News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : A Lambaréné Koumba Djessy est un jeune commerçant à brouette

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 6 Août 2012 à 08:34 | Lu 709 fois

Koumba Mavoungou Djessy,25 ans ,étudiant en installation sanitaire au centre de formation Fidèle Andjoua de Franceville,dans la province du Haut-Ogooué (sud est) a tronqué ses outils contre une brouette,à Lambaréné où vivent ses parents,il s’est converti en commerçant ambulant le temps de la période estivale .(



Gabon : A Lambaréné Koumba Djessy est un jeune commerçant à brouette
A Lambaréné,notamment au quartier Isaac,dans le deuxième arrondissement de la cité,le petit véhicule à une roue,muni de deux barres dont se sert Koumba Mavoungou Djessy pour transporter,à bras d’homme, un bric-à-brac de marchandises fait désormais partie intégrante du décor.

Par ce temps estival,comme déjà une année auparavant,les barres de sa brouette bien à bras,il slalome sur les différents trottoirs à la recherche du chaland,n’hésitant pas à pousser sa proue au-delà du périmètre de la zone :Djessy est commerçant ambulant.«C’est mon beau frère qui m’a donné le capital constitutif de trois cent mille francs », affirme-t-il .

Aujourd’hui,après un debout quasi ronronnant, bien que ne gagnant pas encore des mille et des cents, il confesse néanmoins tirer l’épingle du jeu.Puisque,en deux éditions,son activité lui a permis de «préparer le trousseau scolaire et financer entièrement mon séjour à Franceville ».

Au quotidien,le vécu est cependant crevant et fluctuant: «quand j’arrive le matin,je pousse ma brouette au gré du destin, au flair. Parfois ça marche.Mais de fois, je peux marcher toute la journée sans arriver à vendre la moindre aiguille !Seulement le jour où la chance est avec moi, je rentre à la maison avec trente mille francs.»

Boulot de vacances, Djessy,ne rougit pas du regard des autres jjeunes.Il semble, au contraire y tirer une certaine fierté :«je n’ai pas honte !Je préfère pousser ma brouette que de passer les journées à flâner et à boire dans les bistrots.Au debout,j’ai été le premier jeune gabonais à le faire,ici à Lambaréné.Maintenant,mon petit frère qui prépare son bac l’année prochaine a aussi sa brouette .Car il a vu que l’année dernière j’ai réalisé un chiffre d’affaires de 800 000 francs et remboursé le capital initial prêté par notre beau frère !»

La commune de Lambaréné compte une population qui oscille entre 27 000 habitants et 30 000 âmes reparties sur 23 quartiers dont 13 dans le 1er arrondissement et 10 dans le 2eme arrondissement.Isaac est généralement présenté comme étant la principale chalandise de la cité.

La province du Moyen Ogooué représente environ 7% du territoire gabonais avec 18 535 km2 (centre).Traversée par l’Equateur dans le département de l’Abanga-Bigné(Ndjolé),elle se situe entre le O°17’ de latitude Nord et les 11°35’ de longitude Est. Elle est délimitée au nord par la province du Woleu-Ntem et de l’Estuaire,au sud par la Ngounié, à l’est par l’Ogooué-Ivindo et l’Ogooué-Lolo,à l’ouest par l’Ogooué-Maritime

Historiquement,sait-on désormais,le Moyen-Ogooué était dans les entrailles de la province de l’Ogooué-Maritime (Port-Gentil),la subdivision territoriale n’intervenant que dans les années 1950 pour que le chef lieu,Lambaréné devienne très vite ,commune de « plein exercice ».

Le découpage administratif de cette province donne donc deux Départements, trois Districts, onze Cantons, deux Communes, deux Préfectures et trois Sous-préfectures.

Source : gabonpage

Lundi 6 Août 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 709 fois




1.Posté par Jojobound le 06/08/2012 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo mon frère!
C'est pas parce que tu es étudiant que tu ne dois plus poussé la brouette comme le fais beaucoup d'étudiants à LBV. Tu n'attends pas tous de l'Etat! Continu comme ça! Fais seulementt attention parce que, demain, lorsque tu jouiras de ton argent, les gens jaloux diront que tu es dans la ROSE CROIX! Ils ne penseront plus aux efforts que tu as fais!

2.Posté par Alerte Info le 06/08/2012 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le programme d'islamisation est en cours au Gabon.
Après le lancement de la première radio islamique au Gabon, situé dans l'enceinte de la mosquée proche du commissariat central de Libreville, les adeptes de cette religion lancent la création d'une télévision islamique de propagande d'islamisation générale du Gabon.
À suivre!

3.Posté par nicaise nzue le 06/08/2012 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo petit frerecela prouve a quel point 1 gaboma est courageux donne exemple a tes freres,quand desir devient avoir.bonne chance o gaboma qui crois en eux.

4.Posté par Castor&Pollux le 06/08/2012 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un grand B . R . A . V . O !!!!!

5.Posté par Donguila le 06/08/2012 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BBBBoooouuuuaiiisss...euuuuuuuuhhhhhh

Moi j'y vois la "ouestafisation" et la paupérisation du peuple gabonais par le Y A Ali du biafra. Tu parles d'un job de vacances!

Mais bon, courage papa. Il paraît qu'il y a des docteurs qui poussent des brouettes au Cameroun, faute d'emplois. Le travail de vacances peut se transformer en travail de toujours. Il n y a pas de sous-métiers, n'est-ce pas?

VIVE L'EMERGENCE!


Le programme d'islamisation est en marche puisque non seulement il y a des radios et télés mais en plus des mosquées qui poussent comme des champignons dans les 4 coins du Gabon.

6.Posté par coudou le 06/08/2012 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les ouest africains qui disent que les gabonais aiment le bureau, que disent t-ils maintenant?
Les ouest afraicain doivent faire l'objet d'une reconduite aux frontières pour ceux qui n'ont pas de papiers.
Si c'est pour nous amener l'islam radicale, nous disons non, non c'est non!!
C'est l'état qui encourage de telles bêtises,comment peut on cautionner que des étrangers viennent de manière sauvage envahir un pays souverrain.
Allez à Kinguélé, belle-vue, akébé,nombakélé,sotéga,...Vous verrez que 60% des maisons de ces quartiers sont occupés par des ouest africains et les rues sont salle et vraiment ça fait pitié, ils chient dans les sachets et les balancent dans les rues, quelle saleté!!

Coudou, conseiller de bachar al-assad, Robert Mugabé et Vladmir Poutine.

7.Posté par King le 06/08/2012 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il y a des très grandes entreprises dans cette province qui doit obligatoirement donner du travail aux vacanciers.

-il y a la Société Maurel & Prom entreprise pétrolière.
-il y a la SOMIMO. Société minière du Moyen Ogooué.
-il y a des compagnies forestières.
-il y a le complexe Industriel de Lambaréné qui fabrique du savon etc....................................

Ce jeune étudiant n'est pas étranger pour faire ça,
il est étudiant en sanitaires il doit trouver du travail dans ce domaine au lieu de faire des trucs à 25f ou 100 f
le Gabon est un pays riche.

8.Posté par coudou le 06/08/2012 20:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 7,
espèce de complexé et traitre.le gabon est riche et son peuple est pauvre.c'est du peuple dont on parle!! des niais et complexé comme toi sont le vrai malheur du pays.
trou du c... que tu es!

coudou,conseiller de bachard al-assad

9.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 06/08/2012 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES UN POINT C'EST TOUT

10.Posté par TARA le 06/08/2012 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wowwww!!!

En pays émergent il n y a pas d'autre activité à faire à part pousser les brouettes? l ambition du biafrais pour les jeunes gabonais qui veulent s en sortir c 'est ca?

Ali Jeffrey OBI Ojuku accepterait-il que l'un de ses enfants fasse ce job?

Pardon, ok le gabonais doit se bouger, et les jeunes gabonais l'ont compris. Ils font taxi, clando, maçons, charpentiers déjà. Mais excusez moi, cette histoire de brouettes ne doit pas être érigée en modele pour ou par nos jeunes! L'Etat émergent nous enfume. Ils ont de grandes ambitions pour leurs enfants (Ojukwu a inscrit son fils dans une prestigieuse école militaire à Londres, sans doute pour préparer la relève) et demandent toujours aux enfants des autres de se contenter des miettes. La même chose qu ils font quand ils détournent des milliards et qu'ils demandent aux gabonais de se contenter de 100 mil fracs cfa ou de 3 petits ponts appelés "échangeurs" par les maraboutés et maboulisés du biafrais.

On se fout de qui?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...