News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-FAIT DIVERS : Fin de cavale, criblé de balles, pour un évadé de la prison centrale de Port-Gentil.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 6 Septembre 2011 à 09:34 | Lu 2221 fois

Le tristement célèbre Patrick KOUMBA, la trentaine révolue, vient d’être refroidi par des éléments la force publique, dans des échanges de tirs nourris, de source judiciaire.



GABON-FAIT DIVERS : Fin de cavale, criblé de balles, pour un évadé de la prison centrale de Port-Gentil.
La fin de la dernière cavale de ce familier de la maison d’arrêt de Port-Gentil, Patrick KOUMBA, a finalement coïncidé début septembre 2011 avec sa traversée vers l’au delà par coups de feu interposés. Alertées par la population des villages Nguiabeta et Ngota -situés à moins de cent kilomètres de la capitale économique gabonaise- du curieux retour d’un fils du coin pourtant récemment condamné à des peines privatives de liberté, des unités de la gendarmerie et de la police ont dans un premier temps procédé à une descente d’identification et de vérification des plaintes portées à leur connaissance, tout en quittant ces contrées de la province de l’Ogooué Maritime sans emporter avec eux l’élément dangereux, ce, au grand mécontentement de la population locale qui dénonçait hâtivement des cas de collusion.


Cette première approche des unités de défense et de sécurité, avait pour revers de la médaille de proroger le cauchemar de la population locale, drapée dans la peur et l’angoisse à la seule idée de partager le sol avec ce personnage lugubre, auteur de plusieurs crimes et de plusieurs évasion de prison. Le courage diabolique du personnage, l’aurait poussé à aller jusqu’assassiner son propre père, selon des témoignages fournis à notre rédaction par des habitants des villages Nguiabeta et Ngota, qui avouaient ne pouvoir s’accommoder d’une telle présence. Les allégations de collusion avec la force publique dans le cadre sa dernière évasion, poussaient certains à envisager en cas de nouvelle arrestation, son transfert vers des maisons d’arrêt aux systèmes de sécurité plus performants, notamment à Libreville.


L’organisation par la population de Nguiabeta et Ngota des ‘’pieds de grue’’ auprès des autorités militaires et politiques de la province n’ont finalement pas été vaines, puisque la dernière descente punitive des éléments de la gendarmerie et de la police s’est soldée par la mort de l’infortuné. Selon le procureur de la république, Patrick ROPONAT, feu Patrick KOUMBA se sentant cerné, aurait été le premier à tirer sur les éléments de la force publique, qui eux, auraient riposté. ’’Nous aurions pu perdre l’un de nos vaillants soldats dans cette mission’’ s’expliquait le procureur de la république. Mais certains n’excluent pas l’hypothèse d’une liquidation planifiée pour en finir avec une véritable menace sécuritaire, un danger public, ‘’une plaie’’ de la société, renchérissent d’autres.


La dépouille mortelle a ensuite été transportée du village Nguibeta à la capitale économique, Port-Gentil, par voie fluviale à l’aide des navettes de la gendarmerie, avant le dépôt du corps dans une maison de pompes funèbres en vue de son identification par sa famille.


La tranquillité et la quiétude regagnent cette banlieue de Port-Gentil, ou le sommeil était rendu quasiment impossible, sinon difficile, il y a encore quelques semaines.


Source : www.mazleck.info

Mardi 6 Septembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2221 fois




1.Posté par coudou le 06/09/2011 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon travail les gars.

des pestes de ce genre méritent même une mort publique par pendaison.

coudou

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...