News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : A quelles PME profitent les 6,56 milliards CFA de l’AFD ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 3 Mars 2010 à 21:48 | Lu 636 fois

L’Agence française de développement (AFD) et la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) ont récemment signé un accord pour soutenir les PME locales. Si cet accord prévoit plus de 6 milliards de francs CFA pour financer les activités de ces «petites» entreprises, aucune indication n’a cependant été donnée sur celles qui jouiront vraiment de ces fonds, d’autant que les PME « étrangères » représentent une part considérable du marché locale.



Gabon : A quelles PME profitent les 6,56 milliards CFA de l’AFD ?
Menacées d’«extinction» par la concurrence de grandes entreprises étrangères, les Petites et moyennes entreprises (PME) locales ont retrouvé le sourire avec la signature d’un accord entre la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG) et l’Agence française de développement (AFD) destiné à soutenir leurs activités.

Signé le 24 février, cet accord qui doit aboutir à une garantie Assurance pour le risque de financement de l’investissement privé en zone d’intervention de l’AFD (ARIZ), prévoit une enveloppe sous forme de prêts de 6, 56 milliards de francs CFA pour financer les activités des PME locales, sans réelles précisions sur les véritables bénéficiaires de cette manne.

En effet, le paysage économique privé est dominé par deux types de petites entreprises locales : les PME gabonaises et les PME étrangères, avec un quota assez significatif pour la France. Si les secondes, notamment celles française, ont toujours eu les faveurs des banques pour l’octroi des crédits, les premières, elles, peinent à attirer les regards favorables des institutions de financements.

Face à cette situation, la BICIG qui est en charge de la «redistribution» des milliards de l’AFD va-t-elle revoir ses critères d’attribution de crédits pour que toutes les PME en profitent? Si rien n’est fait dans ce sens, seule une portion négligeable de PME gabonaises devrait logiquement bénéficier de la confiance de la BICIG.

Généralement, la BICIG ne travaille qu’avec les PME des secteurs commercial, BTP, bois et industrie forestière ou encore micro industrie, réduisant considérablement la marge de manœuvre de plusieurs PME. De plus, la banque exige un autofinancement de 30% minimum pour tout financement d’investissement. Cette condition «tue» la capacité d’accès de plusieurs entrepreneurs gabonais au crédit bancaire. Le gouvernement ne pourrait-t-il pas prendre l’engagement de supporter ces 30% ?

Par ailleurs, l’une des causes de la mortalité néonatale des PME locales est l’absence de structures capables de financer ces entités économiques et de les accompagner dans leurs initiatives. Les institutions telles que le Fonds d’aide et de garantie (FAGA), le Fonds de développement et d’expansion des PME-PMI (FODEX) et Promo Gabon, crées dans le but de promouvoir les entreprises sont depuis longtemps frappées d’obsolescence.

Le Gabon émergent ne sera possible que grâce à l’élargissement de la base productive qui suggère une diversification stratégique de l’économie. Celle-ci dépend en grande partie de la qualité et de capacités des institutions de financement de cette diversification. Les entreprises attendent beaucoup la mise en place de ces institutions.

Mercredi 3 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 636 fois




1.Posté par la pensee gabonaise le 03/03/2010 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gaboneco, meme vous-memes, vous posez encore la question! Nous tous nous savons a qui ca va profiter, surtout pas aux gabonais!

2.Posté par la pensee gabonaise le 03/03/2010 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au gabon, a part 8 % de la population, nous sommes economiquement faibles! Encore pire dans la province de l'Ogooue Ivindo, il n'a qu'a voir le chef lieu de province. A Makokou, il n'a pas meme un Banque pour payer les fonctionnaire sur place. Les gens de la-bas, se lave a l'eau du puit car, pour avoir l'eau potable, il faudrait avoir un vehicule pour se rendre a l'unique lieu dans la ville en possedant. A Makokou, on fait la chasse en pleine ville, car le mot urbanisation dans son voyage s'est perdu entre la Sabliere et le bord de mer. Le prefet, la-bas, a recours aux services des domestiques, comme a l'epoque coloniale, pour se procurer de l'eau, puisque le mot "canalisation" est un mot tres scientifique et tres sacre, qu'il faudrait l'intervention d'un Docteur Agrege en Genie Civil pour leur expliquer le sens.Makokou, ou certains eleves ne connaisent pas ce que l'on appelle table-banc, parce que " le meme le sol" est tres peu couteux malgre la presence enorme de l'essence necessaire a sa fabrication. La bas, le goudron est tellement sacre, qu'il convient d'etre tres peu a la portee des yeux, d'ou sa presence a quelque endroits de la seule ville villageoise au monde! Il y'a tellement a raconter sur ce "Coins" dans le vrai sens du terme, maisje prefere m'arreter la, car les larmes commencent a me sortir des yeux....
Au lieu que les politiciens avec leur politique politicienne nous "gasent" chaque jours avec leurs "Nous sommes Uns", "l'emergence" , "Laisser nous avancer"! Le temps n'est plus aux paroles, mais aux actes concretes sur le terrain. Apparemment dans la souffrance et la pauvrete, nous ne sommes pas tous uni et, nous n'emergeons pas et nous n'avancons pas vers un objectif commun!!!

3.Posté par la gabonaise (pas La Gabonaise) le 03/03/2010 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cela va de soit que seules les pme françaises en profiteront

4.Posté par hermes le 10/03/2010 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fendi and prada dior handbag
chanel and gucci handbag
http://www.lookhandbag.com://
nike dunk shoes and nike shox r5 shoes
http://www.tradertrade.com://


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...