News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-FAITS DIVERS: Il se tue mystérieusement dans un accident de la route.

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Mercredi 26 Janvier 2011 à 15:33 | Lu 2003 fois

Samuel Obiang, ancien agent de Gabon télécom, s’est vraisemblablement tué le lundi 24 janvier 2011.



Le drame s’est produit dans la mi journée du lundi 24 janvier 2011 aux environs de 12 heures, alors que Samuel Obiang, pourtant lucide au volant d’une Toyota Runner immatriculée 5418 G 9 B, aborde à une vitesse normale le virage permettant de sortir de l’hypermarché Mbolo pour la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, BEAC.

La mésaventure commence lorsque Samuel Obiang est soudainement piqué par un malaise qui lui fait perdre le contrôle de ses sens et partant du véhicule, et lui donne de finir une course incontrôlée de quelques mètres, quasiment dans l’enceinte du centre culturel français, situé à proximité, en cassant une partie du portail de cet institut culturel. Dans cette course folle au mobile inexpliqué, le conducteur a buté deux vendeuses de kiosques installés en bordure de route.

Les deux vendeuses ont été projetées par le choc, l’une d’elles, s’en sort avec de graves fractures sur l’un des pieds, l’empêchant après le choc de pouvoir faire le moindre mouvement et l’immobilisant au sol, dans la douleur.

Pendant ce temps, Samuel Obiang était toujours inconscient au volant du véhicule qu’il contrôlait quelques heures auparavant. En tentant de voler au secours des accidentés, de personnes de bonne foi ont forcé les portières du véhicule pour apporter assistance au conducteur en détresse, qui respirait à peine, avant un arrêt complet des battements du cœur, quelques vingt minutes plus tard. Un état qui a fait suite à des appels sans succès, des services compétents, notamment les hôpitaux, les sapeurs pompier et le Samu.

Ce n’est qu’après ce constat accablant que Samuel Obiang, a été transporté vers la fondation Jean Ebori, un hôpital para public, idem pour les deux jeunes filles victime de l’accident.

A la lumière de documents contenus dans le véhicule accidenté, il s’agit d’une Toyota dont le propriétaire est un ancien maire adjoint de la commune d’Oyem, capitale provinciale du Woleu Ntem, dans le nord du Gabon, sieur Obame Ondo Emmanuel, propriétaire par ailleurs dans cette même ville d’Oyem, d’un complexe hôtelier ‘’La Victoria’’.

Au corps médical d’éclairer la lanterne des parents , amis et connaissances sur les mobiles de cet accident de la route, somme toute mystérieux. Au mieux, de sauver Samuel Obiang de cette mauvaise passe, si l’irréparable peut être rectifié.

Source : www.mazleck.info

Mercredi 26 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 2003 fois




1.Posté par Stephan Owen le 26/01/2011 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tels que sont décrits les faits, il s'agirait d'un AVC. MAis il appartient à la science de dire exactement ce qu'il en est. Nous prions Dieu pour que le conducteur et les deux femmes vcitime de la perte de contrôle du véhicule se relèvent rapidement de leur état.

2.Posté par Hasard le 26/01/2011 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Stephan Owen,
Je suis sur que tu n'es pas médecin... L'histoire telle que décrite n'est pas celle d'un AVC... La thèse d'une crise d'épilepsie ou d'un malaise cardiaque est plus probable vu la séquence: perte de contrôle mais accélération brusque, cela signifie que le pied du conducteur est resté figé ou enfoncé sur la pédale. Hors dans l'AVC on a une perte du tonus musculaire, dont l'ampleur dépend de la localisation et de l'étendue de l'AVC. Par contre dans l'épilepsie les neuronnes s'activent anarchiquement en provoquant des contractions musculaires, généralisées ou localisées, cela pourrait justifier le fait qu'il y'ait eu une accélération brutale liée à des muscles figés en position d'appui sur la pédale. Et d'après le quotidien l'Union, les témoignages des témoins orientent vers cette cause. élémentaire mon

3.Posté par Stepahn Owen le 03/02/2011 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Hasard
Je n'ai guère prétendu être Médecin; c'est d'ailleurs pourquoi j'ai parlé au conditionnel, en ajoutant qu'il appartenait à la science, et donc aux scientifiques - dont les Médecins - de dire exactement ce qu'il en est. Le plus important pour moi est que M. Samuel Obiang et les deux personnes heurtées sur son passage recouvren la santé. L'ambigü dans cet article est que l'auteur annonce simultanément que le chauffeur s'est tué mystérieusement, et qu'il a été conduit dans une formation sanitaire.

4.Posté par NFULU-MBA le 08/02/2011 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au mieux, de sauver Samuel Obiang de cette mauvaise passe, si l’irréparable peut être rectifié.

Il est mort ou alors vous délirez pour avoir une telle conclusion?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...