News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon, 0,83 cts franc CFA soit 0.13 d’euros/jour pour vivre.

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Samedi 26 Mars 2011 à 13:34 | Lu 1065 fois



Gabon, 0,83 cts franc CFA soit 0.13 d’euros/jour pour vivre.
Au sorti des estrades de l’ONU, où l’on tenant un discours à faire pâlir les plus ultras gauchistes du monde entier, Monsieur Fidèle Castro passait même pour un piètre ″Capitaliste″, affirmation tonitruante, souvenez-vous de la″Fameuse Croisade″, la réalité calme bien les ardeurs des plus zélés.

En effet, le président Ali Ben Bongo Ondimba a décidé de partager avec le peuple gabonais les fruits des richesses nationales, pour cela, dans le cadre sa politique sociale :

″Aide et Partage″, un relèvement de 150% prestations familiales, qui font ainsi passer :

- de 1000 à 2500 FCFA par enfant/mois.

Ce qui correspond à une augmentation de 1,53 euros à 3,83 euros par mois.

Ce qui correspond, dans la vie de tous les jours a budget journalier du Gabonais ordinaire pour se nourrir, se vêtir, satisfaire ses besoins quotidiens élémentaires etc.……, calculé sur trente jours :

2500 Francs CFA / mois sur (30 jours) soit 0,83 centimes de Francs CFA / jour

//--------------------------

3.81 € / mois (30 jours) soit 0.13 € centimes d’euros/ jour

Le "G.E.F ″ est le terme qui désigne les Gabonais économiquement faibles, c'est-à-dire des Gabonais qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

Déconnection avec la vie des citoyens ?

″A titre de prestation sociale, le G.E.F disposera de 0,83 cts franc CFA soit 0.13 d’euros/jour pour vivre ″.

Qui peut vivre avec ces miettes en centime au Gabon, juste le prix d’un pain de 200 grammes, c’est entre 125 à 150 ou 175 francs CFA.

Indigence et l’inégalité

Selon les immatriculations, on recense officiellement auprès Caisse Nationale d'Assurance Maladie et de Garantie Sociale du Gabon, (CNAMGS), Le fichier comptabilise 390 000 assurés, mais l’immatriculation après enquête sociale continue conformément aux textes en vigueur. Le statut de GEF est accordé et les personnes peuvent se faire immatriculer et bénéficier de l’assurance maladie et de la garantie sociale. (Source : CNAMGS)

Condition pour en bénéficier, il faut disposer de moins de 80.000 FCFA de revenu mensuel.
Le budget de l’Etat gabonais

Alors que les hautes autorités du pays daignent enfin, donner quelques bribes au peuple, il n’en est pas de même, pour les budgets au sommet de l’état, quelques exemples de l’édifiant fossé entre leur quotidien et celui de la population démunie.

Pour l’exercice 2011, il a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 2.230,2 milliards de FCFA.

Et voilà les Quelques dépenses de l’état Gabonais qui laissent pantoises

Coupe d’Afrique des Nations,

1 - Pour la réfection du stade omnisport, le pays consacre à peu près de 92 milliards de francs CFA à la seule réfection.

2 - Le budget de fonctionnement de l’Intendance des Palais Présidentiels passe de 3,8 milliards en 2009 à 5,4 milliards en 2010, soit une augmentation de 1,6 milliards de FCFA.

3 - Plus de 5 milliards de Franc CFA d’investissements sont consacrés à la résidence du Président de la République.

4 - Le budget de fonctionnement de l’intendance de la Primature a été augmenté de 150 millions de Francs CFA.


Le même Premier Ministre se voit octroyer des crédits de plus de 10 milliards de Francs CFA pour l’évaluation des projets et 1 milliard pour des projets de développement imprévus.

soit un total, 11,45 milliards de Francs CFA sont mis à la disposition du Premier Ministre.

5 -Le budget du Secrétaire Général de la Présidence de la République

24 millions de francs CFA en 2009, à 620 millions de francs CFA, soit 26 fois plus que le budget de l’année précédente ; 520 millions de Francs CFA sont consacrés aux seuls frais de missions du Secrétaire Général, soit 43 millions de Francs CFA chaque mois

6- Acquisition d’un prestigieux bien immobilier en France.

Ainsi va le Gabon !
Et les Objectifs du Millenium pour le Développement dans tout çà, l’objectif n°1, demeure encore la réduction de l'extrême pauvreté

Un premier rapport national sur les Objectifs du Millenium pour le Développement (2003) indiquait :

- 60% des Gabonais vivent avec moins de deux dollars par jour et 20% avec moins de un dollar par jour.


En 2011, ces chiffres sont toujours valables et dans les rapports OMD sur le Gabon, il est écrit noir sur blanc, si rien n’est fait, cet objectif ne sera pas atteint en 2015


Par ailleurs, L'UNICEF connu par le monde entier pour sa ″mission qui est de promouvoir et d'améliorer la condition des enfants″, elle recommande au Gabon de recentrer sa politique sociale

- Avec 7320 dollars annuel par habitant, le Gabon occupe la 77ème place mondiale en termes de revenu par habitant alors qu'il est classé 103ème en termes d'indice de développement humain (IDH).

Non adéquation entre les revenus et le coût de la vie

Même s’il est vrai que ces gens qui vivent dans les palais et villas de luxe ne sachent pas exactement combien coûte un kilo de poisson, cependant, ils peuvent faire preuve de bon sens, car, ils ne sont pas savoir le diktat des commerçants importateurs et distributeurs Gabon , qu’achète-t-on avec 88 centimes de franc CFA ?,

Le Gabon importe 80% de ces besoins en produits alimentaires qu’il consomme, le cout de ces importations est estimé autour de 291 milliards en 2010 et peut-être 447 milliards en 2015.

Le pacte de non justice sociale

Un autre baromètre connu de tous ceux qui combattent la pauvreté et les injustices dans le monde, Le coefficient de Gini, du nom du statisticien italien Corrado Gini, permet de mesurer le degré d'inégalité de la distribution des revenus et du niveau de vie niveau à l'échelle d'une ville, d'un territoire ou d'un pays.

Il se mesure par un nombre entre 0 et 1 :

- 0 représente l'égalité parfaite : tout le monde bénéficie du même revenu

- 1 représente l'inégalité absolue : 1 personne perçoit tous les revenus et les autres ne reçoivent rien,

- Les pays les plus égalitaires ont un seuil variant entre 0,2 et 0,3,

- les plus inégalitaires autour de 0,6.

- Le seuil d'alerte se situe à 0,4.

- l’Indice de Gini du Gabon est estimé à 0,415, ce indiquant une forte et inégale répartition de la richesse nationale.


En effet, plus de 90% du revenu national détenu par les non-pauvres, Le cinquième quintile le plus riche en reçoit 33,5% contre 9,5% pour le quintile le plus pauvre.

Ce qui renforce encore un plus, le sentiment de nos prises en comptes de la vie des gens pauvres par l’autorité dirigeante, c’est l’inflation réel qui existe au Gabon, ainsi, Le cabinet britannique ECA, dans près de 400 métropoles à travers le monde, La capitale Gabonaise ″Libreville ″est la 2ème ville la plus chère d’Afrique, notons par ailleurs que plus 50% de la population du Gabon se concentre dans sa capitale.


Le brésil de l’ancien président Lula, avait à travers son programme de lutte contre la pauvreté ″La bolsa família ″deux types parties : une aide de base, et une aide variable, qui est fonction du nombre et de l’âge des enfants, additionnés les deux aides, les familles pauvres ont un revenu mensuel autour de 45,35 dollars par mois, par jour, cela donne un budget médiane qui tourne autour de 1, 50 dollar, sachant que pour les organisation internationales, la classe moyenne se définie par le fait qu’on vive avec au moins 2 dollars par jour.

Pour le Gabon cela reviendrait à accorder à chaque citoyen G.E.F 21000 Francs CFA par mois (1, 50 dollar jour)

Regardons plus près de nous, chez nos voisins africains, exemple dans budget général 2011 de l'Angola, Le secteur social représente 31,5 % des allocations de ce budget, cela concerne l'amélioration de l'accès à l'éducation et de sa qualité, le développement des services de la santé, avec comme priorité la lutte contre les grandes endémies, notamment le VIH/SIDA, aussi bien que les conditions de logement et la protection sociale et lutte contre la pauvreté.

En 2005, Madame Clémence Mezui, aujourd’hui, Conseillère spéciale auprès du Président de la République et porte-parole du Président de la République, déclarait il a quatre ans : Les gens vivent comme les RATS, comme les CAFARDS, ils sont FATIGU2S, Madame, çà n’a pas changé en 2011

Si l’intention est louable, on est encore très loin du compte.

A.M. Dworaczek-Bendome

http://www.dworaczek-bendome.org

Samedi 26 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1065 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...