News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-POLITIQUE : Volée de bois verts, après le refus du dialogue, par Ali Bongo Ondimba.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 14 Septembre 2012 à 13:52 | Lu 1209 fois



GABON-POLITIQUE : Volée de bois verts, après le refus du dialogue, par Ali Bongo Ondimba.
La fermeture totale au dialogue du le président Ali Bongo Ondimba, lors de son discours devant les deux chambres du parlement, réunies en congrès, continue à faire des vagues. Des propos accueillis comme du plomb venant davantage alourdir l’environnement socio politique déjà délétère, avec des risques probant de parvenir sous peu, à des balkanisations certaines de la société, qui ouvriraient à coup sûr le pays sur la voie de la fracture sociale et politique, avec ses conséquences d’instabilité envisageable.

Pour certains acteurs avisés, cette sortie est perçue comme une déclaration ouverte de guerre, du fait pour le chef de l’Etat de comme se braquer face aux revendications socio politiques de l’heure, qui se résument à la convocation d’une conférence nationale souveraine, visant à gommer les criards inégalités, outre la confiscation de certains principes démocratiques, aux mains d’un clan.

Voici donc qui pourrait plus que jamais isoler le président Bongo fils, dont l’arrivée à la tête du pays continue à faire jazzer. Mieux, sa prise de position acharnée pour le club de la ‘’légion étrangère’’, allusion aux étrangers- gabonais sur les seuls papiers pour la forme- qui ce sont approprié avec la bénédiction du ‘’Raîs’’, l’essentiel de la sphère d’influence sociopolitique du pays, renforçant de fait les crispations et autres acrimonie, justifiés par un refus de caution à la mise sous tutelle des cerveaux nationaux, et partant, du pays, aux profit d’opportunistes et autres profito-situationistes, narguant à volonté au nom de la protection du prince, les autochtones. Fraîchement, il faut être au Gabon pour vivre ça.

C’est vraisemblablement à croire que les gabonais sont d’une race maudite. Bon Dieu ! Quelle amertume que de savoir que son pays soit sous occupation administrative et politique d’une ‘’légion étrangère’’ ? Et comme, aucun peuple digne de ce nom ne peut continuer à tolérer longtemps cette prise en otage de sa souveraineté, il ne serait donc pas étonnant que des incontrôlés se donnent les moyens de leur ambition de libération du pays. Toute chose qui risque de porter atteinte à la légendaire et paisible cohabitation d’avec les peuples frères installés depuis plusieurs siècles au Gabon, et dont le vivre ensemble n’avait jamais fait l’objet d’aussi grossiers nuages.

C’est probablement en guise de prévention des risques de dérapages à venir, qui, chaque jour germent dans l’esprit des gabonais, que la coalition de la société civile, " ça suffit comme ça", a cru bon de saisir le chef de l’Etat béninois, Thomas Yayi Boni, pour que des mesures idoines soient prises avant la survenue du pire, dont le spectre se dessine un peu plus, chaque minute qui passe.

La conséquence est malheureusement, que de nombreuses communautés étrangères pourtant non impliquées, mais sociologiquement propres du viseur, pourraient s’inscrire dans la liste des victimes collatérales, tant il est difficile pour un gabonais moyen de clairement faire de distinguos entre communauté d’Afrique de l’ouest ou du nord, ect…,.

A l’instar du sentiment anti français qui avait élu domicile en côte d’ivoire, il y a encore quelques années, le Gabon est progressivement gagné par une maladie similaire, non par haine de l’autre comme l’on tente malheureux de le justifier, mais en représailles à la confiscation du patrimoine ancestrale par une bande de ‘’nouveaux gabonais’’ arrogants, méconnus du contingents de nos ancêtres, et dont les agissements contribuent à entretenir les ingrédients du chaos. Ce qui peut se comprendre, quand on à justement un pays de rechange.

Voilà, en plus de la confiscation du suffrage universel et de la mal vie galopante, des éléments à risque, qui, si rien n’est fait à temps, pourraient malheureusement déporter le pays vers d’autres rives.

Arrêt sur méditation : ‘’LES PIEDS SE BLESSENT SOUVENT, LORSQUE L’ON MARCHE LONGTEMPS AVEC DES SANDALES SERREES’’


www.mazleck.info


Vendredi 14 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1209 fois




1.Posté par Trésor le 14/09/2012 14:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne, vraiment personne de la population des bas quartiers n'attendaient une réponse positive d'Alibaba et même à travers plusieurs interventions et même de la diaspora cela était d'une éventualité probante.
Alors est-il étonnant de voir ali défier toute la communauté en déclarant devant ses sbires qu'il réfuse la conférence nationale?
Non, non et non. La seule chose qui nous a toujours rendu sceptique, nous gabonais disposés à mettre nos vies en bralent c'est de savoir, comment un combat à égal arme peut être initié?
Nos opposants croient réellement en quoi? Les institutions sont inexistantes au Gabon, je me voie rigolé quand j'étends dire ça et là que nous sommes un pays de droit, qu'il faut respecter nos institutions.
Qui peut changer quoi au Gabon en dehors d'une effusion de sang!? Il faut être vrai et cruel si la situation nous l'oblige.
Maintement qu'Ali s'est ouvertement prononcé quelle est la suite? Le manque de communication surtout pour nous qui sommes en province est un microbe qui ronge nos entrailles progressivement.
Espérant que le gabon changera!

2.Posté par BONGO le 15/09/2012 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr ALI BONGO est venu dire aux élus que l'opposition est constituée des vieux qui ne peuvent plus rien apporter de bon sur la conduite de l'état. Mais il se trompe éperdument. Ce sont les vieux qui ont l'expérience et la sagesse. Ce ne sont pas les jeunes élites. En plus il dit qu'il est en train de renouveler les élites gabonaises, mais il se fout de la gueule du monde :
Madeleine MBOURANSTUO 30 ans à la Cour constitutionnelle (elle vient d'être reconduite)
Guy NZOUBA NDAMA 25 ans à L'assemblée Nationale (il vient d'être reconduit)
OMBANDA à la SEEG 25 ans de service (il y a pas d'eau à LBV)
OYIMA 25 ans à BGFI (il vient d'être propulsé plus haut)
ABEKE 30 ans à Comilog (il est parti)
NGOULAKIA 20 ans à la cour des comptes

Que votre ALI BONGO arrête de mentir à la population. Il y a pas de vieux que dans l'opposition, mais aussi dans le système BONGO

3.Posté par Alerte Info le 15/09/2012 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour faire le plein du meeting du pdg, une somme d'1 milliards de Franc Cfa a été décaissée par le trésor public sur instruction d'ali bongo, depuis hier fAUx-stIN bOUkoUbI parcoure les quartiers de la capitale distribuant des sommes d'argent aux populations, aux jeunes démunis des quartiers sous intégrés. Prix par tête, 25 000 frs CFA pour les moins exigeants, et 50 000 frs pour les plus exigeants.
Plusieurs caciques du pdg affirment que le pourvoir Ali Bongo vacille et est au bord de la déroute.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...