News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali Bongo Le menteur

le Vendredi 8 Janvier 2010 à 12:47 | Lu 3891 fois

Ce qui engage la responsabilité de l'homme politique, c'est d'avoir menti. La promesse entraîne l'obligation. La promesse marque l'écart nécessaire entre élu et électeurs. On ne peut s'empêcher de ressentir un certain dégoût devant les promesses fallacieuses d’Ali Bongo.

Ali BONGO, tente aujourd’hui de s’affranchir de ses promesses électorales tout en donnant l’impression de ne pas manger son chapeau ?

Telle est l’équation de la quadrature de son cercle politique et ses partisans. On reproche aux gabonais de jouer à vilipender ‘’Baby Zeus’’ et que les gabonais sont des illuminés, car, pour ses partisans les principaux fautifs sont ailleurs.



Gabon : Ali Bongo  Le menteur

"Plus les promesses électorales sont girondes, moins elles sont tenues"

«Si je suis élu, aucun gabonais ne percevra plus moins de 150 000 F.CFA et nous construirons ensemble au moins cinq mille logements par an, c’est possible», a lancé Ali Bongo Ondimba à l'occasion du rassemblement de l'Union des femmes du PDG (UFPDG) le 26 juillet dernier à la Cité de la Démocratie à Libreville.

Ce jour, Ali Bongo était vêtu d'une toge traditionnelle en énumérant ses promesses électorales. Comme si l’expérience du père, jamais ne débouchait sur quelque leçon profitable, à chaque nouveau scrutin, mais certains gabonais s’abandonnent au charme des promesses les plus extravagantes, en se rangeant volontiers sous la bannière des promesses.
Cela va de soi, mais pour mieux succomber à l’hypnose.

Mais ce scénario a toujours été invariable, au bout de quelques mois lorsque ces “incapables” sont obligés d’en rabattre sur leurs promesses. Je crains que les adorateurs, d’hier, d’Ali Bongo ne se transformeront en exorciseurs vaudou. Et au plaisir de l’insouciance succède aujourd’hui la déception, or, tout était prévisible.

Il a bien berné, dupé, les concitoyens, car, disait- il : «Notre péché à nous les Gabonais, au plus haut sommet de l’Etat est d’avoir très mal redistribué notre richesse à nos semblables», avait concédé Ali Bongo, mais aurait omis qu’il siégeait au gouvernement sans interruption depuis 1989 et est devenu « président » de la république auto proclamé.

Il a bien embobiné, blousé la population, Baby Zeus avait juré que : «Cela doit changer, car nous avons décidé si nous sommes au pouvoir, de redistribuer équitablement les fruits de la croissance économique, récompenser l’effort au travail, lutter contre toute forme de corruption et de concussion et au besoin, sanctionner sévèrement les indélicats», avait-il assuré, le 26 juillet 2009 à la cité de la démocratie.

Plus les promesses électorales sont girondes, moins elles sont tenues. Tel père, tel fils.

Tate...

Vendredi 8 Janvier 2010
Vu (s) 3891 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par biabia le 16/01/2010 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Critique Objective,

j'admire ton souci ''d'exactitude'', tout en essayant de faire abstraction de toutes préférences, idées ou sentiments personnels.

Mais en tentant de te lire entre les lignes, je constate que vous avez un esprit subtil.Qu'on appelle la négation objective.Cela veut dire simplement que vos dires et affirmations posés ne s'accordent pas avec la réalité.

Deux exemples: il y' a ce que l'on appelle risque et aléa.

1. Le risque on l'identifie, pour meilleure illustration, prenons le cas, d'une personne qui ne sait rien à la conduite automobile et à qui l'on demande de conduire cette automobile.

Le risque, s'est qu'il fasse un accident(le risque pour le gabon, qu' Ali fasse exactement comme son père), ce que je crains.

2.Par contre un aléa est un événement imprévisible, quelque chose que l'on ne peut pas identifier. Ce que je redoute.

Tu parles d'honneur, quel honneur?

Ali n'a rien f... de l'honneur familial, il écrit sa propre histoire.Dire qu' il '' veut laver l'honneur de sa famille, laver l'honneur de son père'', cela sous entend et veut dire que ce pays est une monarchie ou dynastie.

Cela signifie qu' après Ali,viendra le tour de Pascaline et Christian... et que la population doit toujours accorder un quitus à ces gens là.

Pour qu'il réussisse, il n'a pas besoin d'être aimé par la population, il a toutes les ressources et règne en grand maître.On n' a pas besoin d'être aimé pour réussir.

D'abord qu'il réussisse, ensuite il sera apprécié et soutenu par certains car, un homme ne peut pas plaire à tout le monde.

Comme tu le dis" IL A OBLIGATION DE RÉSULTAT ET N'A PAS DROIT A L'ERREUR", en plus, il a tous les moyens.

30.Posté par St.Michael le 15/01/2010 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali s'en aller aux prochaines élections ??? Le penses tu vraiment ???

I cant disagree more………

L’Attribut#2 d’un leader me permet de tenir compte des facteurs: Bérets rouges, Francafrique qui l’ont fait passer sur les morts de POG le 04/09/09 et le maintiennent en vie depuis 42 ans.

Cher Ami Critique Objective, oublies les élections pour faire partir AliBen. Les urnes au Gabon n’ont pas de valeur….Les bérets rouges vont soulever les urnes et la CENAP sera pris en otage dans des blindes pour proclamer les 51% ou 43% du pdg, en suite la Top Prostituée lira le droit et rien que le droit. S’il y a un doute ou challenge des magistrats gabonais, deux petits minables stagiaires de l’école de Magistrature de Paris sauteront dans le premier vol AF-009 pour danser sur la tête des Magistrats Gabonais hautement diplômés.


My advice (free of charge): Always use the Sense of Reality: Face the reality as it is and not as you want it to be.

Enjoy your weekend.

29.Posté par Critique Objective le 15/01/2010 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, savoir si ces dirigeant l'aiment ou pas je ne sais pas. C'est avec le temps, les décisions et actions prises pour le peuple qu'on les jugera mais à long terme pas sur quelques mois.

Tout ce que je constate c'est qu'Ali veut laver l'honneur de sa famille, laver l'honneur de son père. Il sait que plus de la moitié de la population ne l'a pas choisi. Il n'a d'autre choix que de prouver. IL A OBLIGATION DE RESULTAT ET N'A PAS DROIT A L'ERREUR. Il le sait et en est conscient. Toutes ses décisions visent à nous séduire afin que nous puissons adhérer à sa cause et le soutenir. Cependant, et il le sait, on nous a tellement sodomisé moralement, intelletuellement et physiquement qu'on en a marre. On veut des résultats. On veut que ça change et crois moi ça changera. Observons-le, critiquons-le et proposons. Il a voulu ce fauteuil et ben qu'il assume car à la prochaine échéance (Législative, sénatoriales et présidentielles), en cas d'echec, il sera lourdement sanctionné et n'aura plus le choix que de s'en aller.

Restons vigilant et ne nous détournons pas de notre objectif: Voir un Gabon fort et prospère où il fait bon vivre. Vu qu'il est là, utilisons-le à notre avantage. Profitons du fait qu'il veut s'attirer nos bonnes graces et notre soutien avenir pour propulser le Gabon dans les hautes sphères.

28.Posté par St.Michael le 14/01/2010 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Critique Objective,

Bonne analyse, rassure-toi ton analyse n’est pas défaitiste. Je vois par contre beaucoup de sens de la réalité qui fait parti des quatre attributs de leadership que j’ai présentés dans d’autres postes.

Quatre attributs de Leadership pour un Vrai Leader qui veut être président et diriger un pays :
1-Vision
2-Sens de la Réalité
3-Ethique
4-Courage.

Avec les attributs #3 et #4, les dirigeants usurpateurs actuels devraient surmonter les obstacles pour implémenter avec succès et honneur mes propositions. C’est ce que moi St.Michael je ferai aujourd’hui pour un pays que j’aime et qui m’a tant donné (bonheur et malheur…).

Est-ce qu’ils aiment ce pays ces pseudo Gabonais ???

Take care my friend.

27.Posté par Critique Objective le 14/01/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St. Michael,

Enfin tu as compris, après m'avoir longtemps testé, que je suis pour et avec le peuple sauf que j'ai une approche différente de la chose. Au moins cette méprise est réglée.
Ci-dessous mes observations quant à tes propositions:

Suggestion-1 : Mettre l’homme ou la femme qu’il faut à la place qu’il faut, en commençant par le poste du bord de mer.

Effectivement, seul un forgeron peut forger et maitriser le maniement du marteau, des pinces et de l'enclume pour forger. Ainsi, pour que les choses avancent, il faut forcément celui qu'il faut où il faut. Cependant, concernant le locataire du BDM, autant oublier ça tout de suite car il est là et on est obligé de composer avec qu'on le veuille ou pas. Tout ce qu'on peut faire c'est faire entendre notre voix à travers des tribunes libres d'expression comme celle-ci par des propositions et critiques quant à la gestion actuelle de la nation. Saches qu'ils nous lisent (C'est le job des services secrêts) et lui rendent compte. Remarques que certaines décisions prises en conseil des ministres sont des suggestions faites soit sur des tribunes libres ou alors dans les quartiers.

Suggestion-2 : Vendre tous les immeubles/appartements des mafieux frauduleux acquis à l’étranger avec l’argent des Gabonais et ramener cet argent pour payer les arriérés des salaires et développer le Gabon.

Effectivement, ce serait une solution parmi tant d'autres afin de renflouer les caisses de l'Etat. Cependant, les relations tissées entre ces individus et les pays où sont effectués ces investissements sont si puissant qu'il est extrêmement difficile d'obtenir gain de cause. D'où le soutien aux ONG qui luttent pour que cela puisse se faire. Remarque que petit à petit les paradis fiscaux commencent à s'affaiblir. Tot ou tard ils finiront par restituer, surement pas tout, mais une partie de l'argent détourné.

Suggestion-3 : Ouvrir les caisses de transfert du bord de mer, prélever juste 10% du contenu de ces caisses et payer les Gabonais productifs, et soigner ceux qui sont malades mais produit tous les jours (j'ai le coeur dechiré quant je me mets au feu rouge de Nzeng Ayong chaque matin et voir comment une femme avec bebe dans les bras, cuvette sur la tete, les yeux rouges commence sa journee d'enfer à 5h00 AM....).

Oublie ça tout de suite car cela ne se fera pas. Il faudrait plutot que soit instauré une véritable et solide sécurité sociale pour tous avec diminution des restrictions d'accès aux soins urgents et gratuité des médicaments préventifs contre les grandes pandémies tel que le paludisme. Une amélioration de la salubrité des villes et une prise de conscience de la part des citoyens quant aux principes élémentaires de propreté domestiques et publiques.

Suggestion-4 : Se servir de notre brut et déchets d’hydrocarbure pour goudronner 90% des routes du territoire national.

Le problème des voies de cirulation est plutot au niveau des volontés de la part des dirigeants. Rien nous empêche d'avoir un réseau routier fiable. Cependant, il faudrait que nous revoyons la composition du goudron utilisé sur nos routes en fonction de nos conditions climatique et du flux du réseau routier, que nous revoyons aussi l'épaisseur du bitume sans oublier l'entretien quotidien des routes qui doit être mise en place et planifié (Reboucher aussitot un nid de poule par exemple avant qu'il ne devienne un cratère).

Suggestion-5 : Rendre le trésor public autonome et indépendant avec un commissaire de compte.
Une indépendance du trésor publique permettrait une rupture de l'influence direct de l'Etat sur celui-ci. Cependant, cela insinuerait une perte de control de l'Etat avec les risques qui s'en suivent (Cas typique d'inpédence d'une institution financière: La BEAC).

Pour finir, je te remercie d'avoir enfin commencer à comprendre qu'on est la pour dénoncer, certes, mais aussi et surtout pour proposer. Ne plus se concentrer sur le passé et voir devant pour avancer. Rester bloqué sur le passé (Ex: les élections présidentielle du 30/08/09) ne nous arrange pas mais freine plutot notre vision des choses.
Mon analyse va peut-être te sembler défaitiste mais c'est tout le contraire: Ma stratégie c'est d'utiliser ce que nous avons pour obtenir mieux et non de dénigrer ce que nous avons.

26.Posté par St.Michael le 13/01/2010 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chere Critique objective,

Je préfère ta dernière version qui est plus objective, calibrée et fixée sur les problèmes réels de mon peuple opprimé. C’est bien de voir beaucoup de sagesse en toi, preuve que ‘’You are not with them the Devils, You are with us, oppressed people…''

Tu demandes des propositions, nous en avons déjà fait ici, tu voudrais bien lire mon dernier post sur la CONASYSED hier dont voici ci-dessous l’extrait pour satisfaire à ta qdemande :

Oui il y a des suggestions pour mettre fin à cette crise:

Suggestion-1 : Mettre l’homme ou la femme qu’il faut à la place qu’il faut, en commençant par le poste du bord de mer.
Suggestion-2 : Vendre tous les immeubles/appartements des mafieux frauduleux acquis à l’étranger avec l’argent des Gabonais et ramener cet argent pour payer les arriérés des salaires et développer le Gabon.
Suggestion-3 : Ouvrir les caisses de transfert du bord de mer, prélever juste 10% du contenu de ces caisses et payer les Gabonais productifs, et soigner ceux qui sont malades mais produit tous les jours (j'ai le coeur dechiré quant je me mets au feu rouge de Nzeng Ayong chaque matin et voir comment une femme avec bebe dans les bras, cuvette sur la tete, les yeux rouges commence sa journee d'enfer à 5h00 AM....).
Suggestion-4 : Se servir de notre brut et déchets d’hydrocarbure pour goudronner 90% des routes du territoire national.
Suggestion-5 : Rendre le trésor public autonome et indépendant avec un commissaire de compte.

Plusieurs compatriotes ont déjà fait des propositions plus exhaustives ici........

Est ce insensé ou inhumain de procéder ainsi ????

Amicalement,
St.Michael.

25.Posté par Critique Objective le 13/01/2010 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher St. Michael,

Les caisses de l'Etat sont vides pour les raisons suivantes:
- Mauvaise gestion;
- Détournement (Toi même tu là reconnus implicitement vu que tu as souligné le fait que beaucoup se sont servis dans les caisses de l'Etat après la mort du vieux).

A ce qu'il semblerait, tu ne prends pas bien la peine de lire les posts des autres avant d'y répondre. Je l'ai souligné dans tous mes posts que malgré les diffiicultés rencontrées dû à la gestion ignominieuses des ressources du pays du temps du vieux, le Gabon devrait tout de même s'en sortir à condition que les ressources dont dispose le Gabon soient mieux gérés.

Quand tu dis que l'argent à changé de caisse, cela signifie qu'elle est passé de la caisse "ETAT" à la caisse "PARTICULIERS". Conclusion: La caisse "ETAT" est vide au profit de la caisse "PARTICULIERS". De ce fait, ton rêve nocturne où tu me demandes, via ton précédent post, d'avoir un peu de bon sens est plutot un cauchemard vu que c'est plutot à toi d'en avoir.

Concernant l'algorithme de calcul économique, comme tu l'appelles si intelligemment, c'est toi qui a soulevé ce débat et non moi. Je t'ai juste demandé de modifier un peu le calcul quoique dans le fond, même en réduisant le prix du brent, le Gabon devait tout de même sortir la tête de l'eau et ce depuis longtemps. Je l'ai déja dit avant et te le repète encore maintenant. Par conséquent, ton fantasme de me voir me masturber grace aux chiffres ne peut se réaliser que dans ton esprit.

Maintenant, concernant la situation présente, ton constat est clair, précis et reel. Cependant, ce constat, tout le monde le connait déja. C'est des solutions dont le peuple a besoin pas d'éternelles critiques sans propositions.

Que proposes-tu alors de concret et de rationnel pour que cette situation soit améliorée?


24.Posté par St.Michael le 12/01/2010 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Critique Objective,

Dans mon post # 14 le but était de donner un High Level Overview de ce que le Gabon et les multinationales ont dégagé entre 2007 – 2008 et non faire une étude économique qui tient compte des variations du prix du baril par jour ou incluant tous les paramètres OPEX, CAPEX , Unit Technical cost/bbl, Exchange rate dont je ne suis pas spécialiste et qui n ‘intéresse personne ici peut-être sauf toi le spécialiste professionnel et multi-secteurs.

Sans mettre en cause tes ‘Multi Disciplinary Skills’, nous devons recentrer le débat sur ce qui nous intéresse en ce moment : LA PAUVRETE du Gabon et des Gabonais malgré l’immense richesse de notre sous-sol…Et Où va notre Richesse ???

Sans tourner en rond sur les chiffres et les variances économiques, le constat est sans appel :
·Il est absurde de voir que les Gabonais sont en dessous de 150,000 CFA en net.
·Il est aberrant de voir que la Guinée Equatoriale s’est développée en moins de 5 ans et le Gabon a recule en 42 ans…la CAN en Guinée Equatoriale Yes they can...Au Gabon , I doubt ????
·Il est inconcevable de voir que certains pays africains qui n’ont ni pétrole ni manganèse/Uranium ni bois ont une densité de route bitumée 70 fois supérieure que ton Gabon submerge alors que notre pétrole constitue déjà la matière de base pour fabriquer le bitumen qui serd à goudronner les routes (As tu été dans l’axe Fogamou Mayoumba ? As tu été à Ndjole ???)
·Il est stupide d’affamer les enseignants avec des coupures de salaires alors que les frauduleux cites ci-haut ont des salaires gigantesques.
·Il est insensé de voir les innocents mourir de simple fièvre alors qu’un NPP (Non Productif Person) passe des séances de loisir à l’hôpital Américain de Paris presque tous les mois.
·Il est outrageux de voir qu’un minable de deux mois au bord de mer possède des immeubles et appartements au boulevard des champs Elysées alors qu’un Président français dans sa deuxième année de son quinquennat n’en possède pas.
·Comment expliquer qu’un Gabonais puisse posséder plus de 30 logements en France alors que Chirac, malgré ses deux septennats se fait loger par son ami Libainais.

Cher Ami Critique objective…Un peu de bon sens…Ce n’est pas une affaire de caisse vide….Qui peut croire à cette thèse de caisse vide au Gabon sauf s’il ne sait pas que l’argent a juste changé de caisse pendant qu'on gardait le silence d'etat plusieurs semaines après la mort du tyran???

En ce qui me concerne, le débat qui intéresse les gabonais devrait s’orienter sur les points que j’ai énumérés ci-haut et non sur l’algorithme de calcul économique. Si c’est ce qui t’intéresse pour te masturber un peu, envoies moi ton e-mail et je te ferai parvenir tous les détails.

Let’s be efficient, focus and fit for purpose to be useful and meaningful and not irrelevant.

St.Michael.

23.Posté par Critique Objective le 12/01/2010 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2008, jusqu'en juillet en effet, le prix avait superbement grimpé et culminé jusqu'à 140 USD/BBL. Mais tu as oublié de mentionner la chute d'après Juillet jusqu'en Décembre 2009. En tenant compte de cette chute, ton prix moyen ne peut être de 100 USD/BBL. Le brent utilisé par les sociétés pétrolières gabonaise est le "Dated brent" tiré sur le marché européen. En 2009 tu ne peux avoir un prix moyen à 100 USD/BBl car le marché de vente du brut est à sa reprise (Le prix, pour ta gouverne, tourne autour de 75 USD/BBL) après la chute vertigineuse dont il a fait l'objet.

Si tu lis bien mon post, tu constateras que j'ai bien souligné le fait que malgré cela, avec une bonne gestion, le gabon devrait tout de même s'en sortir. Par conséquent, ta séquence coup de coeur concernant la Guinée équatoriale ne s'adresse pas à moi.

Concernant le SMIG, je pense avoir déjà dit, il me semble, que ce n'est pas imposssible vu que nous ne sommes pas nombreux. Cependant, vu la gestion désastreuse du défunt président et de ceux qui l'entouraient, c'est peu probable dans l'immédiat. Dans un an ou avant la fin de cette année, c'est mathématiquement possible avec un bonne gestion des ressources et une maitrise des dépenses.

Tu sembles oublier que beaucoup qui viennent sur ce site sont des professionnels de multiples secteurs. je n'ai pas besoin, et beaucoup ici d'ailleurs, de travailler pour le gouvernement afin d'avoir des infos concernant le tissus économique du pays. Si tu veux savoir leurs salaires, écrit une lettre au ministère du travail et peut-être te donneront-ils satisfaction si, pour eux, tu en vaille la peine.

Je finirai mon post en te disant de revoir ta logique car 1+1 ne fait pas forcement deux si tu vois ce que je veux dire.

22.Posté par ALI M'A TUER le 12/01/2010 03:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL N'A PAS MENTI. IL A BIEN DIT "SI JE SUIS ELU"

1 2 3 4

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...