News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 38 % de réussite au BEPC 2011

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 8 Juillet 2011 à 20:43 | Lu 1225 fois

Alors que l’année scolaire 2010-2011, comme celle d’avant, a été placée sous le signe de l’excellence par les plus hautes autorités de l’Education nationale, le taux de réussite au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) 2011 n’est que de 38 %, en progression de 10 points rapport à 2010. Un score qui semble toutefois ravir la direction générale des examens et concours, qui évoque une «progressive recrédibilisation de l’école gabonaise et de l’enseignant gabonais».



Gabon : 38 % de réussite au BEPC 2011
Avant la proclamation solennelle des résultats du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2011, prévue le 9 juillet dans chaque centre d’examen, le ministère de l’Education nationale vient de dévoiler les statistiques de cet examen. En effet, sur 35645 candidats dans tout le pays, 16656 ont décroché leurs diplômes, soit un taux de réussite national de 38,31%.

C’est la province de la Nyanga qui décroche la timbale avec 425 diplômés sur 915 candidats, soit 46,45% de réussite. La deuxième de la classe est l’Estuaire avec 8609 brevetés sur 21250 candidats, soit 40,51%. Au troisième rang arrive le Woleu-Ntem avec 958 diplômés sur 2499 candidats, soit 38,34% de succès. La quatrième est l’Ogooué-Maritime avec 38,06% de réussite, soit 975 brevetés sur 2562 candidats.

Viennent ensuite la Ngounié (35,59%) et le Moyen-Ogooué (33,77%), soit respectivement 737 diplômés sur 2071 candidats, et 411 brevetés pour 1217 postulants. Le Haut-Ogooué fait office de septième avec un score de 31,50 %, autrement dit 952 diplômés pour 3022 candidats. Avec ses 1069 candidats pour 334 brevetés, soit 31,24%, l’Ogooué-Lolo est avant dernière. La queue de peloton est l’Ogooué-Ivindo qui totalise un taux de réussite de 24,52%, soit 255 diplômés pour 1040 candidats.

Alors qu’on est encore très loin de l’excellence prônée par le ministère de l’Education, et même le président de la République avant lui, la direction générale des examens et concours s’est réjouie du regain du pourcentage enregistré cette année, alors qu’en 2010 seuls 9389 étaient admis sur 33024 candidats, soit 28,43%.

«Cette amélioration de 10 points du taux de réussite au BEPC est à mettre au crédit des enseignants et équipes d’encadrement multiforme qui, durant toute l’année scolaire qui s’achève, se sont investis, avec abnégation, expertise avérée et esprit citoyen, à apporter le meilleur d’eux-mêmes pour améliorer le rendement scolaire et ainsi restaurer la confiance qui devrait être accordée, par l’opinion nationale, à l’école gabonaise et à l’enseignant gabonais, tout en redonnant de la crédibilité internationale aux diplômes d’Etat délivrés au Gabon», indique un communiqué de cette direction, publié ce 8 juillet dans le quotidien Gabon Matin.

«C’est progressive recrédibilisation de l’école gabonaise et de l’enseignant gabonais, longtemps perdue, est également à mettre à l’actif de tous les enseignants et autres personnels enrôlés dans l’organisation de l’examen, les corrections et les différents jurys (…) Nous nous félicitons également que le gouvernement ait mis tout en œuvre pour préserver les jurys, des pressions multiples, qui par le passé, dénaturaient la réalité des résultats et plongeaient, d’année en année, le système éducatif, dans une sorte de précipice sans fin», poursuit le texte.

En attendant les résultats du baccalauréat, la direction générale des examens s’est également félicitée de l’amélioration taux de réussite du Certificat d’études primaires (CEP), dont la proclamation est fixée au 12 juillet, qui est passé de 56,79%, en 2010, à 60,40% cette année.


Source : Gaboneco


Vendredi 8 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1225 fois




1.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 08/07/2011 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES UN POINT C'EST TOUT

2.Posté par la pensee gabonaise le 09/07/2011 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans d'autres cieux, quand les resultats sont aussi mauvais que ceux que nous avons en ce moment, le ministere de tutel commence a se poser des questions serieuses; mais chez nous, comme nous sommes dans un pays bananeux et patateux, on avance sans pour autant se remettre en question en faisant le necessaire pour comprendre, et ensuite apporter des solutions aux raisons qui ont conduit a la debacle des moinas. Comme toujours, la faute sera jetee sur les eleves dont on jugerait surement le niveau tres bas.

Comment des eleve peuvent normalement etudier quand ils sont doivent etudier dqns des classes plethorique quand on sait que la norme internationale se situe a 30 eleves maximum/classe, quand leurs etablissements ne sont pas equipes du materiel dictatique necessaire et suffisant, quand les programmes annuaires n'arrive jamais a leur terme ou sont tout simplement bacles a cause d'une discontinuite des cours qu'ils recoivent en raison des greves, quand beaucoups de professeurs ne sont pas competents, n'ont aucune deontologie et ethique morale pour pouvoir exercer ce metier tres noble de l'enseignement?!

Je me demande bien avec quoi et avec qui nos emergents compte-t-il realiser leur programme utopique sous le regime bongoiste? Voila ou on aboutit apres 43 ans de vol et de gabaderie, de corruption; on sacrifie completement la jeunesse pour ses interets egoistes. C'est PeDe-gistes ne sont-ils pas des parents pour se soucier de l'avenir des enfants qui ne demandent qu'a etre bien formes comme leurs enfants qu'ils envoient etudier dans les meilleurs etablissements, mais qui restent de loin les meileurs parmi leurs condisciples?! Peut-on pousser le vice jusqu'a se point en privant la jeunesse de leur droit le plus legitime, c'est-a-dire le droit d'apprendre dans des conditions normales, surtout que notre pays en a les moyens?!

Le pire est meme que, Mme Missambo, mere de son etat, en a ete celle qui s'est le plus illustree dans le detournement des fonds alloues a l'Etat par des organanismes internationaux! On la voit maintenant, dans l'opposition, aux cotes de son mari, lui egalement acteur du vice bongoiste a son temps, denoncer les travers du regime qu'ils ont nourri de leurs ambitions personnelles: c'est que dans notre pays, le Gabon, la honte n'a jamais tue et ne tuera surement pas, ces scelerats, ces perfides trompeurs dont on parlent dans notre hymne nationale!

3.Posté par la pensee gabonaise le 09/07/2011 01:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En emergeant, ont aurait cru, au moins, que quelques etablissements soient construits! Helas, c'etait sans compter le mauvais coeur, mieux la noirceur du coeur des PeDe-gistes de pauperiser le peuple! Combien de coups faudrait-il qu'il assomme la jeunesse, deja meurtrie, pour que la jouissance de leur vice prenne fin?!

4.Posté par LaVérité le 09/07/2011 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VENANT DU GABON, CES RÉSULTATS NE SONT PAS SURPRENANTS!!!


5.Posté par Mone fang le 09/07/2011 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous demandons immédiatement la démission du ministre de l'éducation nationale pour résultat négatif au BEPC 2001.

6.Posté par Mone fang le 09/07/2011 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous demandons immédiatement la démission du ministre de l'éducation nationale pour résultat négatif au BEPC 2011.

NB: Et nous craignons les mêmes résultats au BAC 2011;

7.Posté par moukandza le 14/07/2011 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
g s8 une stare

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...