Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 36 prisonniers dangereux graciés par Ali Bongo à Franceville

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 20 Mars 2017 à 11:52 | Lu 3357 fois



36 prisonniers, dont une femme de nationalité gabonaise et 4 étrangers ont totalement recouvert leur liberté vendredi, à la faveur d’une cérémonie de remise gracieuse de peine organisée à la prison centrale de Yéné, dans le 4ème arrondissement de la commune de Franceville (Sud-Est) du Gabon.

Cette cérémonie de remise gracieuse de peine, s’est déroulée en présence des personnalités administratives, politiques et militaires de la province, ainsi que les parents et amis heureux de retrouver les leurs. Celle-ci a été exécutée, conformément au décret du 15 février 2017, signé par Ali Bongo.

Ledit décret indique que la remise totale de peine ne concerne que des détenus condamnés, n’ayant subi aucune sanction disciplinaire. Ils étaient donc 36 dans cette catégorie, nantis de leurs certificats de libération, sur les 217 détenus condamnés tout sexe confondu, que compte la prison centrale de Franceville.

29 autres détenus, condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité, ont par contre bénéficié d’une remise partielle de peine, c’est -à-dire, une réduction de leur durée de détention. Parmi ces derniers, se trouvent 28 gabonais dont 4 détenus à perpétuité bénéficiant d’une réduction de 30 ans et un étranger.

Le même décret stipule que des personnes ayant commis des actes d’une extrême gravité, tels que des homicides volontaires, de détournement des deniers publics, des associations des malfaiteurs, vols à mains armées entre autres, sont exclus des dispositions de l’article 1er, relatives à la remise de peine.

La prison centrale de Franceville compte actuellement, 357 détenus, dont 217 condamnés et 140 prévenus.

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Franceville, Gilbert Mbaragolo a rappelé, que cette remise de peine est restée conforme à la volonté d' Ali Bongo Ondimba contenue dans le décret.

« En regardant la tranche d’âge, j’en suis sûr que l’on retrouvera plus de la moitié ici, d’ici le mois de décembre, donc ce qui est mieux à vous dire, c’est à bientôt », a-t-il ironisé, comme pour dénoncer le comportement de certains qui ne veulent pas se ressaisir.
Le préfet du département de la Passa, Yvon Gustave Charles Poyo, prodiguant des sages conseils aux heureux bénéficiaires, leur a demandé de dire merci à Ali Bongo qui par son pouvoir discrétionnaire, leur permet d’être en liberté.

« Il peut arriver dans la vie d’un individu qu’il se trompe une fois, c’est compréhensible, mais deux, trois à quatre fois, c’est qu’il y a problème », s’est-il indigné. Non sans souhaiter aux anciens prisonniers un bon retour dans leurs familles et que le milieu carcéral ne soit pour eux, qu’un lointain souvenir.

Aimé José Wadjango, 23 mois de détention pour vol aggravé, a exprimé sa satisfaction, tout en remerciant Ali Bongo d’être sorti avant la fin de sa peine prévue le 8 avril de cette année. Il promet de ne plus jamais y retourner.

AGP

Lundi 20 Mars 2017
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 3357 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame






Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée