News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Ali BONGO dans le collimateur de Robert BOURGI

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Le post.fr le Samedi 11 Décembre 2010 à 16:01 | Lu 7970 fois



Il n’y a plus de doute, les révélations du film de Patrick BENQUET « Francafrique, 50 ans sous le sceau du secret » légitime la volonté d’Ali BONGO de rompre avec tous ces réseaux mafieux qui ont commis les plus grandes inhumanités sur le continent noir.

En effet, c’est dans une révision parfaite de l’histoire des relations « France – Afrique », que ce film documentaire vient éveiller les consciences des jeunes africains, même de leurs chefs d’état, sur la dangerosité de faire perdurer les rapports malsains qui existent entre nos pays africains et une poignée d’individus qui affirment sans gêne que la politique passerait avant la morale.

Autrement dit, pour les leaders des réseaux FOCCART, Patrick BENQUET et Antoine GLASSER ne sont autres que des traîtres. Car, ils viennent de mettre au grand jour ceux qui se sont activés à faire les plus grosses crapuleries dans nos pays sans tenir compte des conséquences malsaines sur nos populations.

Avec tant d’éléments, Ali BONGO n’aurait –il pas alors raison de les mettre dehors ?

Les réseaux FOCCART. Quoi de plus malsain, de plus vicieux, de plus pervers mais surtout de plus inhumain? Quelle différence y aurait- il avec la pensée des pères de l’esclavage sinon une simple version améliorée? Peut-on condamner Jacques FOCCART et le Général de Gaulle pour leur perversité sans regarder aujourd’hui l’héritier légitime de ce système de destruction et de spoliation de notre continent?

Qui d’autre en est l’éminent représentant, sinon Robert BOURGI qui se plait à revendiquer ce statut digne des hommes sans foi ni loi ?

D’ailleurs dans le film de Patrick BENQUET, Robert BOURGI reconnaît avoir été au service de Jacques FOCCART et affirme même avoir été les jambes et les bras de monsieur tocard, zut monsieur FOCCART qui avait pris de l’âge.

Comme vous avez pu le voir également dans la deuxième partie de son film, Patrick BENQUET garde le meilleur pour la fin et c’est Robert BOURGI qui vient presque conclure le film avec ses dernières révélations. Une manière de montrer que c’est lui qui tient les manettes et qui fabrique nos hommes de pouvoirs comme il peut aussi les défaire.

Ali BONGO qui a bien pris conscience de la dangerosité de ces réseaux occultes gagnerait énormément à ne plus entretenir de quelconques liens avec Robert BOURGI qui aujourd’hui veut sa tête. Qu’en disent les hommes à la langue de bois ou les nouveaux avocats du diable.

Finalement, après avoir célébré le pseudo cinquantenaire des indépendances de nos états africains, accepterions nous après tant de révélations d’entrer à nouveau dans le jeu de ces manipulateurs hors pairs ?

Ne pouvant plus agir brutalement comme elles le faisaient autrefois, les barbouzes de la Francafrique qui se sont raffinés dans le machiavélisme procèdent désormais par voie de révélations afin de susciter le trouble et le désordre dans nos états. Mais au final qui paiera à nouveau les frais sinon nos populations ?

Si nos chefs d’état doivent être mis hors du pouvoir, c’est à nous, peuples africains toujours debout malgré les tortures et les humiliations de le faire et nos aux descendants d’esclavagistes.

Nous possédons désormais le mode d’emploi des ennemis de notre continent, c’est dire que nous n’avions plus de raisons d’échouer dans ce combat qui nous oppose à eux.

Concernant le cas de Robert BOURGI, posons nous les bonnes voire les meilleures questions qui pourront nous aider à valider qu’il est le mal même de l’Afrique aujourd’hui.

De quels présidents africains Robert BOURGI était il le conseiller ? Que sont ils devenus ?

A ces deux questions, les réponses sont claires.

En effet, Robert BOURGI était officiellement l’avocat et/ou le conseiller de MOBUTU SESSE SEKO, président du Zaïre, d’Omar BONGO ONDIMBA, président du Gabon, de Denis SASSOU NGUESO, président du Congo et de Laurent GBAGBO, président de la Côte d’Ivoire. Limitons nous à ces quelques cas bien intéressants.

Commençons par le cas de MOBUTU qui a été sa première victime. Dans le film documentaire de Thierry MICHEL, beau fils du président déchu, on aperçoit clairement la silhouette de Robert BOURGI dans l’avion lorsqu’après des soins intensifs, MOBUTU décide de retrouver la fonction présidentielle. Robert BOURGI voyant que ce dernier était malade et fatigué, qu’il ne représentait plus que l’ombre de lui-même, il n’hésita pas à l’abandonner lâchement lui qui a pourtant tous les réseaux dans sa poche. Premier acte de traîtrise.

MOBUTU aurait dû comprendre que c’est de la confiance que naît la traîtrise.

Sa deuxième victime fut Omar BONGO ONDIMBA, celui qu’il appelait pourtant papa. Permettez que nous puissions soutenir qu’il le fît par respect, vu le comportement peu louable qu’il afficha dès la mort de celui-ci, mais par intérêt.

En effet, le site « Wikileaks » nous révèle que dès la mort de ce dernier, c’est le fameux fiston d’Omar BONGO, encore appelé Robert BOURGI, qui s’empressa d’alerter la presse française sans l’aval des autorités gabonaises et de la famille BONGO. Pour quel intérêt ?

Certainement celui de vouloir être l’acteur principal de la succession au Gabon. Une manière de vouloir montrer sa prédominance sur la politique africaine.

Bien qu’Omar BONGO mourut par le poids de l’âge et la maladie, nous ne pouvons mettre en marge des causes de son décès, les virulentes attaques des chantres de la Francafrique. Autrement dit, cette cabale médiatique inacceptable contre lui. Ces derniers n’avaient en effet nullement cautionné l’émancipation affichée d’Omar BONGO, qui avait su inverser le sens de domination.

Face à une telle exaspération, qui mieux que Robert BOURGI savait comment faire pour le pousser très vite à la tombe ?

D’ailleurs dans une interview, il reconnut que Nicolas Sarkozy l’interrogea sur l’état de santé d’Omar BONGO. Encore une fois de plus, le lion étant devenu plus que vulnérable, Robert BOURGI l’abandonna. Deuxième victime.

Omar BONGO aurait dû comprendre que le flatteur est proche parent du traître.

Ensuite, il y a le cas de Denis SASSOU NGUESO qui tend à s’éclaircir paisiblement. D’abord, la recevabilité de la plainte sur les biens mal acquis, puis la mise en ligne sur de nombreux sites Internet de son installation en qualité de grand maître de la loge du Congo. Enfin, une description plus que parfaite de son retour au pouvoir, au prix du sang des congolaises et des congolais. Une manière bien limpide de le déstabiliser et de donner plus d’arguments à ses adversaires politiques afin de le descendre ou de susciter des insurrections. Les modes opératoires des barbouzes de la Francafrique sont connues.

Le plus difficile reste certainement à venir pour Denis SASSOU NGUESO sous le regard passif et approbateur de son « avocat » Robert BOURGI. Troisième victime.

Denis SASSOU NGUESO devrait comprendre qu’il est facile d’esquiver la lance mais non l’épée cachée.

Le dernier cas en date est celui de Laurent GBAGBO. Et, pour mieux comprendre la position de Nicolas Sarkozy sur l’élection présidentielle de la Côte d’Ivoire, il n’y a qu’à revoir les propos de Robert BOURGI juste avant l’élection présidentielle du Gabon : « Au Gabon, la France n'a pas de candidat, mais le candidat de Robert BOURGI, c'est Ali Bongo. Or je suis un ami très écouté de Nicolas Sarkozy. De façon subliminale, l'électeur le comprendra ».

Ces mêmes propos peuvent être transposés dans le cas ivoirien : « en Côte d’Ivoire, la France n’a pas de candidat, mais le candidat de Robert BOURGI, c’est Alassane OUATTARA puisque Laurent GBAGBO refuse d’être l’ami de la France. Et comme je suis un ami très écouté de Nicolas Sarkozy, de façon subliminale, la communauté internationale comprendra ».

La fin de l’épisode ivoirien nous dira si Robert BOURGI a bien réussi son coup. Cependant, il faut reconnaître que Laurent GBAGBO en recevant sa légitimité et sa légalité de la plus haute juridiction du pays s’est montré plus vicieux que ses ennemis. Il n’en demeure pas moins qu’il reste une victime de Robert BOURGI.

Laurent GBAGBO doit prendre conscience que « celui qui vante les loups ne peut aimer les moutons ».

Dans la description de ces différents cas, on voit clairement que tous les chefs d'état qui se sont montrés généreux et accueillants envers Robert BOURGI, ils ont eu soit une fin méprisable soit ils sont dans les coulisses d'un renversement. Le ccas d’Ali BONGO n'est pas rester en marge même si tous les esprits foccardiens sont focalisés sur le cas de la Côte d’Ivoire devenu un véritable casse tête chinois version Laurent GBAGBO.

Comment déstabiliser Ali BONGO, ce nouveau président qui refuse d’être une marionnette docile et soumise à notre diktat sinon révéler à ses compatriotes les crapuleries de nos réseaux au Gabon ?

A travers cette simple question, on voit l’audace qui habite les leaders de la Francafrique. Cette même audace présentant un mépris sans nom qu’affichaient les acteurs de la Francafrique lorsque dans le film de Patrick BENQUET ils venaient à tour de rôle détailler sans regrets ou sans remords tous les maux qu’ils avaient causé à notre continent.

Sommes nous prêts face à un tel mépris à continuer d’accepter que des hommes comme Robert BOURGI qui devraient être jugés et condamnés par cette fameuse communauté internationale puissent encore mettre les pieds dans notre continent qu’ils n’ont jamais aimé et qu’ils ne cessent de souiller ?

Il y a environ 50 ans KWAME NKRUMAH et Léopold SEDAR SENGHOR développaient deux théories sur l’avenir et le devenir de l’Afrique. Le premier prônait la mise en place des Etats-Unis d’Afrique pour rendre notre continent plus fort face aux ennemis extérieurs, tandis que le second s’était fait le chantre d’une Afrique des états. En d’autres termes, KWAME NKRUMAH voulait une véritable union des états de l’Afrique face à tous les enjeux de développement qui s’annonçaient quand SENGHOR se battait pour un morcellement de l’Afrique.

Hélas, avec l’appui des occidentaux, c’est la théorie senghorienne qui fut adoptée. Demandons nous alors quel est le bilan de sa théorie aujourd’hui en terme de développement, en terme de perte de vies humaines, en terme d’enrichissement culturel ? en terme de bien être des populations africaines ?

N’est il pas plus venu le moment de reconnaître après l’échec de la vision de SENGHOR que KWAME NKRUMAH avait été un véritable visionnaire ? Qu’aujourd’hui tous les pays appartenant à un même continent tendent à s’unir pour ne faire qu’un seul bloc dans le but d’être plus compétitif ? Que les révélations qui nous sont faites devraient nous permettre d’épouser rapidement la vision de KWAME NKRUMAH qui avait été refusée par nos bourreaux ? Pensez vous que se soit le fruit d’un simple hasard que ce débat puisse refaire l’actualité de notre continent? Allons nous accepter de tomber ou d’échouer là où nos pères ont chutés il y a une cinquantaine d’années maintenant ?

Autant de questions qui nous invitent à faire les meilleurs choix pour une Afrique libre et pour une méfiance sans conditions des gens comme Robert BOURGI, serviteur du mal.

Si Ali BONGO tient à rester président de la République jusqu’à la fin de son mandat, il devrait refuser tout contact avec Robert BOURGI, le symbole de la Francafrique.

Ainsi son combat aura du sens et il pourra compter sur l’adhésion et le soutien du peuple gabonais car dans son cas, avec Robert BOURGI, « la trahison ne serait qu’une question de dates ». Qui vivra verra.


Par Télesphore OBAME NGOMO

http://www.lepost.fr/article/2010/12/11/2336851_ali-bongo-dans-le-collimateur-de-robert-bourgi.html http://www.lepost.fr/article/2010/12/11/2336851_ali-bongo-dans-le-collimateur-de-robert-bourgi.html


Samedi 11 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Le post.fr
Vu (s) 7970 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par Tintin le 13/12/2010 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@BOUKOUBUI,

Qui es-tu pour me traiter de tribaliste? d'où viens-tu? espèce de mangeur de chenilles! repars au Congo si t'es pas content! la guerre est finie.

51.Posté par Tintin le 13/12/2010 06:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Woleu ntemois sont mes parents . Ne venez pas mettre vos bouches pourries là dans nos histoires. C'est vous qui voulez maintenant vendre le Woleu Ntem à la guinée équatoriale et au Cameroun? Si c'est ça votre plan, sachez qu'il est voué à l'échec. Et même là, ne savez-vous pas que le Gabon, le cameroun, la Guinée Equatoriale et le Congo devraient former un pays (ce sont les mêmes peuples)? vous êtes la honte de l'Afrique! à cause de gens comme vous, le blanc vous a séparés de vos frères. Je m'adresse à ratzinger2010 et Obame Eyeghe. La prochaine fois que je ferai les samizements avec les miens (qu'ils soient du woleu ntem, estuaire, moyen-ogooué, haut-ogooué, ogooué ivindo, nyanga, ngounié, ogooué maritime, ogooué lolo), venez intervenir mais ce jour là, vous allez regretter votre naissance.

@la revolte,

il y avait du monde à la rivière au moment de la scène? les gens devraient se rincer l'oeil. Si t'es une femme bien sûr.

@Ngone,

ça faisait longtemps que je ne t'avais plus lue. Pourrais-je avoir ton contact?

Mais je suis sûr à 100% que Mamboundou est un congolais. Dans ce cas, qu'il aille faire de la politique au Gabon. On en a marre de tout ça! que les partisans de Mamboundou viennent nous prouver le contraire. Que dire de Myboto, et patience d'Abany? ils doivent dire toute la vérité aux gabonais. N'en déplaise à des personnes qui seront frustrés.

50.Posté par Larévolte le 13/12/2010 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Tintin,
Je tiens cependant à vous dire que je ne vais pas vous suivre dans votre rôle de pollueur de ce site. Je viens de rendre me compte que j'ai poursuivi tout nu un fou (dont vous) qui m'a pris mes vêtements pendant que je me lavais. C'est même un honneur pour vous que les gens perdent leur temps à vous répondre.

49.Posté par gabon2025 le 13/12/2010 01:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je fais le constat que les articles de obame ngomo sont très orientés pro-Ali. Cher obame ngomo (nom en minuscules, svp!) tu n'est pas sur le bon site. Va plutôt écrire sur gabonews à défaut de pouvoir publier à l'Union. ce sont les média d'Alain Bongo labas au moins on te comprendra.En te lisant obame, tu me rappel un certain Siméon Ekaga quand il se rapprochait de la marmite à soupe!!!! Certains lecteurs au vu des commentaires ont clairement bien décortiqué ton article. Donc je ne vais pas en rajouter

@ tintin : certaines personnes t'on suivi dans ton délire. c'est bien dommage car je pense que ces gens avaient de bons commentaires à faire sur l'article. Quant à moi je me refuse de penser que tu es à l'image de ton pseudo et tes réflexions. Tu as certainement un brun d'intellect qui sommeil en toi.

@ autres : ne vous laissons pas distraire aussi facilement par les prostitués politiques comme ngomo . ce site est un lieu de réflexion, un carrefour du donné et du recevoir. Il n'ya pas de place pour les médiocres, les injures, les tri balistes, les xénophobes, les bongoistes.....
Que Dieu aide le Gabon

48.Posté par anonyme le 12/12/2010 23:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tintin moi je suis équato mais je ne retourne pas chez moi car il faut que je te fasse encore quelque cours de francais vu ton niveau médiocre dans ton expression . Voilà ce que tu écris :
i[b[

47.Posté par Ngone le 12/12/2010 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien joué tintin, tu es arrivé à distraire certains d'entre nous Bravo ! En espérant que tu es bien payé pour ce boulot. Lol!

46.Posté par Tintin le 12/12/2010 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Obame eyeghe,

Chaque chose à son temps. Ce temps où l'équato pouvait se permette de tout au Gabon doit arriver à son terme. N'en déplaise à ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face.

Je n'insulte personne mais je fais que dire la vérité. Si toi aussi tu es du woleu ntem, saches que tu es, soit équato ou cameroun. De ce fait, tu dois regagner chez toi. Le Gabon n'a plus d'argent pour vous nourrir.
Je peux encore accepter les ouest africains car tu ne les verras jamais s'immiscer des affaires gabono- gabonaises. ce qui n'est pas le cas des équato.

Une fois que vous ayez regagné votre terre d'origine, les gabonais eux-mêmes iront vivre dans le Woleu Ntem. Sans rancune. On reste avant tout voisins car nos deux pays sont frontaliers.

45.Posté par Obame Eyegue le 12/12/2010 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme ton nom l'indique, TINTIN, c'est vraiment rigolo. TINTIN au Congo. Tu réfléchis avec ton cul qu'avec ta tête. et si tu avais une tête ça se saurait.

44.Posté par BOUKOUBUI le 12/12/2010 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tintin le frère de milou comment peux-tu être tribalisme à ce point? C'est bien à cause des vous comme que les fangs sont parfois obligés de soutenir AMO parce qu'ils se rendent compte que ce vous faites là est loin d'être un combat politique mais plutot ethnique. Et puis les fangs n'ont rien à foutre de votre amour.

Quant à Télesphore Obame Ngomo, il doit savoir que le Gabon tout sait qu'il n'est pas que corrompu mais qu'il est également pédé. Et ce je veux c'est que cette piètre espèce de la race fang vienne nous dire pourquoi il a rapidement changé de camp. Parce que son article sur les émeutes de port-gentil le 4 septembre 2009 est encore dans les archives. Qu'il vienne le faire lui même si non nous allons le publier.

43.Posté par zz le 12/12/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous vous discuter pour rien il faut juste remettre le pays entre les mains de DIEU et non des framacons , qui ne visent que leur intèret
Malheure a celui qui batti sont regne sur du sang car il sera bani pas DIEU

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...