News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 3 ans après la dissolution de l’ex Union Nationale : Zacharie Myboto reste optimiste quant à une réhabilitation.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 13 Février 2013 à 08:12 | Lu 1205 fois

Lors des manifestations marquant les trois ans de la création de son parti l’Union Nationale (dissout), Zacharie Myboto a saisi cette occasion pour faire un état des lieux de la situation socio politique du pays, non sans dénoncer des agissements qu’il qualifie d’abus de pouvoir.






Gabon : 3 ans après la dissolution de l’ex Union Nationale : Zacharie Myboto reste optimiste quant à une réhabilitation.
Zacharie Myboto et les siens ont célébré dimanche dernier à l’ancienne Sobraga, siège de l’ex l’Union Nationale (UN) la commémoration de la création dudit parti intervenue le 10 février 2010.

Suite à la prestation de serment d’André Mba Obame comme Président de la République, ce parti politique a été dissout.
Rappelant que la décision du gouvernement de dissoudre le parti était illégale, Zacharie Myboto a déclaré que « l’acte politique posé par André Mba Obame, ancien candidat indépendant à l’élection présidentielle de 2009, n’engageait pas l’Union Nationale, inexistante à ces dates ».
Et d’ajouter que « cette décision est aussi inconstitutionnelle car lorsque la responsabilité d’un parti politique est établie dans un acte contraire à la loi, la seule sanction possible est l’interdiction conformément au paragraphe 13 alinéa 2 de l’article 1er de la Constitution. L’interdiction peut être limitée dans le temps, la dissolution par contre entraîne la disparition, l’anéantissement. Ces deux mots, interdiction et dissolution ne sont pas synonymes ».

Selon Zacharie Myboto, « l’objectif de cette décision était en réalité la mise à l’écart de la compétition politique de l’Union Nationale, adversaire redouté d’Ali Bongo Ondimba et son régime, car ayant pris la décision de ne pas accepter l’arbitraire, de ne pas se soumettre à une dictature oligarchique et prédatrice ».

Dans son propos circonstanciel, Zacharie Myboto a indiqué que « la réhabilitation de l’Union Nationale est une réelle préoccupation pour les démocrates. Sa dissolution, l’interdiction faite à ses dirigeants d’être membres du directoire d’un autre parti pendant cinq ans, l’éviction de plusieurs centaines d’agents de leurs postes et la suspension irrégulière de solde de nombreux fonctionnaires pour des raisons politiques, confirment que le Gabon est un pays de despotisme avéré ».

S’appuyant sur le préambule de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, Zacharie Myboto a poursuivi en déclarant que « la méconnaissance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité et que l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l’homme ».

Au cours de ce troisième anniversaire, Zacharie Myboto a également pris quelques exemples qui, selon lui, confirmeraient les échecs essuyés par le gouvernement à tous les niveaux de la société. Parmi eux figurent : l’échec à l’enseignement supérieur et à l’éducation nationale quant aux mauvaises conditions de travail, à l’insuffisance et la qualité des structures; l’échec en matière de logement, les 15.000 logements promis depuis trois ans se faisant toujours attendre, d’où le recours aux maisons préfabriquées venant d’Europe dont les matériaux de construction utilisés méritent analyse et contrôle.

Bouclant son discours, Zacharie Myboto a réitéré qu’en dépit de la mesure qui la frappe, l’Union Nationale entend poursuivre avec persévérance, probité, foi, discipline, dynamisme et dans l’unité, sa lutte pour un véritable développement économique, social et culturel du Gabon.


Source : GabonEco

Mercredi 13 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1205 fois




1.Posté par BBSA le 13/02/2013 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne devons pas attendre que le mot d'ordre d'une éventuelle réhabilitation de l'UN nous vienne du pdg. Nous devons mener les activités du partis sans se soucier de quoi que se soit.Faire des causeries dans des quartiers,aussi bien à libreville qu'à l'interieur du pays,ainsi nous prouverons au pdg que leur décision n'est que chimère.N'attendons rien du pdg ne leur donnons pas le pouvoir qu'il n'ont plus,ne negocions pas la réhabilitation de notre parti car l'UN vie.Jesus a dit " ne chercher pas parmi les mort celui qui est vivant"

2.Posté par SANGHOMA le 13/02/2013 09:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez célébré, le dimanche 10 février
2013, les trois ans d’existence de votre
formation politique, l’Union nationale
(UN), pourtant dissoute. Quel message
avez-vous lancé à cette occasion ?
Zacharie Myboto : Le message est d’abord
celui de la solidarité, de l’unité au niveau de
notre parti et d’encouragement quant à notre
volonté de faire en sorte que notre parti soit
réhabilité. C’est donc un message de combat
militant. L’UN a été dissoute par le pouvoir
parce qu’il y a eu, le 25 janvier 2011, un acte
politique posé par monsieur André Mba Obame,
candidat à l’élection présidentielle du 30 août
2009. Estimant qu’il avait été élu, il entendait
s’organiser pour, naturellement, assurer la
présidence de notre pays. Mais c’est un acte
qui engageait monsieur André Mba Obame par
rapport à l’élection présidentielle d’août 2009
et surtout au coup d’état électoral du 3
septembre de la même année. Il se trouvait
dans une position où il a pensé qu’il devait
revendiquer sa victoire. Il a donc organisé une
cérémonie de formation du gouvernement,
avec une prestation de serment, de forme. Pour
être clair, il faut qu’on sache ce que dit la
Constitution de la République gabonaise quant à
la prestation de serment du président de la
République. L’article 12 de la Constitution de
la République gabonaise indique : «Lors de son
entrée en fonction, le président de la République
prête solennellement le serment ci-dessous en
présence du parlement, de la Cour
constitutionnelle, la main gauche posée sur la
Constitution, la main droite levée devant le
drapeau national : « Je jure de consacrer toutes
mes forces au bien du peuple Gabonais en vue
d’assurer son bien-être et de le préserver de
tous dommages, de respecter et de défendre
l’état de droit, de remplir consciencieusement
les devoirs de ma charge et d’être juste
envers tous »».
Voilà ce que dit l’article 12 au sujet du
serment du président de la République.
Premièrement, le serment présidentiel se prête
en présence du parlement, donc devant les
députés et les sénateurs. Étaient-ils présents le
25 janvier 2011 lors de la prestation de serment
de M. André Mba Obame ? Non. Deuxièmement,
est-ce que la Cour constitutionnelle était ici le
25 janvier 2011 ? Non. Il y a donc des éléments
fondamentaux qui montrent que ce n’était
qu’un acte politique. C’était une prestation de
serment de forme. Parce que ni le parlement et
ni la Cour constitutionnelle n’étaient là.

3.Posté par SANGHOMA le 13/02/2013 09:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Myboto est dissident. L'histoire explique.

4.Posté par @SNIPER le 13/02/2013 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi continuer à mentir au peuple sur un sujet que vous savez pourtant réglé d'avance ! Myboto sait bien au fond de lui qu'ali bongo ne réhabilitera JAMAIS leur parti. Mais il s'entête, juste pour ne pas perdre ce quota sociologique que l'UN avait réussi à obtenir au lendemain du hold-up électoral que leur avait infligé ali le nigérian.

Maintenant qu'ils sont au chômage, Myboto et ses amis semblent tout à coup oublier que La politique c'est d'abord une question de rapports de forces ! Quand lui Myboto était tout puissant ministre des PTT et des TP, quel moucheron osait bourdonner à ses oreilles ? Il n'y avait que Dieu en Haut, lui en bas et Bongo au milieu.

Maintenant qu'ils ont laissé le fils d'ojukwu leur arracher le pays, ils s'accrochent sur des espérances qui n'ont aucun sens politique ni idéologique.

Vous avez des milliards coincés dans les banques et les paradis fiscaux, pourquoi n'utilisez-vous pas cet argent pour acheter les armes et combattre le biaffrais, au lieu quémander la réhabilitation et pleurnicher à longueur de discours comme un enfant sur l'abus de pouvoir et blablabla...

Tous des rigolos ces opposants gabonais.

5.Posté par @SNIPER le 13/02/2013 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS AVONS OPTÉ POUR LES ARMES ET L’ÉLIMINATION PHYSIQUE DE TOUS CEUX QUI PARTICIPENT DE PRES OU DE LOIN A LA DÉGÉNÉRESCENCE POLITICO-ÉCONOMIQUE DU GABON NOTRE PAYS. NOUS PROFITONS DE CETTE TRIBUNE POUR VOUS LANCER UN APPEL SOLENNEL : NOUS INVITONS L’UN DE SE TENIR PRÊTS A NOUS REJOINDRE. CAR NOTRE COMBAT N’EST PAS POLITIQUE MAIS RÉPUBLICAIN. COMME NAGUÈRE AMADOU TOUMANI TOURÉ AU MALI, NOUS VOULONS JUSTE LIBÉRER LE PAYS DE LA PÈGRE QUI SE TROUVE EN CE MOMENT A SA TÊTE, ENSUITE NOUS LAISSERONS LES POLITIQUES FAIRE LE TRAVAIL DE DÉMOCRATISATION DE NOS INSTITUIONS.

C’est l’heure. Après il sera trop tard pour adhérer.

6.Posté par Djabioh le 13/02/2013 16:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Myboto tu t'es fait niquer par les pahouins à cause de ta fille. Va te faire mettre.
Votre coup d'état du nord et du haut ogoue est connu de tous.

7.Posté par Djabioh le 13/02/2013 16:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Myboto tu t''es fait niquer par les pahouins à cause de ta fille. Va te faire mettre.
Votre coup d''état du nord et du haut ogoue est connu de tous.

8.Posté par MANGAGA ODILON le 13/02/2013 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COMMENT UN PLUS JEUNE ET BÊTE COMME ALI OJOUKOU ONDIMBA VA VOUS MENER PAR LE BOUT DU NEZ COMME SA DEPUIS PLUS DE 3 ANS ?EN TOUT CAS POUR MOI UNIONISTE NATIONALISTE JE CONSIDÈRE QUE( UN) VIE ET VIVRA TJRS TANT QUE LE GABON EXISTERA,MM SI OJOUKOU ALI SE FAIT UNE FIXATION DANS SA TÊTE EN IMAGINANT QUE( UN) EST MORT, MYBOTO ET SES AMIS DOIVENT FAIRE FONCTIONNER NOTRE CHER PARTI DE L'ESPOIR EN IGNORANT QUE GAGUI OJOUKOU EXISTE ET SON AMANT ACROMBESSI.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...