News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : Mais qu’est donc devenu le Pozzo di Borgo ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 4 Juin 2014 à 08:51 | Lu 1984 fois

Le Pozzo di Borgo, acquisition immobilière des plus spectaculaires de l’ère Ali Bongo, achetée en 2010 à 65 milliards de francs CFA environ, au profit de l’ambassade du Gabon en France, et dans l’objectif de «réduire notablement les frais d’hôtels lors des missions officielles» des personnalités gabonaises dans ce pays, garde le mystère ayant prévalu au moment de son achat, notamment au sujet de sa véritable utilité.



France : Mais qu’est donc devenu le Pozzo di Borgo ?
Pas peu fier de la nouvelle transaction qu’il venait d’effectuer, le gouvernement gabonais, dans un communiqué se voulant «officiel» daté du 19 mai 2010, avait annoncé «l’acquisition en toute transparence d’un immeuble situé rue de l’Université dans le 7è arrondissement de Paris, destiné à l’ambassade du Gabon en France».

L’acquisition, dit-on, était intervenue alors que l’ambassade du Gabon à Paris était en réfection, depuis de nombreux mois auparavant. Une première action du tout nouveau président Ali Bongo qui apparaissait alors comme «un placement immobilier» utile et à tout point de vue bénéfique pour le Gabon qui aspirait déjà à «une meilleure gestion des finances publiques». Une bien belle ambition qui n’avait pas moins coûté 100 millions d’euros… un coût qui avait quand même rebuté quelques Emirs intéressés, ainsi qu’en témoignait alors la presse.

Pourtant, quatre années après l’achat de cette somptueuse résidence construite à partir de 1706 par l’architecte français Pierre Cailleteau et qui a vu défiler le Tout-Paris, accueillant des manifestations plus chics les unes que les autres (15è anniversaire de l’Eurostar, défilé de la styliste anglaise Vivienne Westwood, etc.), plus aucune nouvelle n’a été donnée par les autorités gabonaises qui avaient annoncé quelques travaux de réfection avant que l’ambassade du Gabon à Paris n’y soit transféré.

«D’une surface d’environ 4500 m², l’hôtel est adossé à un parc de 2640 m2 et s’articule autour d’une cour d’honneur et d’une cour secondaire d’une surface d’environ 1000 m2. L’hôtel Pozzo di Borgo est l’un des plus rares joyaux de l’immobilier Parisien au même titre que l‘hôtel de Sully, les musées Rodin et Jacquemart-André. Il se trouve au cœur du quartier de Saint Germain des Prés, à proximité immédiate de la Seine, de l’Assemblée Nationale et de la place de la Concorde», lit-on sur un site Internet consacré à la rue de l’université, à Paris, où est situé l’hôtel particulier de toutes les extrapolations.

Face au mutisme sur l’un des plus prestigieux avoirs à l’étranger, l’on est en droit de se demander à quoi sert désormais l’ancienne résidence du couturier allemand Karl Lagerfeld, si facilement et si chèrement acquise par l’Etat gabonais ? La résidence dans laquelle vivaient encore quelques membres de la famille des Pozzo di Borgo jusqu’en 2010, continuerait-elle simplement à servir de cadre fastueux pour des rencontres et soirées chics dont les dividendes échoiraient on ne sait où plutôt que d’être rentable au pays ? Au prix qu’elle a coûté et à ce que cet hôtel particulier coûte au Gabon en termes d’impôts, ce serait un comble, s’interloquent des détracteurs qui n’avaient déjà pas hésité à la rebaptiser «Pozzo di Bongo».

En effet, lors de son acquisition, le gouvernement gabonais, comme flairant la critique, s’était empressé de déclarer que l’immeuble permettra de «réduire les frais d’hébergement des officiels gabonais en mission en France». A ce jour, aucune source officielle n’est en mesure d’affirmer y avoir séjourné lors d’une mission, même pas le chef de l’Etat lui-même qui a ses petites habitudes dans le choix des hôtels lorsqu’il descend à Paris.

De même, ainsi qu’annoncé en 2010, l’on s’interroge désormais si ladite résidence abrite bel et bien les bureaux du président gabonais, et ceux destinés aux membres du gouvernement lors de leur passage dans la capitale française. Des sources dignes de foi affirment pourtant que lors de son dernier séjour à Paris, début-avril 2014, il séjournait et travaillait dans une suite du Bristol, le meilleur hôtel de France dans la catégorie luxe. A quoi sert donc le Pozzo di Borgo, acquisition immobilière des plus spectaculaires de l’ère de l’émergence à la gabonaise ?

Gabonreview


Mercredi 4 Juin 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1984 fois




1.Posté par orteguslevirus le 04/06/2014 07:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il sert tout simplement aux franc maçons pd qui dirigent notre pays depuis 2009.:en d autres termes c est leur couchette. Ou ils viennnent s entrefiler et prier leur diable.

2.Posté par xxo le 04/06/2014 09:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est juste déplorable..et pathétique..bref le Gabon..kel merde

3.Posté par Dems le 04/06/2014 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et comment!!!!!!

4.Posté par Sopy Adama le 04/06/2014 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Posez la question à ALI... près de 100 milliards pour s'acheter un hôtel particulier à Paris et vous les moutons allez l'applaudir dans vos forums.

5.Posté par Quelqu'un né... le 04/06/2014 22:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...avec une cuillère en or comme Ali ben Bongo ne peut se rendre compte de tout ce qu'ils auraient pu fer avec tout ces milliards pour l'amélioration des conditions de vie des Gabonais ! Au pays où les ministères louent les bâtiments qu'ils occupent, et où la cours constitutionnelle a son siège provisoire dans une des propriétés de la présidente actuelle de ladite cour j'ai nommé Marie madeleine Mborantso... Conflit d'intéret et enrichissement illicite ! Ce pays me dégoute...

6.Posté par Regis Moukoumbi le 05/06/2014 09:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Ben n''est pas tres loin de la folie. C''est quand même nauseabond de depenser les fonds publiques pour des betises. Et voilà le resultat!

7.Posté par dimani é du labi ureke du reki le 08/06/2014 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est les folies d'un enfant gaté et qui n'a toujours pas compris à quoi sert l'argent du pays.Meme la raison pour laquelle on occupe ces hautes fonction,il ne le sait pas et ne comprend rien à rien.Mais il est là parcequ'il veut qu'on l'appelle President et c'est tout.Et fuir la justice qu'elle soit nationale ou internationale pour tous les crimes commis par lui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...