News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 7 000 tubes de «faux» dentifrices saisis par la DGCC, provenance, de Chine, Nigeria...

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 9 Novembre 2009 à 17:43 | Lu 582 fois

Les contrôles de la Direction générale de la consommation et de la concurrence (DGCC) continuent de porter leurs fruits avec la saisie le 7 novembre dernier de plus de 7 000 tubes de dentifrice jugés impropres à la consommation.



Gabon : 7 000 tubes de «faux» dentifrices saisis par la DGCC, provenance, de Chine, Nigeria...
Le 7 novembre dernier, ce sont plus de 7 000 tubes de dentifrice jugés impropres à la consommation qui ont été détruits par les services de la direction générale de la consommation et de la concurrence (DGCC).

Saisis quelques jours auparavant au marché de Mont-Bouët et dans près de 150 points de vente à Libreville, les tubes de dentifrice détruits avaient été jugés de mauvaise qualité, ou encore d’origines douteuses, certains étant même jugés dangereux pour la santé avec des traces d’antigel dans une partie des stocks saisis.

L’enquête diligentée par la DGCC durant les mois de juillet et d’août avait permis de détecter ces produits impropres à la consommation, grâce à l'analyse d’échantillons de produits suspects ainsi qu’un contrôle visuel des emballages.

Les analyses ont montrés la toxicité de certains produits, et des failles de traçabilité pour les autres, notamment les produits en provenance de la Chine, du Nigeria et de la Turquie.

Le directeur général de DGCC, Pierre Guy Boudianguela, a pointé du doigt les réseaux de distributions informels qui facilitent l'entrée et l'écoulement sur le territoire national de ce type de produits qui échappent au contrôles avant d'être mis sur le marché.

A cet effet, le démantèlement des «réseaux informels» et l'accroissement des mesures de contrôles au niveau des frontières maritimes et terrestres devraient être soumis aux autorités pour juguler ce phénomène, qui porte par ailleurs un coup déloyal aux opérateurs économiques réguliers.

Pierre Guy Boudianguela a assuré que la poursuite de ces opérations de saisie allait s’étendre à toutes les provinces du le pays, avertissant que «les commerçants sont trop subtils, mais notre métier consiste à être plus subtil qu’eux».

Lundi 9 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 582 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...