News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon ; Livraison du premier échangeur légèrement décalée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 11 Janvier 2012 à 07:03 | Lu 2076 fois

Pour des raisons de contrôle technique, la livraison provisoire du premier échangeur, notamment celui de IAI, aura finalement lieu, entre le 11 et le 12 de ce mois, a rapporté hier le directeur des Ouvrages d’Art au ministère de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, Alogo Mozogo.



Gabon ; Livraison du premier échangeur légèrement décalée
’Il ne s’agit pas de l’attente d’un train à grande vitesse qui arriverait pile à l’heure. Mais de l’exécution d’infrastructures de grande envergure’’, a indiqué le directeur des Ouvrages d’art au ministère de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, Alogo Mozogo, qui répondait hier aux questions de Gabon Matin. Moment pendant lequel, ce technicien du ministère s’est voulu rassurant quant à la livraison provisoire des échangeurs avant la Can 2012. ‘’ Entre la fin de cette semaine et le début de la semaine prochaine, deux échangeurs seront livrés. Nous sommes dans les délais, les petits retards sont dus à des arrêts, c'est-à-dire les différentes opérations de contrôle.’’

En effet, sur le passage supérieur de l’échangeur de IAI apparait déjà le grave bitume. Aussi, les remblais de sable sur les infrastructures de Nzeng Ayong et Charbonnages sont pratiquement terminés. Le directeur des Ouvrages d’Art a par ailleurs rappelé qu’il est question d’une livraison provisoire des échangeurs, c'est-à-dire le béton devra être âgés de 90 jours avant de procéder aux essais qui certifieront que les échangeurs supportent bien le poids prévu, notamment quatre camions poids lourds dument chargés.
Ainsi, une restriction avait-elle déjà été annoncée par le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, les gros camions ne devront pas utiliser les passages supérieurs des échangeurs avant la livraison définitive.

Seuls les poids légers seront habilités à utiliser ces voies. Pour expliquer les raisons d’un tel choix, le fascicule 61, sur la Conception, le Calcul et Epreuves des Ouvrages d’Art, réédité en 1981, dispose en son article 20, que ‘’la mise en service précède les épreuves (essais après 90 jours) et en particulier si lors de la mise en service le béton constitutif de certains éléments structuraux n’a pas atteint l’âge de 90 jours.’’ Ce document indique en outre qu’il appartient au maitre d’œuvre d’apprécier en fonction de la qualité de la réalisation et de l’importance de la circulation prévisible.

Pour ainsi dire, c’est en fonction des différentes opérations de suivi, notamment celui des contrôles du béton que les autorités ont pris la mesure de mettre provisoirement en service les différents échangeurs. Les archives consultées au Ministère de l’Equipement renseignent bien quant à la régularité des opérations de contrôle au cours de l’exécution des travaux.

Pour ce qui est de l’inventaire des travaux de finitions des échangeurs après leur mise en service provisoire, on retiendra entre autres, le béton bitumineux, la couche de roulement au niveau des sens giratoires, les dispositifs de sécurité définitif, les joints de chaussée, la signalisation et l’éclairage définitive.

Notons que l’échangeur de Nzeng Ayong est d’une longueur de 328 mètres avec un sens giratoire d’un rayon de 20 mètres. Les échangeurs de IAI et Charbonnages ont respectivement une longueur de 404 et 406 mètres, des sens giratoires de 14 mètres de rayon.

Mercredi 11 Janvier 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2076 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Yannick NTOUTOUME le 13/01/2012 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est pas vrai franche ce pays la ne changera jamais . Vous appelle quoi échangeur çà.???? vraiment les pédé-juste nous fond sa dure..

11.Posté par ONDO MAKOSSO le 12/01/2012 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui importe pour nous je pense est que ces uvrages soient livrées et livrés à temps. Nous allons organiser un évènement important, alors il faut et il fallait que l'on ai ces ouvrages. Les gabonais on ne sait meme plus ce que vous voulez. Le plus important ici est de recevoir ces ouvrages afin qu'ils nous servent.

10.Posté par polpote le 12/01/2012 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,

Je pense très sincèrement que nous avons tous voyagé et nous savons ce que l'on appelle échangeurs et quelles sont les raisons d'existence d'un échangeur? c'est simple, c'est pour rendre la circulation fluide.

Comment comprendre que sur une voie expresse (il parait qu'on veut faire 20 mn Owendo-Aéroport, pifff!!!) on soit amené à retrograder pour monter des colines qui n'existaient pas? Imaginez vous roulez à 100 KM/H sur cette voie, arriver à ces endroits (ces dos d'ânes) que faites vous? Il faut ralentir. Pour des camions chargés, c'est un effort inutil qu'on leur demande de fournir!
Les gens qui ont construits LBV savaient ce que l'on appelle échangeurs. Tous les véhicules qui circulent sur cette voie passent en dessous des ponts et non en hauteur. ça devrait être la même chose. c'est les véhicules qui traversent (ndzeng ayong-nkembo, IAI-lalala à gauche, charbonnage-haut de guégué) qui devaient monter et laisser celles qui circulent à vive allure le bas comme celà est fait pour les premiers échangeurs.

SVP c'st la honte!!!

9.Posté par FOUTAISE le 11/01/2012 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ahhh ces pédé-gifles, aucun sens de l'esthétique, aucun sens du service bien fait. Avec ces cocos c'est toujours SERVICE MINIMUM.
Et pour cause: comme ça on détourne ce qui reste...C'est ainsi que 30 cm de bitume on passe à 5; De la réalisation d'un échangeur, on passe à la construction d'un PONT (livré, cerise sur le gâteau, avec un retard monstre); d'un vrai stade avec un vrai gazon, on nous construit un champ de patates...

Bref, les pédé-gifles sont vraiment nés avant la HONTE! Mais tout ça aura une fin, et plus vite que vous ne le pensez.

Pas de CAN!

Gabonais, RESTEZ CHEZ VOUS! A la limite suivez la demi-CAN d'OBI OJUKWU Alain Bernard ONDIMBA à la RT-PDG!

8.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 11/01/2012 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour ma part, je crois que des ronds-points avec des panneaux de signalisation du genre cedez-le passage auraient fait l'affaire que de se lancer dans des histoires d'échangeurs aussi laids que l'auteur de cette idée appelé chef du Gabon.

Mais qu'est-ce que les Bongo et leurs valets aiment les échangeurs!!

Les pédégistes et leur émergeur en chef Alain Bongo Ali vont bientôt se bomber les torses la journée et ronfler aisément la nuit comme des moteurs parce qu'ils pensent avoir déjà réalisé de grandes choses pour le Gabon en construisant ces passerelles, tchip pitien hein!

7.Posté par BASTA PDG le 11/01/2012 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Marshall JUSTEMENT AVEC VOUS LES PDG C'est toujours tard à 100% ET PLUS D'ETRE TARE AVEC Neutralité qui pense que dire vive vive sonne juste pour le progrès retarder du GABON par le regime nous irons loin c'est sa .

Vive le peuple qui vous ....passe dussu

6.Posté par Marshall le 11/01/2012 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Appart l'absence de beauté que présente cet échangeur, il est quand même livré, malgré le non respect des délai. Mais mieux vaut tard que jamais!

5.Posté par Grand-Maïtre Maçon Hiram Abiff le 11/01/2012 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y au Gabon où on peut se permettre ces ponts échangeurs. Tout au plus, seraient-ils considérés comme des tobogans. L'esthétique minimum que requiert un échangeur, tout comme le minimum de voies nécessaires ne concourent pas à désigner ces infrastructures échangeurs.

Le Gabon a les moyens et les besoins réellement colossaux qui voudraient qu'on fasse autre chose que ces ouvrages d'une laideur à l'image de leur père et à la dimension de la démense de leurs concepteurs pédé-justes.

Pour le reste, rien à redire sur ce site. Le Gabon connaîtra bientôt son heure de gloire avec la mise hors d'état de nuire de la mafia criminogène et mortifère qui le ronge de l'intérieur.

4.Posté par Ménélick III le 11/01/2012 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@neutralité,
On n' est pas neutre lorsqu' on dit: " vive ali bongo".
On sait pour qui vous roulez.

3.Posté par Neutralité le 11/01/2012 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La haine vous empêche même d'apprecier objectivement.Saisissez vous car un coeur habité par la haine ne prospère point.
Vive Ali et que Dieu bénisse le gabon

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...