News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France - Gabon : "Bien mal acquis" : Total va-t-il faire les frais de la décision de la justice française ?

Le site de la Liberté - Source : Jeune Afrique le Mercredi 17 Novembre 2010 à 09:58 | Lu 856 fois

Le Mouvement génération Omar Bongo Ondimba, une association proche du pouvoir, a appelé mardi au boycott des produits du groupe français Total pour protester contre la France dans l'affaire des "biens mal acquis".



France - Gabon : "Bien mal acquis" : Total va-t-il faire les frais de la décision de la justice française ?
La décision de la justice française sur les "biens mal acquis" va-t-elle nuire aux intérêts des groupes industriels français sur le continent ? C'est en tout cas ce qu'espère le mouvement génération Omar Bongo Ondimba.

"Tout sauf Total Gabon"

Cette association, réputée proche du pouvoir gabonais, a annoncé hier le lancement d'une opération de boycott des produits du groupe français Total, intitulée « tout sauf Total Gabon ». Sa présidente, Chantal Ondo, affirme avoir pris cette décision « suite à la réouverture en France du dossier des présumés biens mal acquis ».

Elle « consiste à refuser tout produit Total Gabon, à savoir le carburant, le gaz, les huiles et autres accessoires » et doit commencer jeudi pour une durée de sept jours précise l'organisation, qui revendique 2 000 membres.

Cette affaire, qui vise le défunt président Omar Bongo Ondimba (ainsi que les présidents congolais Denis Sassou Nguesso et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema), a été relancée le 9 novembre par une décision de la Cour de cassation française.

Contre la volonté du ministère français de la Justice, la plus haute juridiction française a décidé de valider la plainte avec constitution de partie civile de l'ONG Transparency International déposée à Paris en décembre 2008 pour « recel de détournement de fonds publics », qui avait été initialement rejetée par la Cour d'appel.

Total Gabon détenu à 25 % par l'État gabonais

Cette décision devrait aboutir à la nomination d'un juge d'instruction pour enquêter sur le patrimoine des chefs d'État et sur la façon dont il a été acquis.

« Charles de Gaulle l'a dit : "La France n'a pas d'amis, elle n'a que des intérêts.", et parmi ces intérêts chez nous, il y a Total Gabon », a ajouté le mouvement qui qualifie Total de « symbole de l'occupation française en Afrique et au Gabon ».

Reste que les intérêts de Total Gabon sont aussi en partie ceux de l'État gabonais : selon le site internet du groupe, l'entreprise est détenue à 25 % par les fonds publics gabonais.


Mercredi 17 Novembre 2010
Source : Jeune Afrique
Vu (s) 856 fois




1.Posté par Ngado le 17/11/2010 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne analyse, l'économie du Gabon est fortement dépendant de cette matière première. Ces PDG sont riches en spoliant les revenus pétroliers, ont -ils assez de courage pour s'en passer.
Même s'ils revendiquent 2000 adhérents, chose fausse, combien ont ils des voitures en circulations, quelles sont leur dépense réelle chez total, sans compter les bons des carburants qu'ils détiennent tous., j'aimerai qu'ils nous donne ces éléments statistiques pour jauger l'ampleur de leur mouvement aussi rikiki soit -il.. C'est une comédie à la gabonaise, une scène théâtrale à la " Juliette et Roméo" . Le dernier feuilleton dénommé " Auberge du salut" date de 10ans. Que le PDG s'oriente dans cette voie, ils trouverons Écho.
Des blagueurs.

2.Posté par POri le 17/11/2010 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Madame Chantal ONDO, je vous invite a lire cet extrait et vous comprendrez alors que vous vous trompez de cible car ceux que vous croyez attaquer sont en en realite en 'realation d'affaire' avec ceux que vous croyez defendre et sont tributaires des renvenus de cette compagnie. Madame M'FERRI BONGO est d'alleurs membre du conseil d'administration de Total Gabon ! ...
"Le « protocole Guillaumat » des années 1970 Le pacte de corruption date des années 70 et s'appelle le « protocole Guillaumat ». Du nom de ce grand commis de l'Etat, homme du renseignement, nucléocrate et surtout architecte de l'empire pétrolier tricolore.
Conséquence directe des chocs pétroliers qui ont vu de petits états africains devenir en quelques mois des magnats de l'or noir, le système consiste à rendre opaques les revenus du pétrole pour alimenter les caisses noires du chef de l'Etat.
Il existe alors trois mécanismes distincts :
1. les « bonus » versés dans la phase exploratoire de la recherchepétrolière, jusqu'à plusieurs dizaines de millions de dollars par an ;
2. les « abonnements », soit la part prélevée sur chaque baril de brutcommercialisé, environ un dollar par baril ;
3. les « préfinancements », prêts gagés sur la production à venir, avec la caution d'Elf, sur lesquels sont prélevés de 1 à 3% de commissions en jouant sur des différentiels de taux d'intérêts.
De 1987 et 1991 le président Bongo fixe pour Elf Gabon le montant de l'abonnement : « Nous vous autorisons à verser à votre société de commercialisation ELF TRADING S.A. la somme de US dollar 1 par baril produit au Gabon par vos sociétés ELF GABON et SNEA. Ces versements, qui se feront sur une base trimestrielle, sont des charges déductibles (un dollar/baril). » Cet argent est ensuite reversé sur le compte personnel d'Omar Bongo à la Fiba (Banque française intercontinentale), la banque partagée par la famille Bongo et Elf, ou à une Anstalt (société offshore) au Lichtenstein."
Blageuse !!!

3.Posté par la pensee gabonaise le 17/11/2010 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici les associations "allimentaires" qui refont survace avec leurs gros ventres devant infectes de la "bongoitose", profitant de l'occasion pour se nourrir de quelques bongos CFA!!! Nos freres-la, sont tout simplement pathetique!!!
Ils doivent surement bien rire d'eux-memes en rentrant chez-eux ceux-la, car il ne croient et ne comprennent meme pas un seul mot de ce qu'ils racontent!!! Posez les des questions assez simple,mais piege pour eux, ils vous gratifieraient d'un bon sourire jaune pour cacher la gene!

4.Posté par AKENG le 18/11/2010 01:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est plutôt l'effet contraire qui risque de se produire. Il est probable que les gabonais se ruent sur les produits du groupe Total pour montrer leur satisfaction due à l'ouverture d'une enquête sur les BMA par la justice française.

5.Posté par OLAME NDONG Eric Parfait le 18/11/2010 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne boycotte pas TOTAL car le problème des biens mal acquis est bien personnel à BONGO ET FAMILLE.

Qui a été consulté avant les détournements présumés et l'implantation de ces bien en territoire français?

BONGO aurait-il pu avec cet argent faire placement dans notre pays pour développer le pays?

Pour moi oui!!! alors laissez nous tranquille avec vos soutiens bidons!!

6.Posté par La Citoyenne le 18/11/2010 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La question que nous devons poser est la suivante: Un boycott des produits total serait défavorable en faveur de qui ?Des bongos bien sur!
pas de bénéfices de total, perte pour les bongos!!!!


Il faut arreté de dire que la france pille le gabon, ce sont nos véreux qui n'ont ni ethique ni patriotisme qui pillent notre pays

7.Posté par La Citoyenne le 18/11/2010 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dirigeants véreux

8.Posté par Michael, l'archange! le 18/11/2010 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le groupe mafieux qui gère le monde veut changer de Pantin, ceux qui font les frais de la justice française présentement n'ont plus le rendement escompté. La justice et la loi ne sont utilisées que lorsque les pantins commencent à se mouvoir tout seul ou lorsqu'ils feignent d'oublier leur serment.
(Don't get me wrong!) Je ne dis pas que cela n'est pas bien que l'affaire des BMA soit entendue devant un tribunal, ce que je voudrai porter à la compréhension de tous c'est que la justice est instrumentalisée. Il n'y a de justice que lorsque les intérêts d'une certaine coterie sont menacés. Diront-ils, justice pour tous ou encore
La vraie question à se poser serait quel est l'intérêt ou quels sont les intérêts qui créent cette tension. Comme vous l'observerez, George W Bush admet publiquement puisque inscrit dans son livre "Decision Points" - un livre qui se vend comme du pain chaud- qu'il a autorisé la torture qui est l'objet d'un traité de l'ONU signé et ratifié par les USA. Quelle est l'action de l'ONU en son encontre (le Canada l'a aussi violé en Afghanistan)? Quand c'est un mandjango africain qui ne donne pas les fesses, le TPI montre le bâton. Ce que les gabonais vivent face à leur justice, les dirigeants africains et du tiers monde aussi le subissent. Avec les slogans comme "Make peace Happen", on croirait qu'ils promeuvent la paix mais en filigrane, ce sont aussi les marchands sinon les industriels de l'armement.
M. Ali Bongo Ondimba ne permet pas une gestion silencieuse par la coterie, il traine avec lui trop de marmites et de cloches : BMA, non adhésion du peuple et même de sa propre obédience. En effet, comment expliquerions-nous le film de son intronisation qui pour ma part devrait être secret? Il y a quelqu'un qui joue au pervertisseur dans l'ombre. Ce genre de technique est expliqué dans "Propaganda; Comment manipuler l'opinion en démocratie".
Comme ils l'ont bien remis au goût du jour, il n'y a que les intérêts qui compte disait Mme Ondo Chanta et citant DeGaulle. Gardez-le en mémoire. Celui qui sera parachuter à la gestion du Gabon sera aussi un patin sinon le Gabon connaîtra la Guerre. Le médiateur a aussi un camps qu'il défend, même quand ils sont neutres il y a un intérêt...
Comme les élèves sont cois, l'issue de cette mascarade ne sera pas au goût des citoyens des différents pays victimes. Et d'ailleurs un rapatriement de ces biens sera perçu comme "placez-le en dehors d'ici car u[notre peuple est rentré dans l'histoire]u". Juste pour dire qu'ils recommenceront mais ailleurs.
Pour ce qui est de l'article lisez "Totale impunité" et vous comprendrez que votre boycott sera inutile sinon nul dans la mesure où après la semaine ou même deux semaines vous courrez chez votre ennemie de circonstance donner le peu qu'il vous donne pour que votre voiture (V12) avance dans les pistes que vous aviez construites.
Il y a trop à dire et je ne sais rien sauf qu'il y a une fin à toute chose.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...