News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 85 élèves en uniforme, interpellés dans des débits de boissons à Franceville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 8 Novembre 2012 à 07:22 | Lu 857 fois

Sur ordre du procureur de la République, Gilbert Mbarangolo, 85 élèves en uniforme, ont été arrêtés dans les débits de boissons, salons de thé et salles de jeux à Franceville.



Gabon : 85 élèves en uniforme, interpellés dans des débits de boissons à Franceville
La police judiciaire du Haut-Ogooué a effectué une descente dans les bars, snacks et autres établissements de loisirs servant des boissons alcoolisées, afin de procéder à l’arrestation d’élèves qui s’y trouvaient, qui plus est, en uniformes scolaires.

C’est essentiellement dans les bars à proximité d’établissements scolaires, qu’ont été arrêtés ces jeunes, qui s’adonnent à l’alcool, de manière de plus en plus précoce.

Parmi les interpellés, des gamins âgés entre 8 et 18 ans, surpris en train de consommer de l’alcool dans des établissements de loisirs, ceci, aux heures réglementaires de cours.

Avec eux, tenanciers et propriétaires des structures concernées, ont également été interpellés, ainsi que les conducteurs de taxis-bus, qui emploient des mineurs pour leur servir de « boy chauffeurs ».

Même si l’action est à saluer, et que l’on suppose que l’arrestation des élèves, est une manière pour les autorités, de les inciter à ne plus fréquenter les débits de boissons, il reste tout de même à définir qui sont les véritables responsables de triste fléau qu’est l’alcoolisme précoce au Gabon.

Si en premier lieu, on peut citer les tenanciers et propriétaires des établissements incriminés qui, par souci de profits à tout prix, laissent des mineurs fréquenter leurs échoppes et s’adonner à la consommation de boissons alcoolisées, les parents de ces enfants n’en sont pas moins innocents.

Quand ce ne sont pas eux-mêmes qui montrent l’exemple à leur progéniture en passant des journées entières dans les bars, et en rentrant tous les soirs complètement imbibés d’alcool, ils brillent par leur absence et leur démission totale, quant à l’éducation de leurs enfants.

La génération 90, grande victime d’une tentative d’occidentalisation de ses parents (occidentalisation qui n’a pas que de bons côtés), souffre d’un manque de repères et d’une perte de valeurs familiales patents.

Une déperdition aux conséquences que l’on connaît et que l’on constate amèrement aujourd’hui : sexualité précoce, échec scolaire, délinquance précoce, violence, alcoolisme, tabagisme, toxicomanie…

Les autorités publiques qui, jusqu’alors adhèrent au fameux slogan de feu Omar Bongo Ondimba, selon lequel « la jeunesse est sacrée », ne le prouvent malheureusement pas à travers leurs actes.

En effet, après la décision prise en 2012, par le président Ali Bongo Ondimba, d’interdire l’accès aux débits de boissons et autres boîtes de nuit, à tout jeune de moins de 18 ans, rares sont les autorités qui ont veillé au respect de cette mesure pendant plus de 6 mois.

Parfois eux-mêmes propriétaires de snack-bars et autres boîtes de nuit, beaucoup ont eu du mal à se résoudre à renoncer aux bons clients que sont ces jeunes.
Une actualité en effaçant une autre, on a vite fait d’oublier l’application de cette mesure et de passer à autre chose de plus plaisant.

A Franceville, parents, tenanciers, propriétaires de bars, ainsi que les élèves interpellés ont été sensibilisés sur les risques encourus en cas de récidive.
En espérant que la leçon soit bien retenue par les intéressés, il ne serait pas inutile que les autorités de la capitale gabonaise (entre autres), suivent l’exemple de leurs collègues altogovéens en posant des actes concrets, autres que des discours, en vue de sauver une jeunesse gabonaise à la dérive.



Source : Gabon Eco

Jeudi 8 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 857 fois




1.Posté par Okoss le 08/11/2012 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou est le probleme, en fin d'annee, ils auront tous le BAC avec mention comme d'habitude.

2.Posté par coudou le 08/11/2012 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qu'on demande aux gendarmes et policiers ce n'est pas d'emmerder les pauvres jeunes!! on vous demande de faire des contrôles et rappatrier les ouest africains point barre!! Vivement que le Gabonais aux GROSSES COUILLE NGARI revienne à l'intérieur!!


coudou,

3.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 08/11/2012 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'auteur de cet article commet la même erreur que l'Etat : personne n'a pu cerner le problème que posent l'alcoolisme précoce et l'addiction de nos jeunes à des comportements à risques.

Le vrai problème est que notre jeunesse s'ennuie à en mourir ! Regardons nos villes et particulièrement Libreville, nous observons que rien n'est prévu pour occuper les jeunes après les cours ! Nous constatons que le moindre espace jadis destiné aux jeux de ballon ou de plein air, est vendu pour y bâtir des maisons et souvent des bars, y compris à proximité des habitations.

L'urbanisation désordonnée de nos villes et la délinquance juvénile (due à l'oisiveté) sont en partie liées. Les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas les jeunes d'hier. Les jeunes d'aujourd'hui ont besoin que l'Etat :

- leur accomode des activités extrascolaires
- ne les laisse pas ne pas savoir quoi faire de leur fin de cours
- crée des parcs publics et des terrains de jeux
- ouvre des cinémas à bas prix
- édifie des bibliothèques municipales (ou des médiathèques)

Avant donc d'incriminer les jeunes ou de rendre leurs parents responsables de cette situation déplorable, c'est à l'Etat de redessiner l'urbanisation en fonction des besoins de nos enfants et petits-frères. Tant que nos villes exclueront cette jeunesse qui grandit plus vite que les politiciens "villageois", l'ennui augmentera le vice dans le comportement de cette jeunesse abandonnée et dont l'éducation ne peut plus simplement reposer sur le triste tryptique : MAISON-ECOLE-MAISON.

La jeunesse a changé partout dans le monde. L'Etat gabonais ne s'est pas adapté à cette jeunesse "internet", "facebook", jeux vidéos...qui se voit obligé de vivre sa jeunesse en exploitant le seul loisir que l'Etat leur propose : les bars sinon le sexe précoce. Que voulez-vous que ces jeunes fassent d'autres, après les cours ? C'est également les loisirs des politiciens, les bars et le sexe même avec ces mineurs, n'est-ce pas ?

Les chats ne font pas des chiens : ces jeunes soûlards, voyous et baiseurs sont les enfants des adultes (parents et politiciens) soûlards, voyous et baiseurs.

Laissons nos enfants tranquilles :

- ils boivent "beaucoup et vite" parce que leurs parents ont inventé dans les "Réunions des Parents d'élèves", le "Boucouvisme" qui est "l'art de boire beaucoup et vite"
- ils ont des rapports sexuels à n'importe quel âge et avec n'importe qui parce que ces jeunes le tiennent de leurs parents, mais aussi de tous ces politiciens pédophiles qui viennent faire des bébés parmi cette "Jeunesse sacrée"..."même si y a pas les mamelles, tant pis !", comme le chante Sima Mboula !

4.Posté par Oracle le 08/11/2012 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
société foutue!

5.Posté par Rossman le 08/11/2012 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avant l'édification des bibliothèques par exemple demandons nous d'abord si le quelques rares existantes-qui sont pourtant relativement fournies en ouvrages connaissance la fréquentations de nos jeunes: allez par exemple à la biblio municipale de nombakélé à celle d'oyem,de POG etc. et quant elles sont fréquentées c'est svt pour un but utilitariste préparer un devoir et/dérober le livre pour le revendre à la Gare routière ou en déchirer une partie pour soi(cas des étudiants).
le Gabon est mal parti. Nous repugnons nos traditions nobles(travail,culture,)sans pour autant nous retrouver dans le monde moderne que nous désirons avec ses contraintes en termes de travail,de culture et de sincérité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...