News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-PENURIE D’EAU POTABLE : les Portgentillais plongés dans la psychose. L'émergence que des mots...

l'info réelle 7J/7 - Source : Mazleck.info le Jeudi 23 Septembre 2010 à 14:25 | Lu 635 fois

Recommandation leur a été faite de ne boire que de l’eau minérale en bouteille. Mais tous les habitants ont-ils les moyens de s’en procurer dans la cité pétrolière où l’inflation règne en maîtresse ?



GABON-PENURIE D’EAU POTABLE : les Portgentillais plongés dans la psychose. L'émergence que des mots...
Consécutivement au taux élevé de chlorure dans l’eau pompée par la station de Mandorové, la Société d’eau et d’électricité (SEEG) a suspendu puis rationné la distribution d’eau dans la ville de Port-Gentil. Il s’agit, explique-t-on à la direction de l’entreprise, de se conformer aux standards internationaux. « Seules les eaux de nappe produites à partir des forages de Ntchengué répondent aux normes imposées par l’OMS », indique le communiqué de la SEEG.

Pour faire face à cette situation exceptionnelle, le gouvernement annonce une campagne de distribution d’eau minérale en bouteille destinée aux besoins de la consommation, celle du robinet étant conseillée pour les besoins ménagers.

Ce qui n’est pour rassurer la population. De nombreux Portgentillais nantis ont pris d’assaut les commerces pour s’approvisionner en eau minérale. Du coup, l’inflation s’est installée dans une ville coutumière d’un phénomène récurrent. Au quartier, la bouteille d’eau minérale est revendue à prix d’or. Qu’adviendra-t-il en cas de rupture de stocks ?

Quant à ceux qui n’ont pas les moyens, c’est une autre paire de manchettes ! Non seulement hommes, femmes et enfants déambulent le long de la journée à travers la ville à la recherche d’eau, mais d’autres s’en sont littéralement jetés sur les bornes d’incendie des sapeurs pompiers. Impuissants, les soldats du feu ont laissé faire. En cas d’incendie, que fera-t-on ? Il n’est pas exclu que, parmi les démunis, certains boivent une eau douteuse provenant des puits ou distribuée dans le commerce parallèle…

Et le débat ressurgit ! L’enclavement de Port-Gentil, deuxième ville du Gabon, est-il une damnation ou une condamnation ? Nombreux penchent, peu ou prou, à la thèse de la condamnation. On pense généralement que c’est la volonté politique qui fait de la capitale économique ce qu’elle est aujourd’hui. Un dignitaire du coin a lâché, au plus fort des émeutes consécutives à l’élection présidentielle anticipée d’août 2009 : « Certaines personnes sont contre Port-Gentil et sa position stratégique ». Un peu excessif, un tantinet politicien, la boutade met cependant le doigt sur un « contre-développement » que subit le chef-lieu de la province de l’Ogooué-Maritime.


Jeudi 23 Septembre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 635 fois


Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | Vide | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !