News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : Pourquoi pas créer un parti Politique en France pour la diaspora Gabonaise ?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 21 Novembre 2009 à 10:28 | Lu 1673 fois

Que pensez vous de l'idée de créer un parti politique pour revendiquer l'indépendance du Gabon, et présenter un candidat aux élections présidentielles en 2012 pour faire barrage à Nicolas SARKOSSY et associés d'autres pays à notre cause ?



France :  Pourquoi pas créer un parti Politique en France pour la diaspora Gabonaise ?
Où est la gauche ? UMP ?... Prenons notre vie en main, défensons la cause de notre pays d'origine en France, "l'indépendance du Gabon".

Un interaute vient de proposer un nom : Parti des Africains de France (PAF), que proposez vous ?
Il revient à tout un chacun de faire des propositions à cette idée, après tirer les conclusions.

Samedi 21 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1673 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par MURU TABE le 23/11/2009 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ca je soutiens il faut que la franc afic disparaisse mais que pensez vous de celui qui a marque l'hystoire du GABON en disant que la franc afric etait moribonde celui la peu diriger ce beau pays LA FRANCE

17.Posté par Leblagueur le 23/11/2009 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.rdpg.org/index.php?option=com_content&task=view&id=6558&Itemid=1

Pour ceux qui prenaient ce rigolo d'Ekogha pour un opposant…

16.Posté par Eboulou le 23/11/2009 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes frères , personne au Gabon n'avait prévu un autre étranger venir nous tyranniser après le congolais OBO. Nous assistons à un film d'horreur où nous sommes les victimes inoffensives et l' association mafieuse françafrque notre bourreau , un scénario que nous n' avions jamais envisagé . La mort de l'agent secret français nous a fait rêver qu' " à quelque chose malheur est bon " ,nous avons tous imaginé que sa fin présageait le début de notre bonheur .Sa disparition était pressentie par tout un peuple comme une aubaine, elle augurait une ère d'espoir . Mais aujourd' hui la sauce est très dure à avaler , l' adopté OBI JEFFREY plus sanguinaire que son hébergeur OBO nous est imposé . Espérons tous que le cauchemar ne sera que de courte durée , que nous pourrons bientôt tous nous réveiller libres dans notre Patrie .Mes frères et soeurs , il nous faut tenir bon , en effet le Biafrais et SARKO estiment que notre dépit n'est que conjoncturel , après nous allons nous calmer , accepter le Nigérian et le laisser vivre tranquille au bord de mer .
Vous savez , mes frères et soeurs , nous avons tous au Gabon vécu une histoire dramatique particulière qui ne peut que nous inspirer du mépris vis à vis de la famille Bongo et tous ses alliés .Moi pour ma part , je n' arrive pas du tout pas à oublier la mort , de ma soeur de 12ans amenée aux urgences en 1981, en quelques heures seulement pour une crise de méningite, diagnostiquée après son décès .Le personnel médical présent ce jour s' est senti impuissant , pas de médecin spécialiste et un manque de traitement approprié flagrant pour sa pathologie .Depuis ce jour-là je n'ai jamais cessé de rendre tout le monde dans ma famille, et même mes propres parents , responsable de mon malheur. Mais au fil du temps , ayant grandi et compris certaines choses , j'ai enfin réalisé que la cause de mon chagrin c'est le système corrompu instauré par Bongo OBO , ce monsieur n' a jamais su mettre en place des moyens adéquats pour le bien-être de tout le peuple Gabonais . Et ces malheurs sont le quotidien dans toutes les familles Gabonaises .Mais en même temps , MBORANTSOUA, GONDJOUT , Pascaline BONGO , les ASSELE , Patience DABANY ....vont dans les grands hôpitaux occidentaux se faire réparer un ongle cassé .Notre détermination et notre tenacité doivent démentir les idées de SARKO et son larbin , nous devons tenir bon même désarmés nous avons la vérité , la justice et surtout DIEU de notre côté . Nous devons penser à l' avenir même si une certaine impuissance et une certaine inquiètude nous envahissent , nous ne devons pas désespérer . Si nous ne faisons rien aujourd'hui , nous sommes tous conscients que c'est un suicde pour notre pays et une épée de DAMOCLES pour les générations futures .
Mon frère Leblagueur , je comprends ton amertume , je te confirme qu'en te lisant , je ressens beaucoup de douleur et de désespoir qui nous animent tous aujourd'hui . Mon frère nous devons tous penser qu'en face de nous c'est une conspiration mise en place il y a belle lurette .C'est pour cela que nous sommes tous comme pris de court , le peuple Gabonais n'était pas préparé à ce scénario diabolique de film d'horreur , nous avons été dupés . nous croyions tous que les mentalités avaient évolué , que la loyauté et l' honnêteté primaient ., que toute Nation était souveraine et libre de disposer d'elle même . Nous avons tous cru en cet espoir , mais hélas sans compter avec la France inhumaine , raciste , mafieuse et corrompue . Vous conviendrez avec moi que partout dans le monde où les peuples se sont soulevés en revendiquant leurs fondamentaux , ces derniers avaient une certaine liberté de mobilité , d' expression ,d'action , de réunion .......et le concours de la communauté internationale y a aussi beaucoup contribué . Mais nous mes frères et mes soeurs ,nous nous retrouvons esseulés face à une indifférence mondiale déconcertante , le peuple désarmé, démuni est muselé , retenu en otage et assassiné , on dirait sous l'oeil approbateur des grandes instances juridictionnelles administratives et criminelles internationales .Notre situation , mes frères et soeurs restera inédite et unique dans les grands livres de l'histoire mondiale, parce qu' après les deux guerres mondiales , les petits Gabonais ne souviendront plus que de l' abandon par le monde entier du peuple Gabonais aux mains de ses meurtriers : famille Bongo et tous ses alliés . Comment comprendre cette indifférence du monde entier face à notre détresse, pourquoi cette non assistance à tout un peuple en danger ? Quand ce monde compte-t-il intervenir puis qu'il y a déjà eu des assassinats, faut-il que d'autres enfants Gabonais soient tués ? Pourquoi ce silence troublant ?
Pour ce qui est du projet de création de notre parti politique en France , notre métropole , pourquoi ne pas voir avec les associations déjà mises en place afin de les transformer en une seule structure politique homogène . En effet ,le Gabon étant une des régions de la France et cette dernière se définissant comme une grande démocratie , nous avons donc le droit de disposer d'un grand parti politique qui va avaliser notre appartenance Nationale effective , il n' y aura plus de Gabonais immigré à expulser . Mais si nous sommes chassés dans une préfecture lors de nos démarches en leur explicitant bien nos intentions cela nous confirmera alors que la France n' est pas vraiment une grande démocratie et que les droits fondamentaux des français de la région Gabon ne sont nullement respectés . En plus, aucune adhésion à un parti politique tradionnel français ne doit être faite ,parce que ces derniers ne sont là que pour la défense des intérêts des français de souche .


15.Posté par Mwana Mboka le 22/11/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'idée est émise; maintenant il faut trouver des personnes (volontaires et engagées) pour la matérialiser. Si la création d'un parti doit passer par la création préalable d'une association (apparemment moins compliquée selon Eboulou), hé bien que nous passions d'abord par cette étape avant d'évoluer vers un parti. Mais pour cela , il faut déjà un leader. Aussi, je reviens à ma question d'hier:QUI FAIT QUOI?

14.Posté par St. Michael le 22/11/2009 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dear Eboulou, Thanks for your insight...

Rappelons aussi que la France elle même n'est ni démocratique, ni libre ni transparente à l'instar des affaires occultes dont les dirigeants français ont été impliqués mais classées sans suite (L’ANGOLAGATE), les biens mal acquis de bongo classés sans suite, le crime de la francafrique au Gabon classé sans suite.

Il serait naïf de ne pas anticiper que le pouvoir français mettrait un veto pour notre parti politique de la Diaspora Gabonaise.
Je reste toujours convaincu que nous devons utiliser notre arme fatale et légitime (Grèves générales=paralyser le pays) pour se débarrasser des ennemis bongo/pdg-francafrique.

We’ve got to be fast as time is running against us. Amen.

13.Posté par Leblagueur le 22/11/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Beau combat des ego en perspectives… Nous sommes nos pires adversaires…

12.Posté par Eboulou le 22/11/2009 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment créer un parti politique , voici ce que propose le site Explic.com :

Comment créer un parti politique? Se lancer en politique ?
question de : Baudet Noir

Il est évident que dans la théorie, tout le monde peut créer un parti politique. En tout cas, tout le monde peut se lancer en politique, tout le monde en à le droit !!

Je dis bien dans la théorie, car en fait si l’on veut se lancer dans la politique et créer un parti qui peut avoir les moyens de faire valoir ses idées et de s’imposer face aux grands partis de notre pays, ça me parait totalement illusoire d’imaginer qu’un citoyen qui n’est pas connu et qui n’a aucune « tribune » pour pouvoir exposer ses idées et être écouté par un grand nombre de personnes puisse espérer quoi que ce soit dans ce milieu qui est malgré ce que l’on peut en penser très élitiste.

Donc pour se lancer dans la politique et créer son parti, concrètement, il faut savoir qu’en France, les partis politiques sont reconnus par la Constitution de 1958. La loi du 11 mars 1988 explique que « les partis se forment et exercent leur activité librement, qu’ils sont dotés de la personnalité morale et qu’ils peuvent agir en justice ».

Il est à noter que depuis 1988 un parti politique peut être financé par des fonds publics, mais pour ça, il faut prouver que votre parti assure une représentativité électorale, ce qui ne sera surement pas le cas de votre nouveau parti et il vous faudra donc trouver un autre moyen de financement, des ressources privées (des dons, des adhésions..).

Personnellement, je pense que le plus « sage » pour ce lancer dans ce genre d’aventure, c’est de choisir un parti, y adhérer, faire de la politique locale et lorsque l’on a une certaine reconnaissance, affirmer ses différences et rassembler pour créer son propre parti.

Pour le reste, créer un parti politique, ce n'est que créer une association loi de 1901 ayant pour but de représenter les citoyens aux différentes élections. La seule véritable différence avec les autres associations loi 1901 sera le mode de financement.
réponse de : grég le 2009-01-17


11.Posté par opposant le 22/11/2009 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons également eu cette idée de créer leparti des immigrés de france (PIF) avec pour objectif de dénnoncer la stigmatisation systhématiques des immigrés par la droite et dennoncer la non représentativité des immigrés dans les instances dirigeantes de ce pays et enfin de présenter un candidat à la prochaine présidentielle et faire campagne contre Sarkozy et en même voler les voix à la gauche qui ne s'est pas non plus intéressé au problème du gabon.

10.Posté par Edouard Mandounkou le 21/11/2009 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ne pas créer un parti politique de la diaspora gabonaise en France? Telle est la question qui nous est posée.
Nous considérons que la colonisation est terminée,mais ces conditions ont favorisé l'émergence d'un Etat postcolonial au Gabon. Pourtant, nous étions convaincu que notre droit de citoyenneté gabonaise était au dessus de notre ex-citoyenneté française. Nous nous étions trompé. Nous en sommes convaincu. En fait, depuis lors on aurait dû comprendre que notre Indépendance était fictive et que le GABON DEMEURE UNE PROVINCE française. A ce titre, nos ressources pillées par la France par le biais de total, Areva, colas,..., nous conforte dans notre situation de citoyefrançais et justifie notre droit d'être français, de souche, par conséquent, apte à être le candidat du Parti national gabonais aux élections présidentielles de 2012 en France.
Le Prefet de la région du Gabon Ali Ben Bongo Ondimba est bienvenue s'assurer également de ses chances de succès aux élections de 2012 en France. Cependant, le Gabonais que je suis est convaincu que de sa double incapacité être président au Gabon, pour avoir été battu à plate couture et sauvé in extremis par Nicolas Sarkozy et sa bande de mafieux de la cellule africaine de l'Elysées, il le sera encore moins en France, où il y a une prétendue démocratie.
Il reste que celle-ci n'est pas valable dans les régions françaises, comme le Gabon.

9.Posté par St. Michael le 21/11/2009 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une très bonne idée dans le moyen/court terme.
Mais il y a urgence au Gabon où nous devons agir aujourd'hui (on devait le faire hier ou avant-hier…) pour que le biafrais ne passe pas le réveillon de Noël au bord de mer. C’est pour cela que nous appelons Libreville, POG, Oyem, Gamba, Tchibanga, Mouila….à une INSURECTION accompagnée des grèves générales pour chasser Aliben et les mafieux francafrique du territoire national.
Plus nous laissons le biafrais longtemps au bord de mer, plus il fortifie son royaume et plus nous perdons notre dynamique et certains soldats de nos rangs.
Sans Insurrection et grèves générales, nous sommes encore partis pour 20 – 30 ans de dictature bongoiste. EST-CE QUE C’EST CEQUE NOUS VOULONS ???

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...