News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 224 millions de FCFA pour former les déscolarisés

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Samedi 2 Octobre 2010 à 16:13 | Lu 602 fois

600 déscolarisés recensés dans le cadre du projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP), vont débuter le 4 octobre une formation de 6 six mois dans les métiers du bois et des BTP. Financée par la Commission européenne et le gouvernement, l’opération est évaluée à 234 millions de francs CFA.



Gabon : 224 millions de FCFA pour former les déscolarisés
234 millions de francs CFA ont été débloqués par l’Etat Gabonais et la Commission européenne pour financer la formation de 600 des 4828 déscolarisés recensés dans le cadre du projet d’Appui à la formation professionnelle (AFOP). La formation débute le 4 octobre prochain et sera axée dans les métiers du bois et des BTP.

Treize filières ont été retenues : compagnon briquetier-maçon, compagnon coffreur, compagnon ferrailleur, compagnon plombier, compagnon peintre bâtiment et compagnon électricien bâtiment pour les métiers BTP ; tandis que ceux du bois formeront les compagnons menuisier-ébéniste, menuisier bâtiment, vernisseur, charpentier couvreur et mécanicien affuteur.

«L’initiative vise contre le chômage et permet à la Commission européenne d’accompagner le gouvernement dans ce challenge. L’AFOP est un projet novateur parce qu’il prend en charge les apprenants. Ces derniers vont en effet bénéficier d’une allocation d’études, et chacun disposera d’un kit complet de matériel nécessaire pour exercer le métier qu’il aura librement choisi», a indiqué le chef du projet AFOP, Albert Nanga.

Les centres de formation retenus sont ceux de Nkembo à Libreville (195 places), de Franceville (105 places), de Koulamoutou (45 places), de Port-Gentil (30 places), de Tchibanga (105 places), d’Oyem (75 places) et de Makokou (45 places). Une belle initiative qui gagnerait à être étendue pour coller à l’ambition du projet de lutte contre le chômage. Des estimations font état de 12 000 à 15 000 déscolarisés âgés de 16 à 25 ans, alors que le projet AFOP prévoit de former seulement 1200 jeunes d’ici fin 2011.

Samedi 2 Octobre 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 602 fois




1.Posté par GABON D'ABORD! le 02/10/2010 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du n'importe quoi!!!
C'est ça la technologie d'extraction du pétrole et la transformation des matières premières que les européens(Français) nous donnent.
Ils se moquent encore de nous!
Les Africains veulent la vraie technologie et non les métiers de subalternes.

2.Posté par la pensee gabonaise le 03/10/2010 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est plus qu'incomprehensible que, pour financer un projet de seulement 234 millions de francs CFa ont est besoin d'une aide de la Commission europeenne quand nous savons ce qui a ete prevu dans notre budget pour l'investissement (40% de celui-ci, soit 900 milliards) et ce que notre fameux president peut faire sortir de "sa propre" poche pour "venir en aide" aux sinistres (500 millions, soit le double de la somme allouee par la Commission europeenne)!!! N'est-ce pas la se foutre du peuple!!! Donc, la formation, dans notre pays-la, n'est pas percue comme un investissement?! Quand je pense que 100 milliards ont ete depenses pour l'achat pour un chateau, et que pour la formation, on ait meme pas prevu un centime: ca c'est ce que j'appelle la betise! Et, les nos PDgistes vont nous parler de l'emergence.
Je comprends que l'on veuille encore vivre sous l'ere de l'assistanat et que nos amateurs emergents dans leur visions d'emergence comptent bien s'y accrocher et nous appauvir dans tous les sens (culturellement, intellectuellement, financierement,...). C'est vrai que la notion d'Emergence varie l'entandement de chaque individu. Il y'en a par exemple qui croient qu'il faudrait acheter des hotels particuliers et favoriser la montee des sectes ocultes, du tribalisme et l'ethnicisme, la dictature,...
Cette emergence la en un an, nous a deja plus que surpris. Une emergence qui se fait a cout de prets reguliers a n'en plus finir, cela malgre 40 % du budget destines a l'investissement. Ou sont donc passes ces 900 milliards, que nos emergents nous expliquent?!
Je vois que la honte dans jamais ete du cote du bord de mer parce que, la-bas on est ne avant elle. Un pays riche comme le Gabon incapable de financer un projet de formation de 243 millions: c'est la catastrophe totale et on retriendra cela dans les annales de l'histoire contemporaine!

3.Posté par David le 05/10/2010 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je souhaitent juste que ce programme donne réellement la chance au gabonais de vraiment trouver satisfaction,afin d'etre demain des personnes.car le travail est un facteur d'insertion social. Dans la mésure ou si l'on en croit a vos propos,les moyens sont làs.Maintenant, il faut veiller a ce qu'une équipe spéciale s'occupe du suivi de l'affectation d'un centime des sommes qui pourraient etre débloquées dans le future par les responsables des dits établissements afin de prevenir la gabonitude.

4.Posté par David le 05/10/2010 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je souhaite juste que ce programme donne réellement la chance au gabonais de vraiment trouver satisfaction,afin d'etre demain des personnes.car le travail est un facteur d'insertion social. Dans la mésure ou si l'on en croit a vos propos,les moyens sont làs.Maintenant, il faut veiller a ce qu'une équipe spéciale s'occupe du suivi de l'affectation d'un centime des sommes qui pourraient etre débloquées dans le future par les responsables des dits établissements afin de prevenir la gabonitude.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...