News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON: Résister, c'est le début de la Victoire !

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Mercredi 9 Février 2011 à 16:49 | Lu 1607 fois



GABON: Résister, c'est le début de la Victoire !
Résister, c'est le début de la Victoire !


Nous vivons le début d’une grande transition, celle de sujets soumis à celui de citoyens, de spectateurs impassibles à celui d’acteurs pour rejeter l’oppression, l’imposture, l’imposition, la violence de l’indiscutable. Nous vivons un moment Historique, celui où des hommes, des femmes, des jeunes en Tunisie, en Égypte, au Yémen se sont décidés à vaincre la peur et la résignation. Les Gabonais ne doivent pas rater ce rendez-vous. Nous devons prendre date avec l’Histoire !

Le temps d’agir est venu. Le temps de surmonter l’inertie et de défendre un avenir respectueux des Droits de l’Homme et de la société que nous voulons bâtir. Il nous appartient de rêver d’une société dont nous soyons fiers et d’inventer un futur nous garantissant l’égale dignité de tous les êtres humains.

Le temps de la force à la parole est arrivé ! Il faudra lever la voix pour éviter de lever les mains, comme d’habitude. Genoux pour se lever, jamais plus pour s’humilier, pour se soumettre comme le dit clairement Federico Mayor : Jamais plus le silence !

Jamais plus de silence complice ! Ce silence qui veut renvoyer dans l’oubli nos compatriotes de Port Gentil et toutes les personnes qui sont tombés sous les balles de nos propres forces de défense.

Face à un peuple démuni et désarmé nous ne pouvons accepter l’usage de la force armée.

Aucune armée ne doit aller en guerre contre son peuple. Nous n’avons pas le droit de faire semblant de ne pas voir ni entendre ces Gabonais victimes de menaces, de tentatives d’intimidation, d’exactions, d’arrestations et de détentions arbitraires.

Nous devons nous opposer à la violence autant que nous devons refuser de céder à la peur. Nous avons à choisir entre l’espoir et la peur. Soyons lucides car ce qui nous unit – l’amour de notre patrie – est plus fort que ce qui nous divise : nos chapelles politiques, nos égos, nos individualités.

Et si c’était une erreur de former un gouvernement parallèle ? Et si cette erreur profitait au peuple gabonais ? Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne risquent pas de se tromper.

Il est temps de dire à ceux qui ne le savent pas encore, que la non-violence est une méthode efficace pour résister. Dans ces nouvelles formes de luttes, la participation massive apporte sa part de légitimité. Il est de notre devoir de citoyens de faire valoir nos droits à la démocratie y compris par une insurrection pacifique.

Oui nous le pouvons ! Pour une fois engageons-nous pour notre destin commun. La situation que nous vivons aujourd’hui est le résultat de la soumission de nos ainés. Notre génération ne doit plus cautionner les pratiques d’un autre temps. Nous devons refuser d’être la troisième génération sacrifiée.

« Nous, le peuple... » comme établi au Préambule de la Charte des Nations Unies - ne serons plus seulement spectateurs impavides mais acteurs de notre avenir.

Le pouvoir actuel peut mettre fin de lui-même à la violence en cessant de faire la guerre aux Gabonais. Il peut de sa propre initiative respecter sans marchander les droits et la dignité humaine, libérer le prisonnier politique le Général Ntumpa Lebani, faire cesser la torture, arrêter les opérations militaires et les détentions arbitraires, se retirer du gouvernement et présenter des excuses au peuple.



Les Anges Gardiens du Gabon



Mercredi 9 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1607 fois




1.Posté par Germain Mba le 09/02/2011 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Observez bien la bouille et l'aspect de cet homme, croyez vous que c'est par la fois democratique ou pacifique qu'il partira du pouvoir?.........

2.Posté par l'homme de la rue le 09/02/2011 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on ne dit pas "bouille" on dit visage, c'est une injure ca

3.Posté par viva la révolutioné!!!! le 09/02/2011 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive gloria

4.Posté par yacelio le 09/02/2011 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous ramez à contre courant ! ce que vis le magrhed nous l'avons vécu depuis les années 90, vous êtes en retardde de 20 ans !!!!

adepte de l'anarchie !!!

5.Posté par nendjoh le 10/02/2011 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est terrible de se rendre compte que certaines personnes veulent pousser le peuple à bout pour assouvir le désir.Monsieur l'actuel Président n'a jamais été ministre de la défense? en quoi cette photo des années où tous étaient encours ensemble est une preuve des intentions que ce reportage veux nous faire croire. le gouvernement parallèle n'a pas lieu d'être.car cette acte sera maintenant une référence pour les mandat avenir.imaginons un instant que monsieur AMO est président et qu'un autre agisse ainsi vous pensé qu'il fera moins que ce que nous observons.demandez aux étudiants, aux syndicaliste du transports et autres...dire que le gouvernement fait la guerre aux gabonais c'est exagérer car si c'était le cas nous ne devions pas nous circuler comme nous le faisons.mais enfin qui a t'il de nouveau dans les agissements du pouvoir actuel?au lieu d'inciter la population à un soulèvement sensibiliser la classe politique gabonaise pour qu'elle arrête de penser à ses intérêts et non à ceux du peuple.bref si y a soulèvement ne venez pas me chercher car aucun leader ne mérite que je bouge même mais paupières.traiter moi de tous c'est mon choix

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...