News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : A l'achat des soutiens politiques

Le site de la Liberté - La voix du village le Mercredi 22 Juin 2016 à 00:00 | Lu 1489 fois

Lorsque la recherche des soutiens à une élection présidentielle, tourne à l'achat des consciences, et à la destruction d'un héritage politique, le bon sens nous commande de révéler les usurpateurs......UPG, l'énième forfaiture



La énième forfaiture

L’échéance présidentielle du 27 aout prochain, se présente aujourd’hui plus que jamais, comme une échéance historique et ce à plus d’un titres. En effet, de part le nombre des défections qui se multiplient au sein du parti au pouvoir, avec le départ des fossiles qui jadis ont contribué à l’enracinement du régime, et par l’absence des leaders emblématiques qui ont marqué le scrutin d’aout 2009, l’histoire politique du Gabon est à n’en point douter à un de ses nombreux tournants historiques.

Conscient de cet évènement historique, et de la force des symboles, chaque camp s’emploie à débaucher des soutiens de tous bords afin de se racheter une crédibilité vis-à-vis de l’opinion nationale et internationale. Dans ce jeu de la carotte aux intérêts, le parti au pouvoir s’avère être un tacticien éclairé, en appâtant toutes les forces politiques qui peuvent venir endiguer le flot des départs. Dans cette course effrénée à l’illusion, la spoliation de l’héritage politique de feu Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, apparait comme un cas d’école qui frise la honte et le mépris.

Il n’aura échappé à personne, que le secrétaire exécutif de cette formation politique, Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, nommé ministre d’Etat chargé de l’agriculture lors du dernier remaniement gouvernemental, à décidé sans consulter la base politique de son parti de rallier bagages à la main le camp de la majorité ; Ce ralliement qui fait office plus d’acte symbolique que de réel portée politique, du fait de l’illégitimité des responsables légaux de l’Union du Peuple Gabonais, qui rappelons le ne sont ni élu du peuple, encore moins des hommes de terrains, s’est négocié au prix fort entre les néo responsables et leurs nouveaux alliés.

Les indiscrétions venues d’awendje, font état d’un montant de près de deux cent millions partager entre le secrétaire exécutif et son secrétaire général afin de ramener l’héritage politique de Pierre MAMBOUNDOU dans le Titanic de la majorité. Si de mémoire d’hommes, on se souvient du rapprochement entre le défunt président, et le palais du bord de mer, on se souvient aussi de l’échec de l’accord du fait des exigences du président de l’UPG qui ne voulait être un simple factotum au service du Prince.

Des lors, on comprend que MBOUMBA NZENGUI Mathieu, et KOUMBA Olivier son secrétaire général, n’ont fait le choix que de leurs intérêt s en crachant une fois de plus sur la mémoire du président défunt. A l’approche d’un congrès décisif à Ndendé le week end prochain, il se susurre que Yves Fernand Manfoumbi, le philanthrope derrière Ali Bongo (comme il se fait appeler), n’a pas lésiner sur les moyens financiers pour inciter ses acolytes infiltrés à faire le jeu du pouvoir. C’est prés de trois cent millions des francs du contribuable qui serviront à anéantir une fois pour toute, l’œuvre politique construite en vingt deux années de lutte.

Pour la mémoire de ceux qui sont morts pour l’UPG, pour la dignité de son président défunt, et pour la postérité, le peuple de l’UPG est invité à jouer sa dernière pièce de théâtre au risque de porter à jamais le fardeau de la honte et de la traitrise.

Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, frère de feu DOUCKAKAS NZIENGUI MUKWATI tué par le système PDG, aura donc choisi avec KOUMBA Olivier de s’assurer une retraite dorée au lieu de préserver une machine politique qui aurait pu servir d’aiguillon pour l’avenir ; Comment des responsables politiques sans aucunes assises réelles pourraient constituer des soutiens viables pour une élection comme l’élection présidentielle ? Le choix des soutiens, témoignent assurément de l’incapacité du pouvoir en place à mener une politique tournée vers le peuple. La question qui est sur toutes les lèvres est donc celle de savoir, si une fois de plus, le PDG réussira son coup du sombréro.


Mercredi 22 Juin 2016
La voix du village
Vu (s) 1489 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...