News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : À moins d’un an de la présidentielle : L’opposition appelle à un dialogue inclusif

Le site de la Liberté - gabonreview le Samedi 5 Décembre 2015 à 08:09 | Lu 1479 fois

S’ils ne reconnaissent toujours pas le Conseil national de la démocratie (CND) comme le cadre approprié, des partis de l’opposition ont appelé, le 4 décembre courant, à la tenue d’un «dialogue national inclusif et sans tabou».



L’idée d’une discussion politique nationale sur les enjeux de l’heure refait surface. Le 4 décembre courant, les dirigeants de l’Union nationale (UN), du Parti social démocrate (PSD), de l’Union du peuple gabonais (UPG- Loyaliste), de l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), de l’Alliance démocratique et républicaine (Adere) et du Rassemblement national des bûcherons (RNB), ont unanimement appelé à la tenue, dans les plus brefs délais, d’un «dialogue national inclusif et sans tabou».

Une discussion qu’ils veulent franche, et dont les actes doivent être exécutoires. Si cette idée rappelle la conférence nationale souveraine exigée par l’Union nationale et la société civile c’est que, pour ces partis de l’opposition, «l’heure est très grave». «Le Gabon traverse l’une des plus graves crises politiques de son histoire», peut-on lire dans la déclaration livrée à cet effet. «La situation commande un sens élevé du devoir et un amour sans réserve pour la patrie», souligne-t-on. Les signataires de cette déclaration en veulent pour preuve «le traitement inhumain, humiliant et dégradant infligé aux commerçantes gabonaises (et) la mort dans des conditions non encore élucidées de Mboulou Beka et Béranger Obame Ntoutoume».

Les signataires de cette déclaration considèrent que cette discussion permettra d’éviter le pire qui semble poindre à l’horizon. Mais pour ce faire, une nouvelle plateforme, plus appropriée, reste à mettre en place. Une plateforme qui n’est certainement pas le Conseil national de la démocratie (CND), ainsi que l’a toujours prétendu la majorité au pouvoir. Pour Zacharie Myboto, Pierre Claver Maganga-Moussavou, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, Séraphin Akoure-Davain, Georges Moussounda et Joachim Amvame, «si le pouvoir semble enfin acquis à l’idée d’un dialogue, de nombreuses difficultés subsistent quant à son cadre et aux modalités de sa mise en œuvre. Il estime, à cet effet, que le Conseil national de la démocratie en est le cadre approprié». «Or, rétorquent-ils, le CND n’est et ne demeure qu’un organe consultatif. Certes, après les dernières modifications de son texte organique, (il) peut désormais être consulté pour avis sur les projets de textes susceptibles de contribuer à la promotion de la démocratie, au bon fonctionnement des partis politiques et à l’amélioration du processus électoral, rien n’a fondamentalement changé. Autrement dit : le CND n’a aucun pouvoir de décision. Et de ce fait, à l’issue de ce dialogue national inclusif et sans tabou, les réformes éventuelles que le CND pourrait être amené à proposer ne seront pas exécutoires. Seul le pouvoir pourra en décider.» Et son texte fondateur modifié en témoigne.

S’agissant de la discussion à laquelle ils appellent, les signataires optent pour l’implication de la société civile, le tout sous la supervision des facilitateurs internationaux, notamment l’Organisation des Nations-unies (ONU), l’Union africaine (UA), l’Union européenne (UE), l’Organisation internationale de la Francophonie (IOF) et les Etats-Unis d’Amérique. «Le débat démocratique qu’impose cette situation critique ne saurait se limiter au seul face à face entre le pouvoir et l’opposition (….) parce que cette crise est politique, économique, sociale, culturelle et morale», estiment-ils.

«Toutefois, indiquent les signataires de la déclaration du 4 décembre, si ce dialogue devait avoir lieu au sein du CND, celui-ci doit connaître préalablement la modification de sa composition et de ses missions et prérogatives, notamment l’intégration de la société civile pour prendre en compte l’ensemble des composantes du peuple gabonais ; la modification de l’article 2 de la loi 13/96 du 15 avril 1996 modifiée, portant création du CND pour en faire un organe décisionnel dont les décisions s’imposent à tous». Les lignes vont-elles enfin bouger ? Voire…



Samedi 5 Décembre 2015
gabonreview
Vu (s) 1479 fois




1.Posté par MOKOUKOUET le 07/12/2015 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UNE SEULE CANDIDATURE SERAI MIEUX POUR ECRASER LE REGIME BONGO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...