News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Absence du Ministre de l'Education Nationale, dixit Alain-Claude Bilie bi Nze.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 22 Septembre 2014 à 13:14 | Lu 2082 fois

Interrogé sur l'absence d’un ministre de l'Education nationale à quelques jours de la rentrée des classes 2014-2015 ce, depuis la démission de Léon Nzouba à ce poste, le porte-parole de la présidence de la République, Alain-Claude Bilie bi Nze a déclaré que cette situation n'empêchait en rien le bon déroulement des activités pour cette nouvelle année scolaire.



La rentrée scolaire est une activité du gouvernement et de l'administration. Il y a un ministre délégué qui assure l'intérim. Les directeurs provinciaux académiques, le secrétariat général du ministère et toutes les inspections sont en place, l'activité n'est donc pas parasitée à cause de la démission de l'ancien ministre de tutelle ou de l'absence d'une nouvelle nomination de ministre de ce département ministériel" a déclaré Alain-Claude Bilie bi Nze.

Par ailleurs, concernant les nominations dans les établissements publics du pays, le porte-parole de la présidence de la République a indiqué que les nouvelles affectations ne se feront que sur la base d'une réelle nécessité.

" Du moment qu'il n'y a pas d'affectation depuis la rentrée administrative cela voudrait dire que les responsables actuels demeurent inchangés. Ils doivent continuer à travailler sans problème mais si l'Etat décide à un moment de procéder à des nominations ou autres, la décision prendra effet" a-t-il ajouté.

Gabonéco


Lundi 22 Septembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2082 fois




1.Posté par Mireille Mihindou le 22/09/2014 10:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toute simple question excellence: vu que dans chaque administration il y a un certain nombre de fonctionaires faisant le même travail,permettez donc vous à quelques uns de poser à la maison?

2.Posté par Mireille Mihindou le 22/09/2014 11:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali et ses émergents ont dépassé le stade du comique. M'est-il nécessaire de rappeller à ces tragi-farceurs l'organigramme organisant le ministère de l'éducation nationale? Si la planète reconnaît l'incapacité d'Ali à nommer un ministre,pourquoi alors ne pas confirmer le délégué?
Chers compatriotes,c'est cet Ali qui parle du respect de l'état de droit mais est le premier à bafouer la République. C'est tout simplement pathétique.

3.Posté par Le gabonais de 2016 le 22/09/2014 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alain Claude Bilié-Bi-Nzé est le premier ancien ministre à être écroué pour entorse à la loi. Son arrestation intervient après celle de Hervé Fulgence Ossami, 42 ans, lui-même deuxième responsable d’une entreprise publique mis aux arrêts pour détournements de deniers publics après Ngoleine Ossouka, administrateur général du Fonds d’expansion aux PME-PMI (FODEX).

4.Posté par Le gabonais de 2016 le 22/09/2014 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alain Claude Bilie Bi Nze ex-ministre de la république derrière les barreaux



billie_bi_nze_alain_claude.jpg

Libreville, 09/01/08 (GDAA)- Après son éviction du gouvernement, Alain Claude Bilié-Bi-Nzé, ex-ministre délégué auprès du Ministre d’Etat en charge des Transports, de l’Aviation civile et du Tourisme, a été incarcéré le mardi 8 janvier 2008 à la maison d’arrêt de Libreville pour émission de chèque sans provision. L’immunité parlementaire dont devait bénéficier cet élu de Makokou ne fonctionne pas encore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...