News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Acte de naissance : Ali Bongo se lâche à Franceville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 9 Février 2016 à 08:41 | Lu 2967 fois

Prononçant son discours de lancement officiel du programme «Graine» dans le Haut-Ogooué, le 8 février 2016, le président de la République a glosé sur ses origines, qualifiant l’acharnement sur son acte de naissance de «stupide et ridicule».



S’il est arrivé à Franceville où il a passé deux jours en compagnie de son épouse, Sylvia Bongo Ondimba, et de ses enfants, Ali Bongo Ondimba a voulu certainement envoyer un message à ses détracteurs. «En terrain conquis», comme l’a indiqué un membre de son parti, c’est sur les terres altogovéennes où le chef de l’Etat qui parlait pourtant de la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine), a tourné en dérision ses détracteurs, dans un humour caustique, parlant enfin de l’affaire de ses origines ou de sa filiation avec Omar Bongo Ondimba.

Devant une foule nombreuse acquise vraisemblablement à sa cause, Ali Bongo souhaité que «le rêve gabonais puisse être à la portée de tout le monde dans ce pays». Dites bien à tous les sceptiques, à tous ceux qui ont pour profession d’être des professionnels de la critique et du mensonge que leur temps est révolu. C’est fini tout ça !», a-t-il lancé.

Au sujet des attaques portées sur lui, notamment la mise en doute de sa filiation avec feu le président Omar Bongo, Ali Bongo estime que «les Gabonais et les Gabonaises ont bien répondu». «Graine est une réalité. Voilà votre réponse à ces menteurs», a-t-il martelé. Pour lui, lorsqu’on se dit démocrate, on devrait apprécier la réponse qui vient du peuple. Et quand on est un homme honnête, on sait reconnaître ses erreurs et dire «je me suis trompé».

«Mais nous sommes devant des femmes et des hommes orgueilleux, qui ne se trompent jamais et qui, pour dire qu’ils ont raison, sont prêts à saboter votre action et saboter mon action. Et au lieu de venir nous proposer autre chose, on vient nous parler de fausses histoires de papiers, des histoires à dormir debout», a ironisé Ali Bongo Ondimba.

Le chef de l’Etat a ensuite étayé ses propos : «Encore une fois, mes chers compatriotes, dans ce pays, vous me connaissez ? Vous savez qui je suis. Je ne suis pas quelqu’un qui a débarqué d’une autre planète», a-t-il déclaré relevant qu’à la différence d’un certain nombre de gens, on l’a vu grandir dans le pays, depuis qu’il est tout petit. «Je n’ai pas débarqué de je ne sais où. Certains viennent aujourd’hui parler alors qu’on ne sait pas en réalité d’où ils viennent. Moi, on m’a vu ici. Je ne suis pas un fantôme. Et maintenant on veut vous divertir, raconter un certain nombre d’histoire à la population pour dire qu’on ne sait pas d’où vient le président».

«Que voulez-vous répondre face à des histoires aussi stupides et ridicules ?», a-t-il interrogé avant de d’ajouter que les seules réponses qui lui viennent vraiment à l’esprit sont ce que disait «notre père à tous, Omar Bongo Ondimba» : «le chien aboie et la caravane passe». «Et le Gabon triomphe. Car, c’est cela que nous voulons. Ils doivent nous remercier parce que dans notre affaire de Graine, on de demande à personne d’où il vient, de quel village il est, de quel parti politique il est. On prend tout le monde. Voilà notre réponse. La terre attend, venez travailler».

Le président de la République qui s’est vraiment lâché à cette occasion, devant une foule exultant, a expliqué qu’ «on crie, fait du bruit et on se demande si l’enfant-là n’entend pas». Rappelant ainsi les vieilles histoires qui voudraient que feu le président Omar Bongo calmait souvent les ardeurs de ses rivaux politiques à coup de mallettes d’argent. «C’est là que certains ont dit, mais s’il ne fait pas ça, cela veut dire qu’il n’est pas l’enfant de l’autre. Voilà la raison. Moi je ne reçois plus nuitamment au salon marocain.

Nous disons de venir en plein jour afin que tout le monde vous voie. Le temps de se cacher est fini», a-t-il clamé fustigeant également le fait que certains de ses détracteurs qui le commissionnaient à son père pour demander des audiences aient changé de langage. «Ceux qui hier me connaissait quand il s’agissait de me dire «mais Ali est-ce que tu peux dire à ton père qu’on peut venir ?» «Quand ils me demandaient les audiences, ils disaient bien mon père. Ah, là il était mon père. Aujourd’hui, comme il n’y a plus d’audiences, on change de langage. C’est fini, c’est autre chose, les Gabonais ne sont pas idiots. Ils s’avent ce qui se passe», a-t-il dit.

source : gabonreview

Mardi 9 Février 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2967 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par serges dry le 12/02/2016 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oof, ce n est pas le fait de voir la population entourée un leader ui veut dire qu ils sont avc lui,pense t il que le gabonais est fier de voir a gauche la lumière a droite l Eclairage mais sur lui meme l ombre?c est a dire que du cote de nos voisins la guinée Equatoriale y a match de super voie de routière meme des pays qui sortent de guerre le rouanda vraiment rien qu avc les trottoirs ca dit tous mais au Gabon ali ben bongo et son equipe de vaux rien racontent des affaire de graine apres plus de 5 ans au pouvoir, aucun projet de celui la n a aboutit a son terme il se justifit pour un acte de naissance pourquoi,?cest que y a probleme

10.Posté par NEM le 10/02/2016 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lire: Les routes et ruelles...non refaites...

9.Posté par MOKOUKOUET le 10/02/2016 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'AURAIS CRU LIRE SUR CE ARTICLE QUE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE S'EST RENDU DANS CA PROVINCE NATALE, MAIS HELAS, DANS SES PROPOS, IL NE PRÉCISE PAS OU DU MOINS DIRE PUBLIQUEMENT QUE JE SUIS NÉE ICI ET MES GRAND PARENTS SONT ENTERRES ICI RIEN! C'EST DU CHANTAGE

8.Posté par Bouka Rabenkogo le 10/02/2016 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"ALI BONGO A TOTALEMENT RAISON"
Sur ce point le citoyen, Ali Bongo a totalement raison. Il faut le lui reconnaître: «Et le Gabon triomphe. Car, c’est cela que nous voulons. Ils doivent nous remercier parce que dans notre affaire de Graine, on de demande à personne d’où il vient, de quel village il est, de quel parti politique il est. On prend tout le monde. Voilà notre réponse. La terre attend, venez travailler». Le Gabon importe du Cameroun voisin, juste à coté, prêt de 580 milliards de Francs CFA de denrées alimentaires par an. Alors, au lieu de seulement faire de la politique politicienne, il faudra à nos « supposés leaders politiques » d’indiquer aussi des pistes. MERCI.
*Tous dans l'Esprit Saint*
# NE NOUS LAISSONS PLUS DISTRAIRE #
"Fin de la théâtralité"

7.Posté par Troy le 10/02/2016 04:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On vous demande juste de presenter votre vrai acte de naissance. Mon voisin beninois a grandi avec moi dans les akebes, mais il reste toujours beninois. Il m'arrive souvent de commander du poisson à credit, en l' appelant voisin gabonais. quand il sera en rupture de stock, j'irai chez un autre voisin. J'ai mon petit frere qui est en france depuis 1989, mais il reste toujours gabonais. Si vous dites que vous etes gabonais, ok. Presentez nous alors vos papiers et on clos le debat.

6.Posté par Okogo le 09/02/2016 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous voici en présence d'une personne qui a reconnu publiquement d'avoir fourni de faux documents sur son état civil et qui vient amuser la galerie . Tout laisse à penser qu'il s'agit d'une visite d'adieu......

5.Posté par yaranguimina le 09/02/2016 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre biafrais, il est né avant la honte , être Gabonais d'origine ne dit pas Gabonais d'adoption, on le sait tous qu'il est Gabonais d'adoption, il est venu tout nu de son biafra natal, tout le monde le sait , les rigolos s gabonais qui ont fermés les yeux sur ses origines en acceptant sa candidature payeront ça très cher

4.Posté par NEM le 09/02/2016 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les 100.000 FCfa annoncés par mois à ceux qui s'engageront pour le "Projet Graine" seront donnés à quel titre? Salaires ou dons du chef de l'Etat; Et pendant combien de temps? Sous contrat ou pas? Pour quel Ministère de tutelle?
Non! non! non! c'est une proposition forcée. Il ne faut jamais forcer. Vous parlez de cela dans le Haut-Ogooué où une grande partie de l'environnement est polluée et empoisonnée par Comilog (l'uranium). Pourquoi Olam n'est pas là-bas? Les populations continuent de subir la radio activité qui est un véritable danger des populations. Et vous voulez qu'elles fassent de l'agriculture polluée ou empoisonnée!
Donc vous pouvez aussi donner de l'argent?! Les étudiants gabonais en Afrique du Sud en demandent depuis 3 ans! Il n' y a pas d'eau à l'hôpital général de Libreville qui s'envahi des bidons d'eau dans ses couloirs. Pas de médicaments. Les routes et ruelles de Libreville n'ont refaites. Dans les basfonds du quartier "Dragage" à Nzeng Ayong c'est la misère totale en terme de circulation, et vous proposez 100.000 en forçant les gabonais de s'engager dans l'agriculture. Vous ne savez pas que les plantes vivrières poussent au Gabon naturellement, sauf l'hévéa que vous imposez?! développez les routes de l'arrière pays et vous comprendriez que le Projet Graine ne sera qu'un complément subsidiaire de l'autosuffisance alimentaire dans ce pays.

3.Posté par NEM le 09/02/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plusieurs sujets vous concernant condamnent votre discours à propos de votre naissance. La population du Haut-Ogooué qui vous reçoit avait souhaité voir brandir des photos de votre naissance du haut de votre podium, votre mère adoptive Joséphine Nkama ne détient rien de vous comme document de naissance; c'est incroyable d'évoquer un tel sujet sur la place publique surtout lorsque les gens debout en face et assis derrière vous vous traitent de menteur. Ils savent qui êtes-vous comme vous le dites si bien et connaissent bien vos origines. Moi, votre conseiller bénévole vous interdit d'en reparler ailleurs. Evoquez d'autres sujets sur le développement économique du pays. Projet Graine c'est bien mais pour qui? Tout les gabonais ne peuvent pas être cultivateurs pendant que les béninois, nigérians, togolais et mauritaniens etc. sont recrutés aux postes administratifs dans des Ministères gabonais et dans des petits métiers techniques du Port d'Owendo et à Nkok! tout cela aussi est désormais connu. Il y a des sujets qui vous condamnent ce 09/02/2016 comme celui qui dit: "Le Gabon 2016: Un pays sans ressources et surendetté". Vous savez très bien l'apport négatif qu'il produit sur le pays à cause de vous. Mais je vous exhorte à une forte réflexion, et comprendre que vous n'êtes plus à l'abri du danger avec vos marabouts et votre entourage qui se fout de vous maintenant, puis que le peuple ne vous veut plus bien qu'il soit là. Si le contraire se produit dans bientôt ce sera tant mieux pour vous. A bientôt.

2.Posté par Le pauvre du Gabon le 09/02/2016 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est la honte et le déshonneur pour le Gabon à avoir type de cette nature au pouvoir. On ne demande pas de parle et distraire le peuple, donne-nous des preuve et des véritables! Comme le testé ADN par exemple devant témoin. Au lieu de vossiferer comme une chienne! Un homme prouve comédiens Obama!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...