' intensifier dans les annees 70 fait naitre de l' espoir a la population de Mayumba. Mais ce sont des gisements de petrole qui decouverts depuis puis 1960, vont etre mis en exploitation a partir de 1970. A cette periode il est denombre pres d' une vingtaine de blocs petroliers; allant de la facade Sud- Ouest de la frontiere avec la Republique du Congo(Conkouati- Douli) jusqu' au parc National de Loango. pour l' anecdote pres de 75 % des blocs petroliers actuellement en session sont situes dans cette partie de Gabon.

Malgre toutes ces richesses dont les ressources haliautiques ne sont pas mensionnees ici, Mayumba est reste la ville au visage lugubre et insalubre voir meme desenclavee en partie. Malgre des nombreuses promesses des gouvernements successifs de BONGO OMAR, Mayumba n'a jusqu' ici jamais beneficie d' investissements de taille pouvant le sortir de l' enlisement et de la pauvrete ambiante. Pour s' enconvaincre il fallait attendre 1996 seulement pour que les premieres pelles des travaux publics bitument en lambeau les quelques arteres de Bana. Ici encore les politiques vont se meler aux traveaux, consequence, Mayumba ne sera pas completement bitume en dehors des arteres qui menent a l' aeroport centre ville, la route qui passe devant chez MBOUMBOU MIYAKOU, ANGELIQUE NGOMA, PAMBOU DIEUDONNE, GASTON NOEL MBOUMBOU NGOMA, pour ne citer que ces queques fils et filles de la localite qui n' ont jamais ete habite par l' esprit de construction et de renovation de la ville dont ils cherrissement vraiment tant! veritable echec politique Mayumba s' est aussitot illustre comme une ville orpheline des siens, capable d' encadrement et de d' hommes visionnaires.


Et pourtant le Petrole du Gabon 65 % de la production viennent de Mayumba! 35 % du bois viennent de Bana, malheureusement le visage de la ville des missionnaires est reste hursut. la population croule sous le poids de la misere et la pauperisation galonpante, elle s' est contente depuis 50 ans a nourrir le reve des promesses de feu Omar BONGO, parmi lesquelles

- LE PONT SUR LA BANIO
- LE PORT EN EAU PROFONDE

ALI BONGO est - il sur les traces de son pere a Mayumba?

il me sera difficile de me prononcer sur ces entourloupes! , mais comme vous me connaissez je suis libre de dire ce que je pense. a t- il eu les moyens necessaires pour mener a concretisation ces deux grands projects qui tiennent les polations de Mayumba et ce depuis 50 ans? l' avenir nous le dira.

loin d' etre sceptic, je dirai a ALI BONGO de se mefier purement et simplement des fils et filles de cette localite qui par leurs veleites propres ont sacrifie les interets de cette ville. ceci passe par un travail visant a debusquer les jeunes cadres dynamiques a l' esprit renovateur et inventif afin d' etablir une autopsie des intelligences de cette contree car Mayumba a des fils et des filles dignes qui font l' honneur de la Republique au sein des differentes institutions du pays et voir meme a l' Exterieur du Gabon. ceci viserait a tordre les intentions malveillantes des politiques de cette ville qui clament haut et fort que Mayumba n' a pas de cadre, Pauvre mon Dieu, mon intention ne pas de dresser une liste nominee des diplomes de Mayumba elle sera certainement longue comme pour bien d' autres localites du Gabon. car il m' est parfois revenu que le President BONGO ONDIMBA de son vivant et a son temps, voulant promouvoir un fils de la localite au poste de ministre, il apparaissait que un leader politique s' interposait pour dire au president que Mayumba voir meme Ndindi n' a pas de cadre, affirmation d' un extreme ridicule!


Donc j' espere que la visite de Mayumba ne sera pas pour reveiller les momies ou marcher sur les cadavres, mais bien plus la fin d' une episode celle de la fin de la fiction du pont SUR LA BANIO, et du Port en eau profonde.


Mais les defis dans cette partie sont enormes car ils ne concernent pas seulement MAYUMBA, car d' autre contree comme NDINDI sont des mourroir de la Republique, Il serait injuste qu' ALI BONGO n' arrive pas a 90 km de la qu' il va poser la 50 eme pierre de la construction du pont sur la BANIO!


Mr le president, allez y vous rendre compte des realites a NDINDI, ca ne coute rien, d' ailleurs n' aviser pas les soit disant responsables politiques de cette localite, vous allez vous en convaincre comment MBOUMBOU MIYAKOU ET SA FAMILLE ont tue NDINDI chaque jour que Dieu fait , le visage de cette ville n' est pas loin de celle que presente MAYUMBA. la ba aussi le petrole coule a flot! MAUREL PROM se sucre au detriment des populations qui dorment au feu de bois et autres lampes de fortunes.


Mr le president si votre epouse a fait le tour du gabon et qu' elle n' est pas arrivee a NDINDI, allez y relever ce manquement, la population vous sera reconnaissante, prenez un temps sois peu quelques heures discuter franchement avec tous les jeunes de cette ville, ils vous diront ce dont ils subissent au quotidien, les genis de la BANIO vous couvriront de l' extraordinaire quietude qui plane dans le fleuve et ses environs!


pour terminer je dirai que il faut une autre nouvelle facon de faire de la politique, non pas celle de l' autriche mais la politique de proximite celle qui consiste a identifier et a deceler les manquement et blocages qui accablent les populations sur le terrain, il s' agit de la politique du terrain et non celle des bureaux, ainsi on comprend mieux les problems, on enticipera et on prendra la bonne decision qui puisse participer tant soit peu a l' amelioration du quotidien des gabonais.












4.Posté par Un gabon nouveau le 15/07/2010 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ali un rat du biafra c est tout .......il ne sera jamais gabonais !!!!!!!!!!!!!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...