News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-POLITIQUE : Vers des législatives sans biométrie en 2011 ?

Le site de la Liberté - Source : Mazleck.info le Lundi 1 Novembre 2010 à 09:20 | Lu 983 fois



GABON-POLITIQUE : Vers des législatives sans biométrie en 2011 ?
Certainement, pensent avec insistance de nombreux observateurs de la classe politique, au regard de l’issue de la rencontre du vendredi 29 octobre 2010, entre le ministre de l’intérieur Jean François Ndongou, et les responsables des partis politiques. Des discussions qui se sont soldées par le début le mardi 2 novembre 2010, de la révision du fichier électorale, sans intégration de la biométrie, ce, dans la perspective des élections législatives de l’année prochaine.

Les représentants de l’opposition restent donc sur leur fin, dans leur préoccupation répétée depuis plusieurs années, relative à l’intégration dans la loi électorale des données à caractère biométrique, qui devraient, selon eux, plus que jamais sécuriser le processus électoral, en renforçant la transparence du vote. Dans sa réponse à cette préoccupation, le ministre gabonais de l’intérieur, Jean François Ndongou, n’a nullement rejeté la question, mais s’est contenté de demander à ses interlocuteurs de se concentrer pour le moment sur la révision de la liste électorale, en vue de la sécurisation du fichier d’Etat civil.

L’opération concerne au premier chef, les gabonais ayant atteint l’âge de 18 ans, sans avoir été enrôlés dans le processus électoral jusqu’alors, et ceux ayant changé de lieu d’habitation. Le reste du collège électoral n’est pas forcement exempté de cette révision, puisque les cas de complément d’informations relatives à l’ascendant peuvent se faire jour.

Ce processus de révision du fichier électorale qui démarre ce mardi 2 novembre, doit durer 45 jours, pour s’achever le 16 décembre 2010.



Lundi 1 Novembre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 983 fois




1.Posté par Lapunu le 01/11/2010 10:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjr
En ce qui me concerne, je ne voterai dans ces conditions car je sais que mon vote ne comptera pas. Il n'y a rien de fiable dans les elections au gabon. Une perte de temps et l'illusion chaque fois entretenue selon laquelle cette fois ce sera la bonne! Et rien ne change d'année en année. Le jeu de l'ane et la carotte marche bien au gabon. Le peuple tombe à chaque fois dans le panneau et le cycle reprend, chaque fois, à chaque election... Quand verons nous le bout de ce tunnel?

2.Posté par Ngwala le 01/11/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand tu peux voter fais le et là tu seras pourquoi tu te révoltes. Pourquoi critiquer ou casser quand on n'a même pas voté. Je comprends ta colère et je suis comme toi.

3.Posté par MAKOTA le 01/11/2010 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo au ministre de l'Intérieur Jean François Ndongou, qui comme un serpent, arrive déjà à enfariner l'opposition gabonaises par rapport à l'application ou non de la biométrie dans notre système électoral.
Voilà une équation que l'opposition gabonaise se doit de résoudre au lieu de se crêper le chignon. La biométrie a déjà été adoptée par l'Assemblée Nationale, il ne reste plus que le Gouvernement.
Mais à la lecture des choses, sans être un champion de la science politique, les Pédégistes sont en train de faire dans le dilatoire, pour essouffler une opposition en mal de stratégie. Voilà qu'après avoir voler les élections présidentielles, ces derniers veulent encore faire la même chose aux législatives. Car en face d'eux, ils n'ont que des mécontents et non des opposants.
En ce net moment, nous espérons seulement que le génie de l'Union Nationale (UN) sera au rendez-vous pour contrer la machine de fraude du PDG qui est en train d'être huilée pour les échéances de 2011. Si Mba Obame boycotte les élections, ce qu'il a une idée derrière la tête, c'est de légitimer simplement le pouvoir d'Ali. Son génie doit tout faire, pour que l'on expérimente la biométrie dans notre système électoral. Là je verrais le vrai et digne opposant qu'il est.
Pierre Mamboundou s'est battu tout seul pour faire accepter la biométrie à l'Assemblée Nationale, que les autres, donc Mba Obame et UN se battent à leur tour, pour faire appliquer la biométrie lors des prochaines législatives de 2011.
Qui vivra verra !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le Guerrier Mbédé) le 01/11/2010 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ MAKOTA,

Je partage la première partie de votre post mais je décroche sur le reste.

Pensez-vous que seuls Mba Obame, Pierre Mamboudou, Myboto, Mayila, Ogouliguèndé, Mouity Nzamba et les autres sont concernés par l’application de la biométrie dans le système électoral ?

Voulez-vous dire par là que c’est l’affaire des leaders politiques de l’opposition et non la notre, nous peuple abusé par la fraude qu’orchestre le pouvoir à chaque élection ?
Je suppose que ce n’est pas ce que vous voulez exprimez sinon, nous devrions nous considérer démissionnaires et nous taire une fois pour toute.

Permettez que je vous rappelle:
1- Que PMM ne s’est pas battu seul pour faire adopter la loi sur la biométrie par les deux chambres du parlement et que c’est par décision de la Conférence des Présidents des Partis de L’opposition que l’UPG avait été désignée pour élaborer et proposer cette loi au parlement.

2- Que Mba Obame n’est pas le président de l’UN mais le secrétaire exécutif.

3- Que la bataille à mener pour la revendication d’élections justes, transparentes, crédibles et incontestables est notre affaire à nous tous et non celle des seuls leaders.

Notre responsabilité est donc aussi engagée car la lutte pour les droits civiques n’a pas été menée aux USA par Martin Luther King seul. Sans la participation de tous ceux qui se sentaient marginalisés, elle n’aurait jamais produit les résultats que nous connaissons aujourd’hui.

5.Posté par Le Duc de Bizango Biberè le 01/11/2010 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrai juste nuancer les propos du freres Odjuan'a Mbédé

Pierre Mamboundou n'a été désigné par personne pour rediger la Loi. Il s'est proposé pour le faire. Lorsqu'il a posé pour la premiere fois la question de l'introduction de la Biométrie dans le fichier électoral à l'immeuble Arambo, le ministre Mba Obame, ministre de l'Intérieur à l'époque au nom du gouvernement a fait savoir que ce n'était pas possible car la Loi organique portant protection des données à caractère personnel prévue à l'article 1er alinéa 6 de la Constitution n'existait pas.

Pour couper court à ce blocage du gouvernement Pierre Mamboundou s'est proposé séance tenante à l'immeuble Arambo, à rediger ladite Loi.

Cette Loi n'a pas été rédigé par l'opposition mais par Pierre Mamboundou seul. D'ailleurs certains député l'ont surnommé la Loi Mamboundou.

La conférence des présidents des PPA (Partis Politiques pour l'Alternance) a juste repris ladite Loi à son compte pour faire pression, en bloc contre le gouvernement. Donc Mamboundou n'a jamais été mandaté à ce sujet.

6.Posté par WDC le 02/11/2010 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les frangins, le moment n'est pas a qui a fait quoi et qui merite quoi.Non, c'est le moment de nous unir et se concentrer sur ce que nous avons en commun: le bien du Gabon et son peuple. Le parti au pouvoir s'aliment de nos desaccords et nos petites gueguerres qui ne nous grandissent pas au contraire nous divisent davantage. L'instauration de la biometrie ne se fera que si nous sommes tous unis et d'accord sur ce point. Les representants officiels de l'opposition ne le feront pas sans nos, sans notre soutien. Si boycot il doit y avoir, alors nous, peuple gabonais, nous devons prendre nos responsabilites et boycoter s'il le faut. Si certains vont aux elections dans ces conditions sans garanties necessaires, pour moi la biometrie, la dissolution de la Cour constitutionnelle, la fameuse cour qui dit le droit, alors ils seront responsable au meme titre que nos tirans.
Mes freres et soeur, soyont plus soudes que ca, et prenons la decision qui s'imposera ce jour la, la decision qui va dans l'interet nationale et non l'interet individuel.

Excusez mes fautes d'orthographe.

Merci

7.Posté par lemboumba le 02/11/2010 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyon unis les freres car cest la seul solution pour barré la route a ce systeme qui nous tue a ptit feux,penson a nos enfants,vous voulez qu'il soient diriger part le fils d'Ali qui etudi en angleterre?car il est desormais au coté de son papa dans des grande ceremoni cela veu tout dire,alors lheur nest pas au critik nous devont agire ensemble pour une meme coz,et dire:pas de biometrie pas delection en 2011.cest le peuple qui est fort.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...