News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-SOCIETE : Rareté des taxis en circulation dans la capitale gabonaise.

l'info réelle 7J/7 - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Jeudi 14 Avril 2011 à 11:02 | Lu 701 fois



Des longues files d’attente, sous fond d’attroupements sont constatées sur les lieux d’arrêt des véhicules à usage de taxi dans la capitale gabonaise, Libreville, depuis le mercredi 13 avril 2011. Conséquences immédiates, des retards sont naturellement accusés par de nombreux piétons, qui, dans leurs lieux de travail, qui, à différents rendez vous d’affaires ou familiaux.

Le mobile de cet état de chose est visible comme le nez sur le visage, il s’agit ni plus ni moins, des flics qui sont déployés en nombre impressionnant sur la voie publique. De nombreux taximen préférant par conséquent, garer leur outil de travail, pour éviter les tracasseries policières qui deviennent plus que jamais légion avec ce déploiement inhabituel de policiers, qui s’accompagne souvent, selon certains taximen, par de vastes opérations de raquette.

Certains Librevillois, lasses d’attendre en vain pendant plusieurs dizaines de minutes l’arrivée d’un taxi en bordure de route, sont comme contraints d’opter pour la marche, parfois sous un soleil de plomb avec tous que cela comporte en termes d’inconfort. Les rares chauffeurs de taxi qui osent affronter ‘’leurs amis flics’’, profitent de la hausse de la demande sur l’offre, pour soit saucissonner les trajets, soit, revoir à la hausse les prix officiels des trajets, qui selon les humeurs, peuvent passer du simple au double, voir au triple.

La population reste jusqu’ici perplexe sur les raisons de ce déploiement des hommes en uniforme, face au mutisme dans lequel se murent jusqu’ici les autorités compétentes.

Une situation qui a l’avantage de mettre à nu, les carences de la société gabonaise des transports SOGATRA (service public), dans le défi des transports dans la capitale gabonaise, puisque logiquement l’actuelle rareté des taxis aurait due être ‘’pain béni’’ pour le secteur public, mais hélas ! Ce sont plutôt des véhicules à usage personnel qui viennent à la rescousse des piétons, évoluant pour la circonstance dans l’informel sous l’appellation de ‘’clandos’’

Source : www.mazleck.info .


Jeudi 14 Avril 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 701 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !