News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France-Gabon : L'opposant David Asseko Minko rentre au bercail...

Le site de la Liberté - Laurent Laporte le Mardi 20 Juillet 2010 à 08:26 | Lu 1618 fois

Après près de 35 ans d'exil en France, le soldat David Asseko Minko, Architecte DPLG, Urbaniste DIUP, Président de l'Association "Solidarité Gabonaise", Président de la section internationale du Mouvement de Redressement National (MORENA) - mère de la renaissance démocratique gabonaise- a décidé de plier armes et bagages pour rentrer au bercail.



En effet, c'est ce matin, dans quelques heures, que le soldat politique David Asseko Minko prendra son avion pour Libreville au Gabon.
Il rentre au bercail après près de 40 ans de lutte pour la liberté du peuple gabonais. Depuis quelques jours les gabonais de la diaspora, toutes tendances confondues sont venus tour à tour rendre un vibrant hommage à l'illustre combattant.

Nouvelle Afrique qui s'est approché de lui pour lui poser quelques questions, pendant ce moment de temps intense qu'il a partagé avec ses "petits-frères - venus lui dire aurevoir dans un restaurant du 17ème arrondissement, après s'être établi dans hôtel huppé de l'arrondissement pour savourer à belle dent les derniers instants parisiens d'un combattant- il s'est exprimé en ces termes:

" J'ai une grande fierté de repartir enfin chez-moi au pays, après 34 ans de luttes, turpitudes, bonheur et décétions". Quand Nouvelle Afrique Magazine lui pose une autre question sur les leçons qu'il retient de son combat politique en France pour la libération de son pays et la démocratie au Gabon; il ajoute ceci:

"Je soulignerais d'abord le courage de la jeunesse gabonaises des années 80 à laquelle j'ai appartenue car, ce que nous avions fait à cette époque, sortait de l'ordinaire et on ne pouvait imaginer un seul instant que les gabonais pouvaient initier de telle action qui étaient au service de l'intérêt général; ça, c'est ma première fierté.

Puis, s'est engagée un dialogue retrospectif de son action dans le MORENA et celle de quelques uns de ses compatriotes. Alors ce dialogue a viré en une interwiew. Lecture

Nouvelle Afrique Magazine (N.A.M): Et, votre deuxième fierté Monsieur Asseko?

David Asseko Minko (D.A.M.):

Ma deuxième fierté, c'est celle d'avoir été un des acteurs du MORENA en exil, et à ce titre nous avons construit la tenue de la Conférence nationale de 1990 qui opposait deux blocs, il faut le souligner. L'un le PDG au pouvoir, et l'autre, le MORENA en exil avec à sa tête le Père Paul Mba Abessole. Je fus l'une des trois personnes qui s'étaientt rendues à la rue Lhemont dans le 5ème arrondissement à Paris chez les bénédictins pour demander à Père Paul Mba Abessole de présider l'action de notre lutte.

N.A.M: Quand vous dîtes, que vous étiez l'une des trois personnes qui s'étaient rendues à la rue Lhemont dans le 5ème arrondissement à Paris chez les bénédictins, pour demander à Père Paul Mba Abessole de présider l'action de notre lutte, qui sont les deux autres?

DAM: c'était André Mba Obame et une gabonaise qui repondait au nom de Ningone Clarisse...


N.A.M.: Alors, et la suite?

DAM: la suite, c'est que après réflexion, le Père Mba Abessole, qui avait déjà donné son accord pour aller enseigner en république du Zaïre afin de pouvoir financer sa double-thèse respectivement à la Sorbonne et à l'Institut Catholique de Paris, avait renoncé alors à aller enseigner au Zaïre en acceptant notre proposition d'être le porte-parole de notre lutte, parce que à l'époque nous avions besoin d'un leader.

N.A.M.: pourriez-vous alors nous faire le bilan par la suite?

D.A.M: non, cela est très prématuré, car je pense qu'il faut me laisser d'abord redécouvrir mon pays, et une fois ceci accompli; un cadre approprié pourrait être créé par Nouvelle Afrique Magazine qui me donnerait à ce moment là l'occasion de tirer les leçons de notre combat politique en France et au Gabon.

N.A.M.: Merci Monsieur David Asseko Minko,à la prochaine fois; nous vous souhaitons un bon retour dans votre pays.

Par Laurent Laporte

© Copyright: Nouvelle Afrique

Nota: dans la journée, Nouvelle Afrique Magazine reviendra sur le retour au pays de cet opposant gabonais.

Mardi 20 Juillet 2010
Laurent Laporte
Vu (s) 1618 fois




1.Posté par Shamane le 20/07/2010 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"L'opposant David Asseko Minko rentre au bercail..." Sans trop de commentaire sur l'interview,et tout le reste de l'histoire...MBA ABESSOLO...Bref,ce retour c'est pour rester en marge de la politique ou Pour faire comme MBA ABESSOLO?Renforcer sa basse politiqueMORENA?Ou se rapprocher d'AMO ?
Car à la question : pourriez-vous alors nous faire le bilan par la suite(NAM)?
(DAM) non, cela est très prématuré, car je pense qu'il faut me laisser d'abord redécouvrir mon pays, et une fois ceci accompli;

On comprend clairement qu'il esquive la question,parcequ'au Gabon aujourd'hui on sais plus ou mons qui est qui.
Attendons voir!!!!

2.Posté par nietzsche le 20/07/2010 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le MORENA aurait donc donne naissance aux richissimes et integres MBA des Bois et MBA Obame .

Au nom des aspirations du peuple !

Et Dieu seul sait par quelles entourloupes un Moreniste arrive à remplacer un autre comme figure de proue de l opposition, integre le gouvernement pour une efficacité en dessous des attentes de ceux qui ont mis leurs espoirs en eux, reprend le radeau de la contestation apres supposées constrictions et se trouvent à nouveau des adeptes !

Alors notre vaillant soldat et troisieme larron , descend -t-il au nom d un climat appaisé ? Pour la retraite ? Pour renforcer un des morenistes ou pour ceuillir les justes fruits d une " juste lutte determinée et sans failles " ?

L avenir nous le dira, juste pour lui le temps de redecouvrir ses compagnons et de porter appreciation sur le combat pour la liberté et ses combatants.

3.Posté par Gail le 20/07/2010 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est qui ce monsieur. C'est la premiere que j'en entends parler. Bref j'espere qu'il n'ira pas a la soupe comme Ekogha!

4.Posté par MBA ASSOUME le 20/07/2010 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est l'heure de sortir de vos cachettes. Sortez des sous bois!

5.Posté par 241 le 21/07/2010 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tshuOooO papi c'est comment?
Tu n'est donc pas fatigué han?en tout cas bonne chance ohhhhhhhh

6.Posté par Reggie Belafonte le 21/07/2010 03:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lui aussi va à la soupe? pourquoi décider de rentrer maintenant?
Président de ceci, président de cela... c'est pas déjá suffisant comme responsabilités???

7.Posté par le Gabonais le 21/07/2010 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand c'est dur, il faut rentrer,
Ramène nous autre chose plus sérieuse que les grandes marques vestimentaires, et les propos, " en france ceci" " en france cela" " j'avais ceci en france..."
pas de nostalgie

On veut des actes concrets, la jeunesse est en perte de vitesse, elle pense, comme le disait le sociologue, qu'un député a plus de valeur qu'un professeur d'université.
Vous avez le devoir d'accompagner ce qui le font déjà au pays.
Et détrompez vous, vous loin d'être meilleur que ceux qui sont au pays, car ils voyagent comme vous, et l'internet leur permet d'être informé des mutations dans le monde.


pourquoi les gabonais aiment tant les titres et postes, quand bien même ils ne sont pas rémunérés?
C'est la première fois que j'entends parler de lui, merci pour la lutte, qui nous a permis d'avoir ce que vous même voyez comme gigantesque.
Votre fameuse conférence nationale, n'était qu'un tremplin pour avoir des postes juteux. Quel bilan positif pour le gabonais de mabanda que je suis?
Si l'argent est terminé, rentre, au GABON tout le monde à sa place, vous n'aviez donc jamais compris qu'on est jamais mieux que chez soi. il fallait dire aux autres, de penser à rentrer, afin de développer leur pays, pas en faisant la politique, mais en étant opérateur économique, créateur de richesse, les PME et PMI, dans l'informel d'abord ensuite chemin faisant, vous pourriez régulariser la situation, c'est ça le développement.
Et non, nous donner des chiffres de macro économie, tralala patata, nous nous en moquons, depuis qu'on nous gifle avec , rien de bon en est sorti.
GABON d'abord et non, l'argent du GABON d'abord.


Merci pour ce courage, que d'autre n'ont pas, ils préfèrent mendier auprès de ceux qui viennent en missions ou vacances en France.Triste l'attitude de nos compatriotes.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...