News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : 140 enfants victimes de travail forcé délivrés par la police

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Lundi 20 Décembre 2010 à 17:36 | Lu 678 fois

L'opération a été menée sur des marchés de la capitale par la police gabonaise et coordonnée par Interpol.



Cent quarante enfants originaires de dix pays et victimes de travail forcé sur des marchés de Libreville ont été délivrés par la police gabonaise à l'issue d'une opération coordonnée par Interpol, a indiqué lundi l'organisation policière basée à Lyon.

Au total, «44 personnes ont été interpellées au cours de cette opération, qui s'est déroulée le 9 décembre et constitue la première de cette nature en Afrique centrale», annonce Interpol dans un communiqué.

Durant l'intervention, les enquêteurs ont retrouvé «des enfants de six ans chargés de nombreuses tâches, de la manutention d'objets pesants à la vente de produits».

Les enfants ont été pris en charge par les autorités à l'issue de cette opération menée en collaboration avec le ministère de la Santé, des Affaires sociales, du Travail et des Affaires étrangères, ainsi qu'avec diverses ONG et travailleurs sociaux.

Des opérations similaires ont été menées en octobre au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire, conclut Interpol.

(Source AFP)


Lundi 20 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 678 fois




1.Posté par Doom Le vengeur le 21/12/2010 04:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour délivrer des enfants de l'esclavage moderne, il faut Interpol. Bravo les gars! Depuis toujours les gabonais savent que les africains de l'ouest ont cette fâcheuse tendance à faire travailler durement des enfants mineurs d'autrui. Parler d'esclavage, c'est pas certain, même si aux yeux des européens sans tous les paramètres sociologiques de cette pratique, le regard est forcément biaisé. Une étude sociologique serait la bienvenue sur ce sujet.
Il est de tradition qu'une famille en difficulté financière place ses enfants dans une autre famille plus aisée. C'est souvent le cas au Bénin par exemple, mais malheureusement, ces enfants sont souvent dédiés aux tâches ingrates et difficiles. C'est une forme d'adoption qui malheureusement par méchante des familles d'accueil, tourne au trame pour l'enfant. C'est pourquoi, ce n'est pas aussi simple de penser qu'il s'agit d'esclavage pur et dur. Mais il y a toute même, pour le moi, le problème du travail des mineurs surtout dans des conditions inhumaines. Et on remarque facilement ces enfants dans les marchés de Libreville.
Si les autorités gabonaises voulaient en finir avec ces pratiques, cela aurait été facile, pas besoin d'Interpol. L'émergence quand tu nous tiens. Ceci dit, je suis heureux pour ces mômes dont il ne faut pas perdre la trace, surtout qu'ils ne finissent pas au marché de l'adoption européen. Ils ne sont pas tous sans famille.

2.Posté par MONEBILOP D'OYEM le 21/12/2010 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien dit cher compatriote. C'est comme si l'Etat gabonais a réagi sous pression. C'est une pratique que je connais et que j'observe depuis que je suis né dans les communautés étrangères du gabon et surtout oues-africaine. Avec les enfants qui ne vont pas à l'école et qui vendent les beignets au marché, etc....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...