News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-SOCIETE : Kidnappée, violée puis libérée après des pressions contre les agresseurs.

Le site de la Liberté - LVDPG - Actu Gabonaise & Internationale le Mardi 10 Mai 2011 à 17:55 | Lu 1397 fois



Après sept jours de captivité visiblement à des fins fétichistes, la jeune Prescilla N.M âgée d’à peine 8 ans et élève à l’école communale D, a été libérée par ses ravisseurs le 9 mai 2011 dans la capitale provinciale de la Ngounié. Libération intervenue à la suite de plusieurs manifestations de protestation contre les acteurs et complices évoluant dans la collecte ‘’des pièces détachées’’, allusion aux ablations douloureuses des organes humains (sexes, yeux, nez, bouches, etc…) à des fins d’ascension socio professionnelle à tous les prix.


La libération non sans douleur de la jeune victime, est intervenue après notamment une mobilisation monstre des parents de Prescilla et de nombreux habitants du 1er arrondissement de la ville de Mouila, qui ont battu la pavé en direction du gouvernorat de province afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités, suite au curieux constat de mutisme observé par les autorités policières plus de 48 heures après qu’elles aient été informées de la disparition mystérieuse de la jeune Prescilla N. M, enlevée le 3 mai 2011 de retour d’école, entre le PK 0 et le quartier Tsoucka.


C’était une fronde qui était ouverte contre les auteurs de ces actes barbares qui portent gravement atteinte à la dignité humaine. Outrée par l’enlèvement de sa fille, la maman de Prescilla avait pour sa part fait la marche vers le gouvernorat de province quasiment nue, pour ne pas dire en sous-vêtement. Une pratique courante au Gabon et dans certains pays d’Afrique, en vue d’inviter les esprits du mal à s’abattre sur les auteurs de l’acte blâmable, et qui le plus souvent s’accompagne de malédictions proférées. Dans une colère noire, l’une des personnes mobilisées pour cette marche ne cachait pas ses soupçons en direction des adeptes de certains milieux ésotériques et des politiques « nous n’allons pas cautionner cette histoire des rosicruciens, francs-maçons et hommes politiques ».


Cette fronde ouverte a permis à la peur de changer de camp, puisque le jeune Prescilla a fini par être libérée par ses bourreaux, des personnages pourtant très reboutés pour courage diabolique. Elle a été retrouvée toute nue avec une blessure à la tête, après que ses ravisseurs l’aient abandonné au petit matin au 9 mai 2011 non loin du lieu de son enlèvement. Les parents de la victime une fois informés, ont aussitôt alerté les forces de l’ordre qui ont procédé au constat, avant le transfert de Prescilla au centre régional de Mouila pour des soins intensifs. Après une semaine passée dans la brousse avec ses bourreaux, la jeune Prescilla déclare avoir été abusée sexuellement et blessée à l’aide d’une machette au niveau de la tête.


La population impute cet acte criminel qui est intervenu à l’approche des élections législatives aux hommes en quête de postes politiques et administratifs, en somme, en quête d’ascension sociale. Reste à savoir si l’enquête poursuivra son cours, mieux, si elle se conclura par la mise aux arrêts de ces criminels qui courent toujours.

Source : www.mazleck.info .


Mardi 10 Mai 2011
LVDPG - Actu Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1397 fois




1.Posté par Le voyeur le 11/05/2011 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On veut voir la video du viol.

2.Posté par la sorcellerie le 11/05/2011 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant que les bongo et leurs associés seront là, le crime impuni continuera et c'est bien triste. On finira par appliquer la loi d'italion oeil pour oeil, dent pour dent.

Lisez ce qui s'est passé en Guinée Konakry

Vingt cinq morts dont onze calcinés, dix sept blessés graves, vingt et un bâtiments incendiés, quatorze habitations détruites, quinze blessés évacuées, six motos calcinées et vingt sept personnes dont les auteurs et commanditaires et leurs complices arrêtés et actuellement détenus à N’Zérékoré. Tel est le triste bilan de l'affrontement interethnique survenu le mardi 3 mai dernier dans le district de Galakpaye, sous – préfecture de Bignamou, préfecture de Yomou, a constaté Guinéenews(c).

A l’origine de ces crimes, Etienne Kovana Monémou et Etienne Kpogbomou, respectivement président de la Communauté rurale de développement – CRD –et responsable des jeunes de Bignamou auraient fait venir du Libéria deux soi-disant attrapeurs de sorciers et de gris-gris pour déceler et arrêter les malfaiteurs dans le district de Galakpaye sous – préfecture de Bignamou, préfecture de Yomou en début de cette semaine.

Selon nos sources, le mardi 3 mai 2011, dans la soirée, ces derniers se seraient heurtés à la communauté malinké de la localité. Motif ? La Mosquée de la localité aurait été marquée d’une croix par les deux étrangers venus du Libéria sous prétexte qu’il existerait dans cette maison de Dieu des esprits malins. Alors que l’inauguration de celle – ci était prévue le vendredi 6 mai prochain. D’où l’affrontement mortel entre les autochtones et les allogènes.

D’après nos informations, les principaux auteurs mis en cause dans cette sale affaire sont le président de la CRD et le responsable des jeunes de Bignamou qui sont, comme beaucoup d’autres, sous le contrôle du Tribunal de première instance - TPI de N’Zérékoré. A ce niveau, le procureur de la République promet de faire juger les présumés pour que le droit tout le droit soit dit.

En attendant les enquêtes se poursuivent par les services de la gendarmerie sous l’œil du TPI de N’Zérékoré.

Aujourd’hui, il y a une accalmie dans la localité, suite à l’intervention énergique des autorités civiles et militaires de la région dont une mission conduite par Hassane Sanoussy, directeur de cabinet du gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré qui a séjourné sur les lieux le mercredi dernier.



Emmanuel Toumany
Nzérékoré, Guinée
224.64.25.99.58
65Share



Commentaires
Commentaires
Tout simplement ils le veulent pas voir des Mosquées dans leurs village, et cella n'as rien avoir le cas de siguiri et kouroussa, même si ufdg recommencer la même on fera la même
Posté le 9 mai à 5h32 par cisse
Le sGuineens dans leur majorite demande reconciliation Nationale et Justice mais le Gouvernement en particulier Alpha CONDE cherche toujours a divise. Aujourd'hui les consequences du silence du Gouvernement DORE oblige le Gouvermewnt Conde de faire bouche be et cela est anormal car un autre village le faira tres prochaine ( LES LEGISLATIVES S'ANNONCENT DIFFICILES)_
Posté le 8 mai à 9h53 par WAOU
C'est malheureux. On sait que la majorité des villageois forestiers n'aiment pas voir les mosquées dans leurs villages. Mais pourquoi alors avoir accepté que celle-ci ait été construite pour ensuite essayer de la détruire par d'autres prétextes? Que les âmes des victimes reposent en paix. Mais que justice soit aussi faite dans cette affaire
Posté le 6 mai à 12h56 par Libre Opinion
Pas plus que deux semaines le premier ministre affirmait que c'est Alpha ou rien et cela même en Forêt. C'est cela le problème celui qui est censé de sensibiliser les gens?Alpha condé recolte ce qu'il a semé lors de la campagne.Tous ceux qui parlent etaient tous la lors des evenements de Siguiri, Kouroussa . Qui a été poursuivi? Jean Marie Doré pensait que ça n'arrivait qu'aux autres.

Posté le 6 mai à 10h21 par Ibrahima Diallo
Hun kooro Conde soi disan responsable ouvre bien tes yeux car tout va retombe sur nous, rien n'est tard chez le bon DIEU pour que justice soit rendu!!! sa ne fait ke commence dheeeeeeeeee...
Posté le 6 mai à 7h8 par Mamady Conde
vraiment kan tu est humain!si tous ils avait la meme sagesse que toi on serait loin .meme les enfant dune meme famille se dispute et ce nest pas se qui ferait sortir le papa de la maison c a d quel que soit ce quil feront de ces deux ethnie ce nest pas ce qui fera qui alfa conde. on na tout compris mais le nome bignamou et president de crd se justifierons,on vu le cas de toumba.guineens attention!
Posté le 6 mai à 3h48 par nestor cyprus
mais sil vous plait !! les guineens sont tres dificile a gerer et vous creer a tout temp des tention partout et de tout sens je manonce a legard de celui qui mention le conflit de siguiri je suis de meme ethni que vous mais vous exagere ne soulevez pas la tention, le gouvernement cest ce quil a a faire et cest tout noublie pas que ces gens qui ont fait cela ne lon pas fait pour rien.so be aware...
Posté le 6 mai à 3h37 par abdoulaye kane
Au lieu de deplorer des actes com çà, j'ai l'impression ke vs vs en rejouillissez et souhaitez ke ces actes se multiplient. Mn frère celà n'est benefique pr aucun guinéen. Vs êtes ignoble et sans scrupule, des gens com vs veulent voir ce pays en feu; je m'adrèsse personnellement à cet individu ki se cache derrière le surnom "kipergagne".
Posté le 6 mai à 2h27 par Ralph
Si vous vous souvenez de la Visite des Coord. Region, chez les 2 candidts au 2d Tour, Cellou en tant que visionneur, avait dit que les Coord. Region. devaient se mettre au dessus de la politique en ne soutenenat aucun candidat car tous deux sont fils de la Guinée, on l´avait alors traiter d´avoir essayé de donner de lecons aux sages mais aujourd´hui voila les resultats.
Posté le 6 mai à 1h54 par Sidy Mohamed
On va voir maintenant le réaction du gouvernement qui avait fermé les yeux sur les violences inter-ethniques de siguiri et kouroussa.
je me souviens pas avoir été au courant d'une seule interpellation en ce temps et je suis étonné qu'il y ait des arrestations sur ces violences en forêt. cela démontre bien qu'il y a un grand problème en Guinée.
Mais qui sème le vent récolte la tempête. On observe
Posté le 5 mai à 16h27 par kipergagne
Nos dirrigeants ont commencé a opposer les differentes ethnics, et c'est ça qui suit comme ça. Qui vivera verra.
Posté le 5 mai à 16h8 par Guinean
Cet acte ignoble et irresponsable doit etre puni pour servir automatiquement d exemple a l aube du pouvoir du 1er president democratiquement elu. C est horible et terrible
Posté le 5 mai à 13h45 par Dioubate
C'est grave cet affrontement. Je pense qu'ils prennent l'exemple sur les discours non rassembleurs d'un certain pouvoir public incompétent et d'une opposition faible sans programme. A titre d'exemple, les coordinations régionales font carrément le régionalisme encouragé par les autorités visant des élections et contraires à nos lois. Héé Bon Dieu! mais ''chaque peuple mérite ses dirigeants''



3.Posté par Nsy le 15/05/2011 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HOMMAGE au PRESIDENT
La semaine prochaine nous arretons la collecte pour commencer notre campagne.
DEPECHEZ-VOUS

Engagez-vous s’il vous plait VOIR LE LIEN CI-DESSOUS

Que ceux qui n’ont pas encore pose ce petit geste le fasse avant que nous mettions cette liste a profit

https://infospourtous.wordpress.com/hommage-a-gbagbo/#comment-296

Nous comptons sur vous patriotes et resistant[e]s.

La lutte continue.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...