News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON-BAD : les 9 milliards attendus

Le site de la Liberté - Source : Mazleck.info le Jeudi 2 Septembre 2010 à 16:03 | Lu 754 fois

Le représentant-résident de la banque panafricaine s’est entretenu avec le premier ministre au sujet d’un important projet.



GABON-BAD : les 9 milliards attendus
Rarement, on a vu pareille démarche : le prêteur sollicite que diligence soit faite par un Etat afin de bénéficier d’une ligne de crédit ! En effet, cela s’est déroulé au cours d’une audience à la primature entre le chef de gouvernement et le représentant-résident de la BAD au Gabon, M. Boubacar S. Traoré.
Plutôt pressé de décaisser la somme de 9 milliards de francs que Libreville sollicite dans le cadre du projet Education, phase 3 en vue de la construction à Bikélé, dans la banlieue librevilloise, d’un lycée industriel destiné à la formation dans les métiers de l’agriculture, des transports et de la mécanique.

Visiblement impatient que ce dossier soit mené à terme, le représentant-résident n’a pas mâché les mots : « Nous sommes prêts à décaisser d’ici à la fin de l’année, avant que le Gabon ne perde ses ressources » l’enveloppe de 9 milliards de francs. Ici, le bât blesse. Pourquoi le plénipotentiaire laisse-t-il entrevoir que le Gabon « perd ses ressources » ?

Maladresse ? Excès de langage ?

Il est vrai que la langue diplomatique ne saurait s’accommoder à pareille « analyse », nullement fausse d’ailleurs ! Car il n’est un secret pour personne que le Gabon traverse une crise économique et financière consécutive aux errements de la classe politique. L’allocution prononcée en décembre 2008 par le président Omar Bongo Ondimba est devenue une référence en la matière.

Elle sonne le glas d’une classe politique dont la préoccupation est aux antipodes des exigences républicaines. Sans ambages, le président défunt a clairement dénoncé la pratique des hommes politiques consistant à se servir dans les caisses de l’Etat au détriment de leurs charges.

Du coup, on a mesuré le sens de la crise financière, au Gabon. Les ministres et les hauts responsables étatiques pratiquent la thésaurisation et le transfert massif d’argent sur les paradis fiscaux. Au point de vider les caisses de l’Etat !


Jeudi 2 Septembre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 754 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...