Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : "Suivie" Appelle les Députés à déjuger Sarkozy sur l'élection Gabonaise

l'info réelle 7J/7 - La Révolution LVDPG le Vendredi 18 Septembre 2009 à 01:20 | Lu 924 fois



France : "Suivie" Appelle les Députés à déjuger Sarkozy sur l'élection Gabonaise
L’association française de lutte pour l’assainissement des relations franco-africaines, Survie, a récemment lancé un appel aux députés français afin qu’ils saisissent le gouvernement sur l’implication de la France dans le processus élecoral. Dans une correspondance aux parlementaires français, que nous publions in extenso, Survie demande notamment l’invalidation des résultats officiels, après les félicitations «précipitées» du président Sarkozy avant même la fin du contentieux électoral, et l’éclaircissement du rôle de Robert Bourgi, le «monsieur Afrique» des couloirs de l’Elysée, dans l’élection d’Ali Bongo à la tête de l’Etat gabonais.

© D.R. En haut, Le président français, Nicolas Sarkozy et l’avocat Robert Bourgi. En bas, le président élu du Gabon, Ali Bongo, le 31 août 2009

Lettre de l’association Survie

«Madame, Monsieur le(a) député(e),

Les élections présidentielles qui viennent de se dérouler au Gabon et l’annonce des « résultats » se sont déroulées dans des conditions qui montrent une absence totale de sincérité du scrutin.

Le gouvernement français, ainsi qu’Ali Bongo, appellent au respect des voies légales de contestation des résultats. Il faudrait pour cela que les candidats puissent faire valoir des recours devant des institutions de recours fonctionnant de façon indépendante, démocratique et transparente. Mais cela n’est pas le cas de la cour constitutionnelle gabonaise actuelle, qui n’est pas davantage indépendante que l’était la CENAP (commission électorale).

Cette mascarade électorale, parodie de démocratie, n’est pas acceptable pour le peuple gabonais. Le gouvernement français ne doit pas s’en rendre complice en cautionnant la prise de pouvoir d’Ali Bongo par ce qui constitue un véritable coup d’Etat électoral.

Les atteintes aux biens symbolisant la France témoignent une fois de plus du rejet par les populations des pays africains de la politique de la France en Afrique, laquelle – en s’intéressant davantage au pétrole et aux ressources économiques qu’à la démocratie et aux droits de l’Homme –, loin de garantir une quelconque stabilité, participe au pourrissement de la situation de ces pays (despotismes, successions claniques…)

Nous vous demandons d’interpeller le gouvernement, et en tant que député de faire valoir votre rôle de contrôle de l’exécutif – y compris sur les sujets de politique extérieure – conformément à la constitution :

• en demandant au gouvernement de ne pas reconnaître dans ces conditions l’élection d’Ali Bongo comme président du Gabon

• en demandant à l’exécutif de s’expliquer sur le rôle dans la diplomatie française de l’homme d’affaire Robert Bourgi.

Nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur le(a) député(e), l’expression de nos respectueuses salutations.

Pour l’association SURVIE
Odile Biyidi Présidente».

Vendredi 18 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 924 fois




1.Posté par Revolution oyé le 18/09/2009 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais que ces français comprennent bien nous sommes plus aux temps du colonialisme. Nous en avons marre d'être victimes d'un système fertile. Conditionner notre alternative liée au changement c'est un crime et si la France croit être en arrière plan ou invisible c'est absolument dommage pour une grande nation qui prône des valeurs dans tous les sens d'agir ainsi. C'est une honte !! bien que elle soit aussi entourée d'un clan qui n'a rien à foutre de ses frères gabonais et sœurs gabonaises. En tout cas l'heure de la révolution a sonné quelque part.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7









Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !