News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : ALI BONGO Interdit l’agriculture de subsistance, la pêche et la chasse aux villageois

Le site de la Liberté - D'AKOK le Samedi 30 Mars 2013 à 13:01 | Lu 1408 fois

Pour développer une agriculture d’exportation, préserver l’environnement et permettre à l’écosystème de se régénérer, l’agriculture vivrière sur brulis est désormais interdite sur le territoire national. Les villageois, sont relégués au rang de chômeurs, sans ressources



Gabon : ALI BONGO Interdit l’agriculture de subsistance, la pêche et la chasse aux villageois
Plus de manioc, d’arachides, de taros ou même de vin de canne et de palme. Les gabonais doivent désormais conjuguer avec cette réalité.

La petite saison des pluies en cours, était la période au cours de laquelle les villageois s’activaient pour préparer la terre en vue de planter les cultures qui constitueraient la récolte de la saison sèche. Il en est plus rien.

Dans la province de la Ngounié qui alimentait le pays en banane plantain, taros, maïs, les villages sont pleins du matin au soir. Les régimes de banane que les voyageurs achetaient dans la zone de Tchibanga deviennent invisibles. Les feuilles de manioc, le porc-épic, le silure sont devenus des denrées rares dans la région. L’accès en brousse serait désormais réglementé. Une situation qui inquiète les populations, sans source de revenu.

Or, s'il est un pays africain aux immenses atouts économiques, c'est le Gabon. Outre les richesses de son sous-sol - pétrole, manganèse... - il possède une terre fertile, propice à l'agriculture, et une forêt aux essences recherchées (okoumé, ozigo...). Pourtant, ce pays riche s'enfonce dans la pauvreté. En effet, le pétrole s'épuise, le bois se vend mal, l'agriculture paysanne et industrielle s'effondre au point que le pays importe l'essentiel de sa nourriture.

Actuellement le secteur agricole emploie environ 95 % de la population gabonaise, bien qu’il ne contribue qu’à 5 % du PIB. Les cultures vivrières sont les productions principales au Gabon. Le pourcentage de terres agricoles non cultivées est de plus de 20 millions d’hectares, d’où le potentiel pour de nouvelles cultures gabonaises et une répartition équitable.

Les cultures vivrières au Gabon sont constituées : du manioc, de la banane plantain, de l’arachide, du Taro, de l’igname, de la patate douce du maïs.

Pour mieux comprendre le problème, nous avons examiné le programme Gabon vert du gouvernement. Il ressort les informations suivantes : L'objectif du gouvernement est parait-il de porter la contribution de l’agriculture à 20 % du PIB. La mise en œuvre de la politique du pilier Gabon vert d’Ali Bongo qui s’appuierait sur un programme agricole de sécurité alimentaire de croissance (PASAC), prévoit la disparition de l’agriculture de subsistance.

Les objectifs du PASAC sont de :
- mettre en œuvre un programme national de sécurité alimentaire (PNSA) ;
- soutenir la réhabilitation des exportations agricoles en difficulté (PREA) ;
- initier et conduire un programme agricole de production intensive (PAPI).
Les principes directeurs du PASAC sont :
- la prise en compte du caractère multidimensionnel et multisectoriel de la sécurité alimentaire ;
- la promotion de l’émergence d’une agriculture compétitive ;
- le soutien au développement de l’arrière-pays
- la mise en place de mécanismes de financements de l’activité agricole.
Les 6 axes stratégiques pour la mise en place du programme agricole au Gabon sont :
1. Information et communication sur le programme agricole de sécurité alimentaire et de croissance (PASAC)
2. Renforcement des capacités des acteurs et appui à la recherche agricole ;
3. Large disponibilité et diffusion de la matière végétale, animale et halieutique ;
4. Promotion de pôles de production intensive ;
5. Soutien à l’organisation de la collecte et de la commercialisation des produits ;
6. Appui à l’accès au financement des activités agricoles.

Pour avoir un ordre d’idées, le budget du programme agricole pour l’exercice 2010 était de 58 600 000 millions d’euros (soit 38 443 377 860 FCFA) dont les ¾ sont réservés à l’investissement global.
"Les résultats attendus sont multiples :
- Renforcement des structures et des capacités opérationnelles des services sur tout le territoire ;
- Augmentation des capacités de rendement des matières végétales et halieutiques ;
- Aménagement de 3 sites de production intensive ;
- Réhabilitation des cultures de rente et bassins piscicoles ;
- Intensification des cultures vivrières."

Sur le terrain, les résultats ne sont pas visibles. Le ministère de l’agriculture qui rentre à nouveau en grève dans quelques jours n’a pas travaillé pendant plusieurs mois de 2010 à 2012. L’on est surpris que les ruraux soient privés de leurs terres alors que les mesures annoncées n’ont pas eu un « début » de mise en œuvre. Le ministre de tutelle est accusé de détournement (certainement de ces 38 milliards qui n’ont servis à rien) de fonds.

Que l’on arrête de provoquer le peuple. Les gabonais ne sont pas des nomades. Ils ne se sont jamais interrogés sur les retombés du pétrole, du manganèse, du bois ou de l’uranium. Ils ont toujours vécu sur les terres de leurs ancêtres et ne vivent que de leur production (agriculture, pêche, chasse). S’attaquer à cette seule ressource. C’est une atteinte grave à la dignité et à l’intégrité de chacun.


Samedi 30 Mars 2013
D'AKOK
Vu (s) 1408 fois




1.Posté par Lola le 30/03/2013 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben il n'a qu'empecher la chasse, ils finiront par manger ses couilles. Les pygmés du Haut-ogooué ne peuvent ne pas manger leur Nkoumou, le manioc batéké, les rats palmistes, les écureils, le boa etc.

2.Posté par warum le 30/03/2013 14:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les gabonais souffrent deja de la cherete de la vie s'il faut aussi les coupes les vivres maintenent mais ou va-t-on? Apres avoir fini de nous abrutire ils veulent maintenent nous affame pr ke on soit a leur merci. Mais j'aimerai k'ils m'expliquent comment tout les personnes du 3eme age ds nos villages vont survire a ca?

3.Posté par SAMY MINANG le 30/03/2013 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali devient fou. Il se vante d'être un dure, qu'il aille se mesurer à Téodorino Obiang qui est l'amant de toutes ses soeurs, sa defunte belle mère et maintenant de sa femme sylvia valentin. nous allons prochainement lui envoyé une cassette des ébats sexuels avec Téodorino Obiang, le gars qui est monté comme un cheval. pauvre Ali.

4.Posté par MAYUMBA le 30/03/2013 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AVEC SES GROSSES LÈVRES.

5.Posté par ping le 30/03/2013 21:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce pede d'ojoukou a un probleme das son culllll ouvert comme la plage...

6.Posté par N'Nsa le 31/03/2013 07:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis convaincu, cet homme n'est pas intelligent. Sa mission est faire couler le sang au gabon.
Mais connaissant deja nos compatriotes, je vois venir les reactions d'exasperation: " On va encore faire comment? "

7.Posté par Maixent Acrombessi le 31/03/2013 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL EST FOU JE PENSE QUE LE TABAC CONGO QUE CE NIGÉRIAN OJOUKOU CONSOMME EST ENTRAIN D'AGIR ET LE FAIT DE SE FAIRE BZ PAR CE BÉNINOIS MAIX ACCROMB LUI FAIT PERDRE LA TÊTE.
GABONAIS GABONAISE, QUE DOIT ENCORE FAIRE OJOUKOU ALI POUR VOUS POUSSEZ A BOUT? JE PENSE QUE SI D'ICI 2016 LES GABONAIS N'AGISSENT PAS..........

8.Posté par tarif mutuelle le 11/04/2013 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
C'est absurde! il devrait avoir un contexte pour interdire l'agriculture et non une décision catégorique. De quoi vivront les populations après?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...