News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Affaire Mba Obame : une « cabale dégueulasse » du clan

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Vendredi 15 Avril 2011 à 20:53 | Lu 2266 fois



Gabon : Affaire Mba Obame : une « cabale dégueulasse » du clan
Député et homme politique gabonais de premier plan, André Mba Obame a, le 25 janvier dernier, posé un acte politique en prêtant serment en qualité de Président élu de la République. Que l’on soit d’accord avec lui ou pas, il était dans son rôle et ce d’autant plus qu’il revendiquait là, la victoire qui lui a été volée à l’issue de l’élection présidentielle de 2009. En homme politique responsable, il l’a fait sans céder à la tentation de la violence. Il n’a pas pris les armes.

Il n’a blessé ni tué personne. Et pourtant, les pédégistes, avec leur conception toute particulière de la démocratie, n’ont eu pour toute réaction que la terreur, le canon et la violence. Tout à leur joie de pouvoir, enfin, «éliminer par tous les moyens possibles » leur principale bête noire, ils ont lancé la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Mba Obame. Ainsi, par le biais d’une justice tribalisée et aux ordres, il leur sera facile de le faire condamner, ou tout simplement de le condamner…mortellement.

La ficelle de la conspiration est tellement grosse, que certains, dans les rangs du PDG, n’hésitent pas à parler de « cabale dégueulasse ». Evoquant les casseroles que trainent certains de leurs « camarades » – et pas des moindres – , les mêmes se demandent si tout cela n’est pas un écran de fumée destiné à couvrir les turpitudes des fripouilles et autres criminels qui pullulent dans leur propre camp. En effet, si Mba Obame doit être persécuté pour ce qu’il a fait, alors il va falloir dresser le gibet pour pendre haut et court quelques grosses légumes du PDG. Et là, le bourreau n’aura que l’embarras du choix.

Guy Nzouba Ndama, 65 ans, est président de l’assemblée nationale. Depuis près d’un mois, il alimente la chronique des faits divers au sujet d’un détournement de 7milliards 920 millions de francs qu’il aurait opéré au détriment de l’institution qu’il dirige. Mieux : Lucie, son épouse camerounaise qu’il a installée dans une villa hollywoodienne à Agondjé aurait, en février dernier, tenté d’aller planquer une partie du butin dans son pays natal.

Manque de pot, cette ex-employée des assurances, bombardée inspecteur du Trésor, s’est faite épingler à l’aéroport international Léon Mba. Le jet qu’elle avait loué avait les soutes pleines de francs CFA. Comme l’argent – même volé – n’aime pas le bruit, l’affaire a été tue. Pour autant, le Procureur Kikson Kiki ne s’honorerait-il pas en demandant la levée de l’immunité parlementaire de ce grand prédateur nommé Nzouba ?

A 66 ans, Daniel Ona Ondo est le 1er Vice-président de l’assemblée nationale. Dans son édition du 10.01.11, le journal « Confidentiel Gabon » révèle : « Lors des législatives 2001, le Pr Daniel Ona Ondo, alors candidat du PDG, avait été mis en ballotage défavorable par un candidat du RNB, un certain Ondzigui qui avait alors raflé 42% des voix contre 27% pour l’universitaire. Deux jours avant le second tour, sieur Ondzigui fut assassiné sur la route Medoumou/Akok et son corps jeté dans un cours d’eau. Sans concurrent, Ona Ondo remporta le siège. Se présentant comme l’un des assassins, un certain Mbore Medzeghe s’est dernièrement confessé auprès de la veuve Ondzigui avant de se répéter devant une assemblée de témoins. L’assassin a dénoncé son complice et révélé que Ona Ondo était le commanditaire du crime.

La veuve a donc porté plainte et les assassins ont été entendus sur procès-verbal. Depuis, la veuve subi t une pression de la part de son grand frère, un certain Ngou, collaborateur du présumé commanditaire du crime. La veuve Ondzigui, ses enfants et nièces ne veulent rien entendre. Le Pr Ona Ondo tient à ce que l’affaire ne fasse pas grand bruit. Il a un antécédent en matière de meurtre pour avoir abattu, par le passé, son propre frère pour une banale affaire de gibier. » Ainsi donc, derrières ses lunettes d’intello et ses manières policées de gendre idéal, Ona Ondo ne serait, en réalité, qu’un serial killer froid et machiavélique ? Mais que fait donc la Justice de dame Ida Réténo Ndiaye ?

Ancien ministre et ancien maire de Libreville, André Dieudonné Berre a été désigné, à 71 ans, président de la commission ad-hoc devant connaitre de l’affaire Mba Obame. Pour ceux qui ne le savent pas, Berre est le principal suspect dans l’empoisonnement ayant entraîné la mort de Georges Rawiri, le 9 avril 2006. C’est chez lui que le premier président du sénat gabonais avait pris son dernier repas avant d’embarquer pour Paris où il trouvera la mort quelques heures après son arrivée en terre française. L’ouverture d’une information judiciaire pourrait aider à confondre le(s) commanditaire(s) de cet acte ignoble.

Toujours bien informé, « Confidentiel Gabon » nous apprend : « La direction générale des impôts est véritablement coiffée par ce qu’Omar Bongo nommait «Roitelet»s. Parachuté sur les lieux par Rose Francine Rogombé alors qu’elle était présidente du Gabon par intérim, Joël Ogouma, directeur général, réinvente l’administration fiscale. Son prédécesseur Michel Mpéga avait laissé 10 milliards de francs CFA à la BGFI qui ont mystérieusement disparu des tablettes et de cette banque. Il se susurre qu’une partie de ce pactole a été reversé à Lady Rogombé en guise de reconnaissance. .. » Présidente du sénat, Rose Francine Rogombé, dans cette affaire, peut être poursuivie pour « recel ». Circonstances aggravantes, la recéleuse présumée, âgée de 68 ans, est magistrate de formation et on la dit chrétienne très pratiquante.

Pour le contribuable gabonais, dont l’argent a été volé par les présidents des deux chambres du parlement, pour les veuves et orphelins de Rawiri et Ondzigui, condamner André Mba Obame alors que les Rogombé, Nzouba, Berre et Ona Ondo continuent à se vautrer dans l’impunité est tout simplement scandaleux, voire insultant. En tout cas, c’est la preuve que le système Bongo/PDG est resté égal à lui-même, notamment dans son incapacité structurelle à évoluer.

Et pourtant, avec la mort d’Omar Bongo, en juin 2009, les Gabonais avaient espéré changer d’époque, ils avaient cru pouvoir, enfin, tourner la page. Mais les vampires du PDG ont tout bloqué : pour conserver leurs énormes privilèges, mais aussi par peur de devoir rendre des comptes. Ils ont, pour cela, installé à la tête de l’Etat une marionnette dont le projet de société se résume en un slogan creux et ridicule : l’« émergence ». Laquelle n’est en réalité que l’héritière de quatre décennies de « rénovation rénovée », de « progressisme démocratique et concerté », de viols, de vol, d’assassinats politiques, de crimes de toute nature contre le Gabon et les Gabonais.

Il n’est donc pas étonnant qu’Ali Ben Bongo soit, en dépit de quelques gesticulations stériles, l’otage d’un clan dont les agissements rétrogrades et ségrégatifs vont, à coup sûr, transformer notre pays en champ de haine et de vengeance. Après tout, c’est peut-être ainsi qu’il voit « l’avenir en confiance ».

Vendredi 15 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 2266 fois




1.Posté par ntoutoum nfoulou le 15/04/2011 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres analyse de l'inpunité qui existe dans notre pays.Les medias locaux attachés au pouvoir n'hesitent jamais à montrer des gabonais d'en bas quand il s'agit des petits vols pendant que ceux qui pillent narguent les populations et les laudateurs et autres griots du regime qui viennent polluer ce site.
Ali bongo le distingué camarade maçonnique emergent doit nous prouver sa bonne fois en remettant tout l'argent volé par son pere adoptif par lui meme et sa famille pour faire decoller le paysC'est à ce moment qu'on va commencer à ressentir l'emergence comme dans certains qui sesont lancés dans ce concept sans decret ni slogan encore moins effets d'annonce en s'attaquant à la corruption l'inpunité etc.
Vous qui cotoyer l'imposteur dites lui que lui et son entourage sentent la poisse,la honte et l'amateurisme et l'incompetence.On va vous laisser avancer dans le vide et l'echec.

2.Posté par NDONG MINKO le 15/04/2011 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je ne cesserai de recommander aux gabonais de mettre dehors. La France, qui a dit la vérité sur les élections gabonaise, et qui demande aux protagonistes de se taire, ne propose rien aux gabonais qui veulent la vérité. Les gabonais ont mangé quelle fétiche de lâcheté pour se terrer dans un silence si destructifs? Pourquoi les leaders de l'Union Nationale ne sont pas en activité? Ce que MBA OBAME a fait ne regarde pas l'UN? Soyons tous solidaires, car l'exacerbation du comportement des gens du pouvoir va pousser certains au suicide. Le terrorisme n'est pas l'apanage des seuls arabes. Il aurait fallu même que dès maintenant les gabonais de notre bord fassions des efforts pour sortir de cette torpeur par des mouvements dans les rues. on ne tuera personne moi même je suis un homme de corps; lezs pauvres riches d'idées comme les bourkinabés l'ont fait pourquoi pas nous. Les ivoiriens sont aujourd'hui libres. Nous savons très bien que c'est Sarkozy qui a placé ce pouvoir au Gabon, mais mieux vaut mourir sous les balles françaises françafricaine que de rester se morfondre dans les maisons qui seront demain cassées et vous même sans domicile fixe. RÉVEILLEZ VOUS GABONAIS ET AMIS DES CORPS, SOYEZ DE VRAIS PATRIOTES RÉPUBLICAINS ET NON DES POLTRONS CAPABLES DE FUIR AU MOINDRE TIR DE L'ENNEMIE. NOUS AVONS TOUS LES MÊMES PROBLÈMES ET DES MÊMES MALHEURS.

3.Posté par NDONG MINKO le 15/04/2011 14:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vais m'adresser aux gabonais qui attaquent le pouvoir en insultant le PR ou en disant tout le mal de lui. Cela ne changera jamais la donne. La preuve depuis qu'on le fait rien bon n'est sorti; mais plutôt toujours le même statut quo. Changez gabonais, aucun militaire gabonais ne peut voir un gabonais dans la rue sans arme, et tirer sur lui. J'étais devant l'immeuble Beyrouth lors des évènements qui ont conduit à la mort par immolation de Kamgo Komo, un militaire qui avait tiré sur un écolier gabonais, se faire descendre par ses paires; tous les gabonais se connaissent et ils s'aiment. Je ne voit pas pourquoi une manifestation serait aller à la mort. Et si on tue une personne (puisque vous ne savez combien meurent depuis Bongo) ce n'est pas la fin du monde. On peut aussi mourir en martyr et être vénéré. OLABOU en est une preuve. Cessons de croire à la mort alors que nous avons beaucoup à faire. ON NE PEUT FAIRE UNE OMELETTE SANS CASSER LES ŒUFS.

4.Posté par NYARE MBA le 15/04/2011 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMO est-il étranger à l'empoisement de Joe le rapide?

5.Posté par luna bravo le 15/04/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@NYARE MBA va poser ta question au PDG

6.Posté par TSB (Tout Sauf les Bongo) le 15/04/2011 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
blablablablaaaaaaa! Nous sommes fatigué, il faut deja que les gens optent par les solutions radicales.....

7.Posté par St.Michael le 15/04/2011 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel seisme lattent dans le camp des bongo/pdg!

L'auteur de cet article n'a encore rien dévoilé....Et si on nous ouvrait les grands dossiers comme les crimes des bongo pendant 42 ans et surtout l'origine d'Aliben et ses parents biologiques.

Et si cela ne faisait que commencer?

Stupidity is relatively benign, but intelligent stupidity is extremely dangerous...Bongo/PDG=intelligent stupidity.

More news are still to come before the seism. Amen1

8.Posté par UNITE le 16/04/2011 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous oubliez de dénoncer les détournement et crimes commis par paulette MISSAMBO,OYE MBA,MYBOTO,MBA OBAME et le reste ne me dites pas que ces voleurs étaient sein durant les 42 ans de règne,vraiment il suffit d’être dans l'opposition pour être blanc comme neige mon œil,voici l'une des raisons pourquoi vos objectifs n’avance et n’avanceras jamais vous protégez et soutenez des gens qui ont des mains sale des gens qui ont fait du mal à beaucoup de famille lorsqu’ils étaient aux affaires et comment voulez vous qu'ils soit soutenu tant que ce sont les même largement enrichie au PDG avec l'argent des gabonais ils ne seront jamais au pouvoir continuer à aboyer votre AMO ou Casimir et le reste ne verront jamais ce palais jusqu’à leur mort.
Tant qu'il n'ya pas des nouvelles figure dans l'opposition qui n'ont rien avoir avec ces voleurs vous allez toujours tourner en rond continuez car avec vos gens la le PDG à encore au moin 40 ans hier on disait que dès la mort de BONGO le PDG vas s'étteindre le PDG est la toujours encore pour longtemps

9.Posté par Castor&Polux le 17/04/2011 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@unite
Les crimes de ces gens que vous désignez n'ont pas été oubliés...
Il se trouve que ces gens ont tous demandé pardon! Et juré de racheter leur âme 'il avait vendue.
Qui peut sauver le Gabon si ce n'est quelqu'un déterminé à servi le pays mais qui connait très bien les arcanes de la vie politique gabonaise ?

Le gabonais dans sa grande sagesse a donné une seconde chance aux gens que vous citez.

Que faut-il penser de l’attitude du gabonais encourageant très fortement ces personnes à racheter leur âme ?

Arracher aux démons des âmes qu’ils croyaient avoir définitivement gagné est toujours une très bonne chose !
Et Dieu de miséricorde se souvient toujours de ceux qui ont participé à ce type d’ « ARRACHAGE ».
Voilà pourquoi le gabonais fait bien de pardonner à ces gens que vous citez et qui lui ont aussi fait beaucoup, beaucoup de mal !

Le gabonais qui ne peut pas nourrir ses enfants (pauvreté oblige !),
Le gabonais qui ne peut pas éduquer ses enfants (système scolaire déliquescent oblige !),
Le gabonais qui ne peut pas soigner ses enfants (système sanitaire déliquescent oblige!).
Le gabonais a choisi de pardonner à ces anciens bourreaux qui ont demandé pardon afin de construire un avenir meilleur pour les petits gabonais qui viendront après lui !
Le gabonais est croyant et intelligent, et en plus … fait preuve d’une grande sagesse.

Vive le gabonais

10.Posté par ado le 18/04/2011 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le vrai tueur ce AMO ils ont tué REDJAMBE avc son ami ali amo a les mains plein de sang,ce un veritable braconnier et ses jibiers sont des humains.
tout le monde quittera EX UN car il nya que des sorciers

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...