News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 40 millions détournés du CHUL

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 10 Décembre 2012 à 04:07 | Lu 906 fois

Parce qu’il voulait multiplier l’argent retiré des caisses du Trésor public et destiné à payer la main d’œuvre non permanente du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), le chef-comptable de cette établissement devra désormais s’expliquer avec la justice.



Gabon : 40 millions détournés du CHUL
Cette affaire de détournement est mise au goût du jour par le quotidien qui cite des sources judiciaires. Le chef-comptable, Anicet Yolla Wada, âgé de 43 ans, serait le responsable le détournement de ce fonds. Il aurait retiré l’argent destiné à la main d’œuvre non-permanente de l’hôpital et «confié les fonds à un groupe de “feymen*“, qui se serait ensuite évanouis dans la nature».

C’est suite une plainte déposée par le directeur général du CHUL, le Dr Epigat Apinda, à la direction générale des recherches (DGR) que le gestionnaire a été interpellé et placé en garde à vue. Il a été présenté jeudi dernier devant le parquet de Libreville. Ensuite, rapporte le journal, il a été placé en détention préventive en attendant son jugement.

Sa famille qui a appris entre temps son arrestation aurait tout fait pour rembourser les 40 millions réclamés. Cependant, le procureur de la République, et le juge d’instruction en charge du dossier avaient déjà estimé «les faits suffisamment graves pour retenir le chef-comptable du CHUL dans les liens de prévention» avaient déjà lancé le processus. Sieur Wada ne peut donc pas être exempté de son forfait d’autant que l’acte a été consommé. Il attendant ainsi son jugement à la prison centrale de Libreville.

* Fayman : escroc spécialisé dans la “multiplication de billets de banque”, la vente de produits interdits mais lucratifs (extraits d’Iboga, mercure rouge ou toutes substances plus ou moins existantes aux acheteurs secrets et vendeurs milliardaires) et les investissements à rendements miraculeux. Le résultat est systématiquement le même depuis des années : le «mougou» (pigeon dans le langage des faymen) perd des millions, les siens ou ceux de son administration, et le fayman disparaît. On sait qu’on rencontre un fayman quand on peut dire : «Je n’avais jamais vu le monsieur mais c’était un ami d’un couple que je connais bien. On a sympathisé et il m’a proposée de m’associer dans une “affaire”»… Au Cameroun, d’où est partie la mode il y a 30 ans déjà, “fayman” et “business man” seraient deux expressions assez similaires. Pour ceux qui aimeraient en savoir plus, une étude intéressante de Dominique Malaquais du Ceri (SciencesPo/CNRS) existe et peut-être téléchargée ici (étude N° 77).


Gabonreview

Lundi 10 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 906 fois




1.Posté par ndong mba le 10/12/2012 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà encore la stupidité des Gabonais, et pourtant tout le monde sait que cette affaire se termine toujours par la fuite du Fayman avec son argent nouvellement acquis, qui est souvent etranger et, par l'emprisonnement du Gabonais, qui se retrouve sans sous. Gaboanis arretez cette pratique.

2.Posté par Detournement de 400 milliards de CFA au GABON en 2012 le 10/12/2012 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement de la république gabonaise avait diffusé un communiqué sur les chaînes de télévisions gabonaises et sur les journaux locaux dans lequel il annoncait que le budget du gabon 2012 passait de 2400 milliards à 2700 milliards de cfa.
Comme par le passé le gouvernement gabonais n'a pas communiqué sur l'utilisation de cette manne. Dans un état républicain les excédents budgétaire de fin d'années sont automatiquement ventiller sur un compte spécial :
Fonds de futurs générations
Fonds souverains
Caisse des dépôts et consignation
Fonds des reserves ou avoirs du gabon à l'international
injection des éxcédents sur le budget 2013
rétablissemnt des bourses de étudiants supprimés à la sauvette

Or le gouvernement des Bongos a gardé le silence sur ces 400 milliards d'excédents budgétaires de 2012. Cette attitude s'analyse en un détournement de fonds selon la jurisprudence internationale.
C'est mafieux de soutenir que cet argent va servir entre Octobre 2012 et décembre 2012 à financer un projet au GABON.
C'est du pillage des ressources de l'état à ciel découvert.

3.Posté par paulin le 11/12/2012 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le GABON , un si bon petit pays, on ne s'imaginait pas traverser cette austérité où les familles entières pleurent de faim dans les rues.

Je suis d'accord avec toi. La poudre aux yeux pour les crédueles. Mr WADA celui qui détourné les 40 millions de la main d'oeuvre non permanente du CHU de lbv ne passera plus de deux semaines à sans famille. Déjà, dès que l'affaire a éclatée au grand jour, ses parents ont souhaité rembourser... Mais comme on est dans jungle, on voudrait faire croire aux gabonais makaya que SIDONI la procureur fait son job.
Je parie qu'il sera mis en liberté sous peu.
Pour preuve, tous ceux qui ont pillé la BEAC à PARIS sont passés par sans famille pour 2 à 3 jours. Tous ont été libérés et promus. Aujourd'hui à l'abnris du besoin

Jean-Pierre Oyiba et Philibert Andzembe par exemple et leurs parents, puis qu'il s'agissait d'une banque gérée par un groupement de familles des dictateurs d'AFRIQUE sous le sahara, ils sont été tous promus. OYABI est aujourd'hui maire., certains....

Mais pour combien de temps encore ces crapules de la république vont-ils continuer à narguer le peuple du GABON, qui trime le ventre vide, parce que les BONGO sont là mbèmbè???????????? Cette question, tous les gabonis, même le plus idiot se la posent déjà
Pour combien de temps encore Ssouffrir de la vie chère ????????????

4.Posté par "on ne change pas une équipe qui gagne" le 11/12/2012 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop facile de regler sans violence le problèmes des voleurs Gabonais, des roitelets ouestaf et autres du gabon :

1- Arrêter de frequenter, de jeter des fleurs aux Gabonais voleurs,
les remettre à leur place, les marginaliser, ne plus être des lèches
bottes pour des raisons alimentaires et professionnelles, se
contenter pour le moment de sa boîte de sardine sans pour autant
baisser les bras,
C'est nous qui faisons de ces derniers des rois, princes. Un roi sans sujets, sbires est-un pauvre malheureux! Ils ont besoin de notre regard ex que serait Bongo Odimba sans kounabeli et Cie????
"Tout Dictature millidaire déchu et exilé est un être malheureux, rapidement oublié"...

2-Eduquer, invectiver nos soeurs complexées, collaboratrices des
ouestaf et autres criminels de la Répulique ;

3-inculquer à nos enfants des vrais valeurs non plus "l'Argent Roi",
sans pour autant freiner leurs ambitions en termes d'études,
sociales...

La Révolution, la Libération au Gabon après 43 ans d'assujesttissement ne sera effective que par un changement profond de Mentalité :
Plus de bouge les fesses associé ; plus de 12 mars idiot ou autres fêtes portant sur le culte à la personne ; plus de mon frère ministre est un demi dieu il nourrit toute la famille & le village avec des "côtisses" ; plus de je couche avec la fille ou le fils de car je veux réussir ; plus de complexe envers tout type d'étranger...
Après ça tout est possible!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...