News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-SOCIETE: Libreville paralysé pendant 48 heures.

Le site de la Liberté - Source : Mazleck.info le Lundi 9 Août 2010 à 15:15 | Lu 729 fois

C’est le tribut de la fête des cultures dont l’épicentre était le boulevard du bord de mer reliant la capitale aux autres points névralgiques du réseau routier.



GABON-SOCIETE: Libreville paralysé pendant 48 heures.
L’édition 2010 de la fête des cultures laisse un mauvais souvenir aux Librevillois, particulièrement les automobilistes. La capitale, restée paralysée pendant quarante-huit heures, enregistre le plus fort taux de dysfonctionnements, loin derrière le voyage du chef de l’Etat à Nkock, une banlieue librevilloise appelée à devenir une zone de développement économique et, l’année dernière, la grève dans le secteur du transport interurbain. Même le transport suburbain, un pendant du premier, est resté paralysé, alors que cet auxiliaire desservant les quartiers sous-intégrés est devenu incontournable du fait de l’explosion démographique dans la mégapole librevilloise.

Libreville accuse un déficit en infrastructures routières. Le sujet, resté tabou durant des années, ressurgit. Les observateurs ne comprennent toujours pas comment et surtout pourquoi le Gabon est sous-développé dans ce domaine. Le gâchis est généralement imputé à un apparatchik du système politique ayant occupé des fonctions de super ministre chargé des Travaux publics. Au moment où il s’affiche dans l’opposition politique, son bilan se résume à la réalisation de quelques kilomètres de route bitumée ou latéritée sur une Nationale partant de Libreville, vers le sud, via Lambaréné au centre.

De fait, c’est à partir de Lambaréné que la Nationale 1 se dirige vers Ndendé et Mouila, grands centres du sud, que l’équation se complique anormalement. On a l’impression que les forces du mal s’opposent à l’aboutissement des chantiers confiés tour à tour aux Français, Espagnols et Chinois. Même si l’on peut évoquer des difficultés majeures, personne ne comprend le statu quo. Il est certes aussi vrai que certains ouvrages sont des points de passage de forces surhumaines. C’est le cas de la montagne dite Tchad, théâtre de drames les plus bizarres et dont la solution autre que le contournement vient d’être enfin trouvée par des entrepreneurs chinois.

La Nationale 2 desservant les axes sud du Gabon aurait pu se réaliser si la volonté politique nécessaire avait prévalu au temps du super ministre sous Bongo père. Signalons que l’homme a joui d’une longévité inégalée au gouvernement, sauf devant un collègue ayant occupé, lui, le maroquin de ministre d’Etat aux Affaires étrangères. Le super ministre avait d’autres préoccupations que celles liées aux travaux de désenclavement de l’arrière-pays, conformément aux directions présidentielles et les budgets colossaux alloués à son département. Mais pour diverses raisons fallacieuses, « l’intouchable qui n’était pas soumis à l’autorité du Premier ministre », à en croire les mauvaises langues, n’en faisait qu’à sa tête.

Entêtement préjudiciable pour le Gabon ! Le cinquantenaire de son indépendance est marqué par des embouteillages relevant d’un autre âge. Le boulevard maritime occupé par la fête des cultures – instituée par le maire de l’opposition Paul Mba Abessole, à l’origine elle célébrait une communion autour des thèmes culturels entre le Gabon, l’Afrique et sa diaspora –, les automobilistes se sont déversés dans les quartiers et les voies de contournement.

Des embouteillages ont atteint des piques de plus de deux heures. Ils sont dus à la méconnaissance du code de la route, la volonté d’imposer des grosses cylindrées, l’état d’ébriété et des défauts mécaniques. Jusqu’à vendredi en fin de journée, le spectacle était démentiel. Plus ahurissant, la police a été d’une discrétion suspecte. On avait besoin de quelques sifflets pour remettre de l’ordre dans certains carrefours. Ces messieurs de la préfecture de police ont simplement disparu de la circulation.

Et le lendemain samedi, les voici en train de reprendre tranquillement du service, pardon, leur service. Leur service ? Eh bien, le « mange mille » comme on dit couramment. Aucun taximan ne passe, au risque de trépasser, s’il ne lâche un billet de 1000 francs. S’il est en manque, le taxi revient dans une demi-heure. Une sorte de pacte implicite liant les uns et les autres. Quel que soit le type de véhicule, taxi municipal, taxi clando (suburbain) ou taxi-bus (camionnette). C’est la loi. La circulation, on s’en fout. Tuez-vous, si cela vous chante !


Lundi 9 Août 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 729 fois




1.Posté par Arretez de mentir il à djobé le 09/08/2010 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Libreville accuse un déficit en infrastructures routières. Le sujet, resté tabou durant des années, ressurgit. Les observateurs ne comprennent toujours pas comment et surtout pourquoi le Gabon est sous-développé dans ce domaine. Le gâchis est généralement imputé à un apparatchik du système politique ayant occupé des fonctions de super ministre chargé des Travaux publics. Au moment où il s’affiche dans l’opposition politique, son bilan se résume à la réalisation de quelques kilomètres de route bitumée ou latéritée sur une Nationale partant de Libreville, vers le sud, via Lambaréné au centre.

Pourqoi ne demende tu pas un debat au super Ministre toi le super supo du mensonge diabolisateur des ames ?
Toi meme tu sais nespas que le super Ministre à la poigne et la doc de tous ces chantiers donc ya pas ma match avec votre blabla alondonc ramenez nous les meme histoires à dormir lol.

2.Posté par As de trèfles le 09/08/2010 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Venir parler de route après sa mon sentiment est que l'on se moque des Gabonais apres ZAC combien de ministres au TP.
ZACPOWER à choisis la route du changement avec L'UN comme d'autres politique qui servent l'intérêt national pas comme d'autres qui sont riches et reste dans le navire pour le gangstérisme du ventre et la politique de la chaise vide.
Et quel est le bilan des Ministre qui sont passer après lui vos champions dont vous avez fais grand bruit hooooo Gabon quand tu brille , quand tu part de l'axe du male tu reste traquer ainsi donc avec le kongossa là pour djo donner le nombre de KM des réalisations des autres Ministre de TP ho le bilan ZAKpower EST BOSSEUR la vérité et le franc parler de l'homme à pousser certains à avoir une dent contre Mr ZAC il est claire que je suis les débat TV et la manière avec la quel l'homme exprime ces opinions il à toujours demander un débat sur la questions au détracteurs de sont parcours au TP le reste na jamais suivi car il savent très bien que l'homme à sa doc en poche et sont bilan bien en tête .
Venir parler de route après sa mon sentiment est que l'on se moque des Gabonais après ZAC combien de ministres au TP.
ZACPOWER a choisis la route du changement avec L'UN comme d'autres politiques qui servent l'intérêt national pas comme d'autres qui sont riches et reste dans le navire pour le gangstérisme du ventre et la politique de la chaise vide.
Auteur de l’article révise tes classiques car le message masquer en trompe œil ne passe pas.

Merci

3.Posté par As de trèfles le 09/08/2010 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et quel est le bilan des Ministre qui sont passer après lui vos champions dont vous avez fais grand bruit hooooo Gabon quand tu brille , quand tu part de l'axe du male tu reste traquer ainsi donc avec le kongossa là pour djo donner le nombre de KM des réalisations des autres Ministre de TP ho le bilan ZAKpower EST BOSSEUR la vérité et le franc parler de l'homme à pousser certains à avoir une dent contre Mr ZAC il est claire que je suis les débat TV et la manière avec la quel l'homme exprime ces opinions il à toujours demander un débat sur la questions au détracteurs de sont parcours au TP le reste na jamais suivi car il savent très bien que l'homme à sa doc en poche et sont bilan bien en tête .
Venir parler de route après sa mon sentiment est que l'on se moque des Gabonais après ZAC combien de ministres au TP.
ZACPOWER a choisis la route du changement avec L'UN comme d'autres politiques qui servent l'intérêt national pas comme d'autres qui sont riches et reste dans le navire pour le gangstérisme du ventre et la politique de la chaise vide.
Auteur de l’article révise tes classiques car le message masquer en trompe œil ne passe pas.

Merci

4.Posté par nietszche le 10/08/2010 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nul crainte l autre aura acces aux archives et d ici peu, de Myboto, en passant par Oye Mba et Eyeghe, il vous remettra vos bulletins, histoire de comparer ces quelques années d exercice à vos decades ! N ayez crainte les voiles et les masques vont finir par tomber , ce nest qu une question de temps ! Il bosse.....

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...