Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 2e Mort programme de l'UPG

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 30 Janvier 2012 à 14:55 | Lu 1768 fois



Gabon : 2e Mort programme de l'UPG
A l’aube de cette année 2012, alors que le peuple Gabonais sèche encore des larmes de tristesse au sortir de la période de deuil qu’il observait à la mémoire de son leader charismatique, Pierre Mamboundou, mort de manière non élucidée, force est de constater avec amertume et déception que l’OPA hostile commanditée par le pouvoir sur l’Union du Peuple Gabonais via ses agents infiltrés au sein du Conseil du Secrétariat Exécutif, tend à amorcer sa phase finale.

En effet, au cœur de cette conspiration initiée par le noyau dur des éléments opportunistes infiltrés au sein de l’UPG en collusion avec le pouvoir, identifiés sous l’appellation de Liquidationistes, Ultras de Ndendé, noyau de 9 ditengous pour les 9 routes de Ndendé, animé par Fidèle Waura Kengué, Bonaventure Nzigou mamfoumbi, mathieu Mboumba Nziengui, Olivier Koumba Mboumba, Roger Mouloungui, Jean Louis Kombila, Claudio Ndembi Nzinga, Brant Kombila et Vincent Nguimbi Mangouale.

Le dernier cité se distinguant incidemment par une trivialité congénitale, qui le conduit à invectiver en peine réunion du Conseil le Secrétaire général adjt. Itsana sous l’épithète de putain.

Il est utile de rappeler que la clique des liquidationistes est depuis le début farouchement opposée à l’ouverture d’une enquête sur les causes réelles de la mort de Pierre Mamboundou, pour des raisons faciles à imaginer aujourd’hui puisqu’il se susurre ci et la, que le pouvoir a promis des strapontins ministériels et des postes de Directeurs généraux en contrepartie de la liquidation de l’Union du Peuple Gabonais.

Ce fut cette même clique sulfureuse, qui au lendemain du décès de Pierre Mamboundou, par le biais d’un vote trafiqué engagea l’UPG dans la parodie électorale de décembre 2012 dont on retiendra qu’elle fut une débâcle épique, unique épisode déshonorant dans l’histoire de l’UPG ; zéro (0) élu sur trente six (36) candidats. Au vu de ce désastre, plutôt que de faire leur autocritique, les ultras récidivent en introduisant des recours auprès de la Cour Constitutionnelle, contre l’avis de la majorité du Conseil, espérant ainsi glaner quelques sièges à l’Assemblée nationale comme salaire de la trahison.

Par ailleurs, face à l’imminence du 1er Congrès de l’Union du Peuple Gabonais dont la date et les conditions d’éligibilité rigoureuses furent arrachées de haute lutte et de manière démocratique par la frange Loyaliste du Conseil du Secrétariat Exécutif, dépositaire de l’œuvre de Pierre Mamboundou.

les Ultras de Ndendé ; en réalité véritable lobby des opportunistes de tous bords, à l’instar de leur champion Tribal, l’illuminé Bruno Ben Moubamba, réalisant l’étroitesse de leur marge de manœuvre dans le canevas du Congrès qui entre autre impose comme critère d’éligibilité à tout candidat au sommet de la hierarchie de l’UPG, une présence effective de cinq (5) années dans le parti, cette clause on le comprend aisément, disqualifie et donne l’urticaire aux opportunistes, parmi lesquels les sieurs, Bruno Ben Moubamba, Fidèle Waura Kengué et Bonaventure Nzigou Mamfoumbi pour ne citer que ceux là.

Fort du constat brutal de la réalité de leur équation politique intrinsèque ne se résumant à rien d’autre sinon une véritable portion congrue dans l’UPG, les Ultras de Ndendé sentant les choses leur échapper n’eurent d’autres alternatives que procéder à une énième provocation, décidant ainsi à huit clos de l’exclusion des plus déterminés de leurs contradicteurs au sein du Conseil du Secrétariat Exécutif et leur remplacement par des faire-valoir, girouettes dont Moise et jean Claude Mamboundou frères cadets de Pierre Mamboundou qui n’ont jamais pris de carte du parti et n’ont jamais milité, Igouwé, neveu de Pierre Mamboundou enrôlé pour la cause familliale, Kisito Mouloungui Bouangue, connu pour son opportunisme et son soutien ouvert CLR parti de la majorité Présidentielle, alors qu’il battait campagne pour Fidèle Waura Kengué, jugez vous même, Aimé Nzamba, tristement célèbre pour avoir insulté Pierre Mamboundou en face, et quelques autres faire-valoir non Pounous pour mieux faire passer la pilule. Au delà de la mascarade, il faut retenir avant tout qu’il s’agit de militants à propos desquels l’idée d’intégration à ce niveau de la hiérarchie du parti n’aurait jamais effleuré l’esprit de Pierre Mamboundou tant leur nullité transpire, nous voila donc face à un Conseil du Secrétariat Exécutif dévalorisé.

Nous observons toutefois que cette mesure qui confirme la nature déloyale de ses auteurs en tête desquels Mathieu Mboumba Nziengui, par son caractère autant inique qu’irrégulier, fut prise en catimini, hors du cadre normatif des instances décisionnels de l’UPG, elle vise par ailleurs de hauts cadres de l’UPG à propos desquels il est important de savoir que les affectations politiques aujourd’hui contestées par Mathieu Mboumba Nziengui furent bien décidés et paraphées par le Président Pierre Mamboundou lui-même, de la même manière que fut nommé Mathieu Mboumba Nziengui, actuel Secrétaire Exécutif, ce qui démontre l’inanité de sa décision d’exclure, Mihindou Koumba, 1er Secrétaire Politique, Pélagie Itsana, Secrétaire Général adjt, les Conseillers du Président Pierre Mamboundou ci-après, Paul Adrien Ivanga-Adyayéno, Jean de Dieu Moukagni, Phillipe Tonangoye, le Secrétaire Politique Chargé des questions électorales Thomas Ibinga Mbougou, le membre du Conseil Jean Louis Boussamba et Steeve Ickapi, du Mouvement des jeunes, désormais interdit d’accès au siège du parti.

En résumé, les décisions prises unilatéralement par Mathieu Mboumba Nziengui, n’augurent rien de bon, sinon d’autres actes aussi répréhensibles dont l’objectif inavoué est in fine de faire imploser l’Union du Peuple Gabonais, en lui donnant plus que jamais la coloration ethnique qui conforterait le projet Nzouba-Assélé-Boukoubi de la construction d’un grand Sud contre un grand Nord Fang, fragilisant dans le même temps la dynamique unitaire d’une opposition Gabonaise authentique et une Société Civile en phase de maturation et de consolidation.

Les Loyalistes de l’UPG dont les membres du Secrétariat du Conseil Exécutif dépositaires de l’œuvre de Pierre Mamboundou, les organes de base, les organes Associés, les Délégations Europe, Amériques, Canada, Etats-Unis, les autres militants et sympathisants, condamnent les dérives dictatoriales de Mathieu Mboumba Nziengui et sa clique de Liquidationistes, en réitérant leur attachement total à la vision et aux idéaux défendus par Pierre Mamboundou durant deux (2) décennies de lutte courageuse contre le pouvoir PDG et à l’issue desquelles il a laissé sa vie.

Aussi elle tient à rappeler aux Ultras de Ndendé sa détermination dans le combat pour l’avènement d’un Gabon véritablement démocratique, libre et transparent. L’Union du Peuple Gabonais ne sera pas mangée par les Ultras, nous nous battrons jusqu’au bout pour faire échec aux croquemorts (9 ditengous) Ultras de Ndendé.
La lutte continue.

DISU DI TSAKIDI

Lundi 30 Janvier 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1768 fois




1.Posté par Mbadinga David le 30/01/2012 16:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est important de noter que l'UPG est un parti ne dans la douleur et qui vient de perdre son leader dans DES conditions troublantes et confuses qu'il faudra necessairement elucidees un jour. Les manoeuvres orchestrees par le Parti de la Destruction

2.Posté par Panthéros le 30/01/2012 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouvernement émergent du biafrais GAGUI ne sait pas protéger les gabonais de l'extérieur qui sont une menace potentielle pour son pourvoir. En plus, il s'agit du Maroc, ce pays où la famille BONGO va se faire soigner en permanence; Pays d'origine de Sylvia GAGUI (qui était d'ailleurs absente du stade lors du match contre le Maroc puisqu'elle ne pouvait plus porter le T-Shirt des Panthères); Pays où le père BONGO a également laissé des enfants. Bref, n'attendez rien du gouvernement du biafrais. Nos étudiants triment au Brésil et ailleurs, que fait ce gouvernement? Rien.

Perso, je recommande de se faire "petit" dans ce genre de pays. Les arabes n'ont jamais aimé les noirs. On l'a vu en Lybie où tous les noirs confondus avaient été traités comme des chiens, certains massacrés. Aujourd'hui ils continuent de faire couler des bateaux remplis de noirs africains au large de leurs côtes. Quand on pense que ces gens ont la part belle au Gabon!

Allez les Panthères!

3.Posté par MBADINGA DAVID le 30/01/2012 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'UPG est un parti politique né dans la douleur, le 14 juillet 1989 et qui vient de perdre son fondateur et Président incontesté dans des conditions confuses et troublantes qui à un moment ou à un autre devront être élucidées.

Pierre Mamboundou a été un grand homme. Par son action politique faite d'opiniatreté et de courage, il a su construire une oeuvre politique qui suscite respect, reconnaissance et admiration tant au niveau national qu'un international.

Oeuvre politique à peréniser pour honorer sa mémoire et pourquoi pas à travers une Fondation portant son nom.

Il a laissé en héritage un grand parti politique qui ne saurait être détruit ou liquidé pour quelques raisons que ce soit.

Ces héritiers doivent donc éviter de tomber dans le piège tendu par le Parti de la Destruction du Gabon (PDG), qui par une stratégie destabilisatrice rondement menée, soutenue par la distribution des sommes sonnantes et trébuchantes et la promesse d'un avenir radieux, à un certain nombre de cadres du parti, voudra célébrer, une fois de plus, la mort d'un parti politique de l'opposition dont la base effraie, ménace ses intérêts et compromet son plan de conservation du pouvoir à vie pour prolonger les souffrances du peuple gabonais.

Nous devons tous reconnaître que le climat malsain et délétère entrenu par certains cadres de l'UPG, depuis la mort du Président Pierre Mamboundou, n'apporte pas la sérénité dans ses rangs et ne renforce pas l'unité recherchée par nous tous, pour traverser sans encombre une période aussi tragique que difficile.

A quelques mois du 1er congrès du parti, qu'il est utile de préparer loin des turbulences, rien n'autorisait le remaniement du bureau exécutif, récemment annoncé, sauf à obéir au plan de liquidation dicté et monté par les ennemis de l'UPG tapis dans l'ombre.

Un appel solennel doit être lancé, aux cadres, à toutes les militantes et à tous les militants, pour taire les querelles ambiantes, aplanir les divergences constatées, réparer les injustices dénoncées, en privilégiant l'intérêt supérieur du parti,

David MBADINGA
Secrétaire Exécutif Adjoint de l'UPG

4.Posté par UPG SENEGAL le 30/01/2012 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis le décès du président Pierre MAMBOUNDOU, bon nombre de récits malheureux et outrageant n'ayant pour seul but que de déstabiliser cette formation politique en pleine reconstruction sont publiés par ci et là. Face à ces idioties constatées il est bon de rappeler à l'ensemble des upgistes que le président à toujours été attaché aux valeurs familiales. Ainsi, dans ces déplacements à travers le pays on a toujours pu constaté la présence de membre de sa famille tel que monsieur Moise Mamboundou qui ne quittait jamais son frère ainé. cela est encore prouvé par les vidéos de la campagne de 2005 présentent sur youtube et qui permettent de lever toutes les équivoques. De plus, la continuité du combat politique au sein de l'union du peuple gabonais ne peut être assurer par des personnes qui n'ont cru au combat politique de notre leader que lorsqu'il s'est éteint. Il est drôle de voir que monsieur Bruno Ben Moubamba a cru en notre leader seulement après qu'il soit décédé. De même, avant d'affirmer l'entrée au conseil des membres de la famille Mamboundou à tort et à travers, il serait intéréssant que vous vérifiez vos sources car, le conseil éxécutif de l'UPG n'a pas enregistrés l'entrée des personnes citées dans cet article. De plus, contrairement à ce qui est écrit, l'histoire de L'UPG est très édifiante sur les premières personnes ayant leurs signatures pour la création de ce parti. Et, dans cette liste figure bel et bien les noms des membres de la famille Mamboundou à savoir les frères du président defunt et toutes ces soeurs ainsi que son épouse. Fort de ce qui précède et afin d'éviter le trouble dans les esprits de tous les upgistes je les invitent à prendre avec beaucoup de recul les informations distillées sur ce site qui, il ya quelques mois traités notre Président de nouvel émergeant. La lutte continuera jusqu'a la victoire final et ce avec tous ceux qui auront choisi d'adhérer à l'idéologie de l'union du peuple gabonais.
Vive l'UPG, vive le Gabon
LA FEDERATION UPG DAKAR SENEGAL
LE FEDERAL

5.Posté par PDGiste-A-Mort le 31/01/2012 02:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Disu Di Tsakidi,

Je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas, mais en relisant tous ces noms colorés sous le soleil du Sud, je ne puis m'empêcher de penser que cette crise ouverte au sein de l'UPG, résulte comme on pouvait s'y attendre logiquement, d'un grossier tribalisme néfaste à l'idée fédératrice que je me fais du Gabon.

6.Posté par Tate LEKAMB le 31/01/2012 10:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On voulait dit, "cochon Mboumba" ne vaut rien. Il a été désavoué il y a quelques jours par des vrais militants qui lui ont sommé de rétablir les nominations des membres du Secrétariat Exécutif telles que laissées par Pierre MAMBOUNDOU, jusqu'au prochain congrès. A l'entrée de ces militants dans la salle, Madame Waura Mathieu née Mboumba Nziengui à, comme un rat, fuit de la salle du conseil. Il a appelé ses parents, armés de matchettes et autres douc-douc, en renfort.
Pire, il a appélé sa nièce de procureur, sidonie, pour l'envoyer des gendarmes...Mais...

7.Posté par Tate LEKAMB le 31/01/2012 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
... Les militants de l'UPG ont été clair; s'il ne rétablissait pas cet ordre, lui et son mari Kengué Waura ainsi que tous leurs sbires (Nzigou Manfoumbi et companie) vont-être jettés à la porte. D'aillers BRAVO!!! pour madame Virginus MAKAGA (pourtant nommée comme remplaçante de Thomas IBINGA) qui a traité "cochon Mboumba" de scélérat dans ses agissements. Elle dit ne pas se reconnaître dans cette nomination. Le nouveau Porte-parole fera de même, disant en toute franchise qu'il ne pouvait assumer cette fonction. Désormais, Mboumba Nziengui est confus...

8.Posté par Tate LEKAMB le 31/01/2012 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...Dites moi, qu'est-ce que la gendarmérie a à y voir avec les affaires internes d'un parti politique? A-t-elle reçu une convocation? Mais bon sang dans quel pays sommes-nous? Que Madame Waura Mathieu née Mboumba Nziengui sache qu'il n'a pas la panacée des hommes de loi.
Oui mesdames et messieurs, Mboumba Nziengui est le papier hygiénique de Fidèle aura. D'ailleurs Waura dit à qui veut l'entendre que sans lui Mboumba Nziengui ne peut décider de rien à l'UPG.
Pour le cas de Nzigou Manfoumbi, il ne faut pas l'envouloir. Son comportement de fourbe, manipulateur et votou est dans son code génétique....

9.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 31/01/2012 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SAUVONS LE GABON EN RESTANT UNIS "L'HEURE DE LA LIBERTE A SONNE"

URGENT-URGENT-URGENT .

GABON D'ABORD C'EST MAINTENANT OU SILENCE S.V.P LISEZ / FAITES LIRE :

1-www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/01/can-2012-gabon-sacre-champion.html#morehttp://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/01/can-2012-welcome-in-gabon.html#more

2-www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/01/can-2012-echos-des-opprimes-du-gabon.html#more

3-www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/01/can-2012-carton-rouge-la-dictature.html#more

4-www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/01/can-2012-welcome-in-gabon.html#more

MERCI

10.Posté par Freddy petit Mamboundou le 31/01/2012 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Militants, militantes de l'UPG, jeunes upégistes, fédérations de femmes, les sages, ne laissez pas Mboumba Nziengui et Waura brader l'héritage de Pierre Mamboundou Mamboundou. Ne cédez pas à la rupture ou scission qui est l'objectif que veuille atteindre Ali Gaguie Bongo. Comme il a dissout l'UN, il veut également de la cacòphonie au sein de l'UPG, comme ça, le parti des destructeurs n'aura plus d'adversaires de taille sur le territoire national. Luttez contre Mboumba mme Waura, chassez tous les deux, et récupérez le parti, organisez le congrès. Ne vous mêlez plus à Mayila, Maganga Moussavou et Ndaot. Que l'UPG nouvelle formule soit un vrai parti ouvert à tous les gabonais qui veulent le changement. Courage et bonne marche dans la lutte

11.Posté par Bissimilaye le 31/01/2012 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous êtes des vampireux ... vous qui racontez nimporte quoi sur ce site ... des aigris Unionistes et AMOistes sans oublier des manipulateurs du PDG mais vous perdez votre temps ! Vous vous croyez plus mamboundistes que Mboumba le dernier co-fondateur de ce parti ? Ou que les frères directs de PMM ... Foutez le camps ... si les AMOistes, les PDGistes et les Unionistes vous ont donné l'argent ... vous perdez votre temps ... zéro, vous n'aurez rien !!!

12.Posté par Nguentsooo le 31/01/2012 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et toutes ces fausses organisations UPGites qui se montent à l'étranger ... qui les a nommé ? Vous êtes inscrits ou ? Montrez vos cartes et vos cotisations d'abord ... Vous croyez que parce que le vieux est mort vous allez venir faire le désordre ?

Mbadinga ? L'homme qui a insulté PMM et Moulomba à Awendjè et qui a refusé de s'excuser et qui a disparu 8 ans du parti ? Il vient raconter quoi ? C'est le PDG qui l'envoie pour faire du désordre ... il ferait mieux de s'occuper de son job à la CEEAC ... Il n'a pas le droit de faire de la politique là ou il est ...

Ibinga ? l'UPGiste de Eyégué Ndong et des Marc Ona ? Mackaga ? l'UPG de Mba Abessole ? Mais vous vous êtes comment ?

On vous voit ... Ecrivez ce que vous voulez mais nous on s'en fout !




13.Posté par Doundéé le 31/01/2012 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on aimerait bien que les faux UPGistes sans "lettres de mission" qui vont bastonner les ambassadeurs de leur pays nous disent qui les a nommé et ou sont les preuves que les UPGistes de tel ou tel endroit sont UPGIstes ? Tout le monde peut se dire UPGiste. Même les fantômes

14.Posté par Tate LEKAMB le 01/02/2012 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...Si vos voulez tout savoir sur Nzigou Manfoumbi, demandez à Dorell MATOUMBA.
Pour devenir DG de l'environnement de la mairie de Libreville, Bonaventure Nzigou Manfoumbi avait falsifié la signature de Pierre Mamboundou, si vous doutez, DEMANDEZ A DORELL MATOUMBA. Nzigou Manfoumbi y est allé avec l'une de ses femmes et copines, si vous doutez, DEMANDEZ A DORELL MATOUMBA. Nzigou Manfoumbi a aussi pris ses neveux de kinguélé qui n'ont aucun rapport avec l'UPG pour les embaucher à la mairie de Libreville. Si vous doutez, DEMANDEZ A DORELL MATOUMBA. Nzigou Manfoumbi dit n'être à l'UPG que pour de l'argent. Le jour où il ne trouvera plus son compte, il va à nouveau foutre le camp de ce parti comme il l'avait déjà fait une fois auparavant. Si vous doutez, DEMANDEZ A DORELL MATOUMBA. Au cours d'une réunion secrète, Manfoumbi Bonaventure dira que Mboumba Nziengui n'avait aucun poids politique et qu'il sera obligés de suivre quelques unes de ses instructions, en particulier nommer Aimé NZAMBA au conseil. il dira: "s'il refuse il verra ça". Si vous doutez, DEMANDEZ A DORELL MATOUMBA.
Quant à madame Mathieu Mboumba Nziengui épouse Waura Kengué, la fin est pour bientôt. Son porte-parole qu'il a nommé à la place de Thomas IBINGA a avoué ne pas pouvoir assumer ceposte. Ngodjou Bissielou a été honnête et ne compte pas jouer je jeu de madame Waura Mboumba Mathieu. Pour l'avenir, attendons voir...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7







Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !