News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Affaire Tchango : Une famille expulsée de sa maison à Glass

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 18 Mai 2012 à 09:16 | Lu 3009 fois

La famille de l’ancien inspecteur général des impôts retraité, Claude-Réné Oranga Egueyi, 75 ans, a été expulsée, le mercredi 16 mai 2012, de sa maison de Glass, un quartier du quatrième arrondissement de Libreville. L’huissier de justice Eliane Oberdeno y a fait irruption, en début de matinée, accompagnée de quarante-deux policiers, qui sont allés déloger, à la hussarde, les occupants des lieux.



Gabon : Affaire Tchango : Une famille expulsée de sa maison à Glass
Selon Me Oberno, la maison ne serait plus la propriété de la famille Oranga. Elle aurait été vendue, en 2008 – en même temps que deux autres maisons situées à Port-Gentil – à l’ancien maire de cette ville et actuel ministre des Eaux et Forêts, Gabriel Tchango. Ce dernier, a indiqué l’huissier de justice, avait conclu la transaction en 2008 avec le dernier fis de la famille, Réné-Edmé Oranga, qui s’était drapé d’un acte de cession. Mais les propriétaires du patrimoine immobilier soutiennent que le vendeur n’a jamais reçu le blanc-seing de ses parents ou d’un quelconque conseil de famille. Il saurait donc falsifié des documents pour conclure la transaction avec l’ancien édile de Port-Gentil, aujourd’hui au gouvernement.

L’acte de cession, a indiqué la famille Oranga, ne porte ni la signature du chef de famille, ni celle de son épouse légitime, Rosine Adioy, 75 ans, avec qui l’ancien inspecteur des impôts s’était marié sous le régime de communauté des biens. «Nous avons construit cette maison en 1961. Mon mari et moi avions contracté un crédit conjoint pour nous doter d’un toit. Alors, un enfant de la famille ne peut pas vendre notre maison sans notre accord, étant donné que nous sommes tous encore en vie», a avancé Rosine Adiot.

Devant une transaction aux contours brumeux, selon la famille Oranga, celle-ci avait saisi la justice pour ne pas être spoliée. Mais elle n’a eu gain de cause ni en première instance ni en appel. D’où sa décision de se pourvoir en cassation. Alors que la Cour de cassation ne s’est pas encore prononcée sur la question, l’huissier de justice est allé déloger la famille Oranga de la maison où elle vivait depuis cinq décennies. Après avoir vainement cogné devant le portail, les agents ont escaladé la barrière avant d’expulser manu militari la maisonnée, du reste réfractaire à la cession du bien.

Deux heures durant, les policiers se sont attelés à vider la maison querellée de tout son contenu, déposant mobilier et affaires intimes, au fur et mesure, en bordure de la voie publique. Une scène qui a mis en courroux dame Rosine Adiot, 71 ans, sa fille Lydie Oranga et d’autres proches impuissants devant la force publique. «Nous n’avons reçu aucune assignation. C’est une décision arbitraire. M. Gabriel Tchango se sert de sa position de ministre pour vouloir écraser les autres», a dénoncé un membre de la famille, visiblement courroucé. «Ce n’est pas sérieux !

Comment peut-on déposséder une famille de sa propre maison ?» a renchéri un autre membre de la famille prenant à témoin l’opinion nationale et les plus hautes autorités du pays. «Cela prouve que la loi appartient à ceux qui ont les moyens. M. Tchango gagne les procès au tribunal parce qu’il soudoie les magistrats», a déduit un neveu de la famille, non sans s’interroger sur les réelles visées de Gabriel Tchango.

Joint au téléphone depuis Brazzaville (Congo) où il séjourne, le ministre des Eaux et Forêts a indiqué avoir acheté la maison avec l’un des fils Oranga, Réné-Edmé Oranga, qui lui aurait présenté un acte de cession en bonne et due forme. «Il m’avait présenté des documents authentiques sur la base desquels nous avons conclu la transaction. Je l’ai fait quand je n’étais pas encore ministre. Je ne comprends pas pourquoi cette affaire fait tant de bruit aujourd’hui», a répliqué Gabriel Tchango.

La question que tout le monde se pose est de savoir comment un homme expérimenté comme lui a pu s’engager dans une transaction avec un fils Oranga, sans autre garantie que sa parole, alors que le père et la mère, véritables propriétaires de la maison, sont encore en vie. Quel notaire a pu valider une telle cession sans vérifier la validité des documents fournis ? Comment la justice peut-elle faire expulser une famille, composée de personnes âgée de surcroît, sans attendre la fin de la procédure ? Autant d’interrogations qui laissent un sentiment d’injustice profondes si elles doivent rester sans réponses convaincantes.

gabonreview

Vendredi 18 Mai 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3009 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par mulumbu le 20/05/2012 08:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Devrait être suspendu et solidaire d'Oranga fils.
Que faut-il attendre de la justice quand le sommet de l'État est une imposture et un adepte de la fraude et du faux? Les ministres suivent l'exemple.

14.Posté par mulumbu le 20/05/2012 08:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je lis des informations de ce genre. Tchango tu sais au fond de toi que tu violes et voles la propriété d'autrui. Achète toi un terrain et construit. Poursuis en justice le fils Oranga. Le notaire qui a procédé à la transaction frauduleuse

13.Posté par mulumbu le 20/05/2012 08:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où est ce que le fils oranga a obtenu les papiers qui ont permis la vente/achat sachant que les propriétés ont été enregistrées sous le nom du patriarche. Une affaire aussi facile à dénouer montre le vrai niveau de la justice gabonaise. J'ai honte

12.Posté par mulumbu le 20/05/2012 08:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est-ce que la famille a attendu quatre années pour saisir la justice après avoir constaté l'imposture d'un des leurs? Tchango dit avoir des documents y a-t-il eu une enquête (de la justice) pour authentifier les documents? Tchango encourage le recèle

11.Posté par mulumbu le 20/05/2012 07:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La justice au Gabon est rendue par des fraudeurs, des imposteurs et des habitués du "faux et usage de faux". Pour ma part c'est une faux qu'il faudrait utiliser contre ces malfrats dans la mesure où l'absence de règles est évident. Toutefois pourquoi

10.Posté par FLAURA le 19/05/2012 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un régime de voleur conduit à la dérive social LE PAYS GABON il est temps de viré ces cancres du pouvoir trop c'est trop mobilisation à tout les niveaux .ET TCHANGO NA PAS PEUR DE FAIRE SORTIR DES PERSONNES ÂGÉE DE LEUR MAISON PAUVRE HOMME QU'IL EST ENCORE UN QUI PENSE QU'IL EST ROI AU PAYS DES BORGNES DU PDG ILS FINIRONS PAR TOMBER UN A UN

9.Posté par ojokwu le 18/05/2012 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut capturer King kong avec sa blanche arabe, et l'envoyer dans un zoo, trop c'est trop, yen a marre de ce gorille biafrais king kong

8.Posté par Abek le 18/05/2012 22:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Tchango sait qu'il a ete roule. Car de quels actes authentiques parle til. D'ailleurs comment a til pu acheter ses maisons sans les visiter avant car il aurait decouvert la verite. Puis etre ministre suppose une certaine ethique le comprend til?

7.Posté par pétula le 18/05/2012 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lieu de s'acharner aux parents mr le Mn ,vous ferez mieux de chercher ce fameux Réné Oranga l'escros et vous l'enfermer au meme titre qu'un criminel ,en plus ce ministre est aussi un voyou en achetant une maison sans s'entretenir avec le chef de famille qu'est le pere Oranga , ce ministre manque de sérieux .

6.Posté par Rolexxx le 18/05/2012 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste réalités

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...