News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON JUSTICE : réquisitoire sans concession.

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Samedi 9 Octobre 2010 à 14:54 | Lu 667 fois



GABON JUSTICE : réquisitoire sans concession.
L’inspection des services judiciaires met le doigt sur les maux qui minent un milieu réputé « propre » et « exemplaire ».

Autocritique, presque un exercice de hara-kiri dans la pure tradition nippone. La cérémonie de rentrée judiciaire, placée sous l’égide du chef de l’Etat, a donné des sueurs chaudes aux invités. Malgré l’absence remarquée du barreau national, les avocats ayant boudé la cérémonie à la suite du coup de sang du bâtonnier à l’annonce de ne pas accorder la parole à la corporation, on a assisté à un déballage en règle.

A la suite du discours du commissaire général à la loi du Conseil d’Etat, M. Hilarion Nkoulou Ondo, et le mot de M. Martin Akendengué, premier président du Conseil d’Etat, la parole est revenue à Mme Jacqueline Libizangomo, inspecteur général. Bilan moral démoralisant, en somme, car celle-ci relève et révèle des travers ahurissants : « Outre la corruption, qui est en train de prendre des proportions alarmantes, on assiste à des soustractions frauduleuses de pièces dans les dossiers ; à des mises en liberté provisoires fantaisistes de dangereux criminels sans garantie de représentation ; à la falsification de dispositifs de décisions de justice par des greffiers ; à des disparitions de dossiers emportés par des magistrats ou des greffiers affectés ; à des disparitions des scellés et autres pièces à conviction ; à des retentions de dossiers par des magistrats en vue de susciter les sollicitations des parties sans parler des magistrats qui jouent le rôle de notaire dans des dossiers de succession… » Effarant !

Face à de pareils manquements, que faire ? Puisque, en reprenant le rapport de Mme Libizangomo, « les faits incriminés sont établis et leurs auteurs parfaitement identifiés » il suffit de punir ceux qui ternissent l’image du corps judiciaire. Cela passe naturellement par le Conseil supérieur de la magistrature, instance chargée de réprimer la « mauvaise graine ».

Notons que la corruption dans les cours et tribunaux ne date pas d’aujourd’hui. La presse écrite s’en fait abondamment l’écho depuis les années 90. Récemment, un bihebdomadaire a dénoncé les pratiques d’un magistrat du tribunal de Libreville. Le conseil supérieur de la magistrature l’a déchargé des fonctions qu’il occupait.


Samedi 9 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 667 fois




1.Posté par la pensee gabonaise le 09/10/2010 21:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujours les memes constats accablants qui ne s'acompagnent de sanctions! On parlait d'enseignants qui etaient victimes des fuites d'epreuves aux examens de bac 2009, des detournements ici par la. C'est a quand alors les sanctions?!

Etant donne que tout s'arrete comme toujours au niveau de constats, epargnez nous alors d'eux car, dans ce cas, on en a pas besoin! Le voleur-pilleur-usurpateur numero un de la Republque se trouve au bord de mer, quant faites-vous, a part aller y faire l'appel du pieds pour recolter quelques faveurs?

Je ne sais pas si depuis 43 ans on croit vraiment, chez-nous, a la vertu de votre profession. Votre lecture du droit est fonction de vos interets personnels, toute la population est consciente de cette realite. Nous sommes deja vaccines, en 43 ans, de vos discours demagogiques et amnesiques. Penchez-vous toujours du meme cote, comme la Tour de Pise, et arretez de vouloir nous faire croire a des choses que vous-memes ne croyez pas, au moins vous dispenserez de ce bruit emergent.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...