News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : ETDE : contrat d'électrification dans le nord du Gabon

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mardi 16 Mars 2010 à 08:08 | Lu 1483 fois

ETDE, la filiale électricité et maintenance de Bouygues Construction, vient de signer avec le Ministère de l'Energie et des Ressources Hydrauliques du Gabon un contrat clés en main avec financement portant sur l'ingénierie, la fourniture et la construction d'une infrastructure électrique (réseaux haute et basse tension, électrification rurale, éclairage public).



France : ETDE : contrat d'électrification dans le nord du Gabon
Ce projet qui s'inscrit dans la mise en place du Réseau Interconnecté (RIC) Nord Gabon, est financé dans le cadre d'un crédit acheteur accordé par l'Etat Français et garanti par la COFACE. Le montage financier de l'opération a été confié à BNP Paribas.

Ancré dans le programme national d'électrification rurale lancé par le gouvernement gabonais afin de désenclaver certaines régions et éviter l'exode rural, ce chantier concerne la Province du Woleu-Ntem, située au nord du Gabon. Les lignes de transport et de distribution d'électricité permettront d'alimenter les villages et grandes localités situées le long de la route nationale N°2. A terme, l'Etat gabonais a prévu la construction d'un barrage à proximité de la zone concernée par le projet, afin de développer l'important potentiel hydroélectrique du Gabon et supprimer progressivement l'utilisation des énergies fossiles.

Les études liées à ce nouveau contrat débuteront en juin 2010. Les travaux, d'un montant de 32 millions d'euros, devraient s'achever dans un délai de 30 mois et mobiliseront 200 collaborateurs en période de pointe.

Le « Réseau Interconnecté Nord Gabon » se compose d'une ligne de transport d'énergie haute tension (63 KV) de 100 km reliant les villes de Mitzic à Oyem, complétée par un réseau de distribution électrique et d'éclairage public afin d'alimenter les villages et regroupements de villages moins peuplés.

L'électrification de la Province, déjà dotée d'un réseau routier, va notamment permettre de développer des activités économiques orientées vers la petite industrie (transformation de bois, hévéaculture, service), l'artisanat, le commerce, ou l'agriculture, et ainsi freiner l'exode rural.



Le projet prévoit "la construction d'un barrage hydroélectrique de 36 mégawatts (MW) sur le fleuve Okano, à Mitzic et la construction d'une ligne de transport d'énergie électrique découpée en deux phases", a expliqué M. Mapangou, précisant: "le montage financier est en cours et sera bouclé avant la fin de cette année".

Selon lui, l'édification du barrage devrait commencer en 2011. Pour la ligne de transport d'électricité, "le démarrage des travaux est prévu en juin 2010, avec 300 emplois directs à la clé et 2.500 foyers alimentés".

Mardi 16 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1483 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

18.Posté par Blaise le 18/03/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Doom
Naturellement, tu as raison, dans les zones cotières ,l'Energie éolienne a toute sa place, par Synergie, les Energies renouvelables couplées couplées à l'énergie hydrolique ,peuvent faire du gabon un pays energiquement Moderne en Afrique, sans pour autant introduire le Nucléaire, par manque de compétence Nationale( pas assez d'ingenieurs ntionaux en nucléaire, ni techniciens, technologies maitrisée par les pouvoirs étrangers, risques élévés d'avoir des fissures non controlées. Donc Danger +++)
Ceci dit , l'enfouissement des cables est à mon sens , la meilleure solution, quelle que soit l'énergie utilisée, dans les zones côtières comme à l'intérieur des terres.
C'est juste une histoire d'ambition , et , conviction politiques!

17.Posté par lefang le 17/03/2010 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis très content de vos propos c'est ce type de sujet qui devrait être le plus souvent debattu a mon humble avis....

@ observateur
je t cpds je suis de b.t lol!!!!

16.Posté par la pensee gabonaise le 17/03/2010 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme l'a dit un intervenant, l'enfouissement des lignes est certes tres couteux, mais tres avantageus de ce qu'il occasionne une perte d'energie moindre et, il empeche la "polution " de relief! L'energie eolienne doit etre exploitee dans les regions cotieres comme l'a precise M. Doom, mais aussi, on pourrait aussi mettre a profit l'energie des vagues qui donne des bon rendement. Nous devons nous debarrasser peu a peu de l'energie provenant des centrales thermiques par le brulage du mazoute, car tres peu rentable en termes de rendements et en terme de cout.
J'aurait propose que, l'Etat finance des projets de construction des "maisons solaires" ou certains gabonais pourrraient meme fournir de l'energie a la SEEG, ce qui lui permetrait a ses installations de supporter les surcharges d'une part; d'autre part, permettrait a certains gabonais de devenir des "petits entrepeneurs energetiques" de ce qu'ils vendrions a la SEEG le surplus genere par la production interne de "leur maisons solaires".
Une autre proposition consisterait a:
1 - moderniser une partie du reseau, en changeant les cables vieux par des nouveaux de diametres plus grand et, les transformateurs par des nouveaux plus puissants qui me semblent etre arrives pour la plus part a leurs delais d'exploitation( en effet,les transformateurs ont des delais d'exploitation compris entre 20-25 ans) et l'appareillage automatiques( les automates). Il faut comprendre qu'avec le vieillissement des appareils electriques, les caracteristiques de ceux-ci se degradent, donc, il convient apres un certain temps d'exploitation de les changer en vue d'ameliorer le rendement dans leur usage;
2 - Interconnecter tous les reseaux independants, cela permettrait de mieux controler la fourniture de l'electricite par rapport a la demande et, le principe de sellectivite en definisant une furniture continue et sans interruption de l'energie;
3 - Definir un cadre juridique de la commercialisation de l'energie. Il faut bien comprendre que l'energie, l'electricite, est un produit commerciale comme tous les autres qui doit respecter certaines normes biens definies de qualites (niveaux de tension, de frequance, de facteur de puissance,...), ainsi chaque partie dans la signature d'un contrat le liant a l'autre partie, voir son engagement bien role, ses part de droits et de devoirs bien definis. Alors on pourait assister par les termes du contrat qui lient le consommateur( personne physique ou morale) au fournisseur ( S.E.E.G-VIOLA par exemple) ,etre traduit en justice ou paye des amendes du fait de non respect des engagements contenus dans la part du contrat du premier ou du deuxieme signataire du contrat. Parce que, la dysfonctionnement de la fourniture du courant a des consequences tres graves et nefastes sur la productivite, les activites de celles-ci, selon la categorie du consommateur (CATEGORIE I, II, III, IV).

15.Posté par Doom le 17/03/2010 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Blaise et lefang,

Vous semblez ignorer que le Gabon est un pays côtier et donc avec des km de côte. Moi je vois très bien la solution éolienne pour les villes côtières. Et la force du vent au large des côtes est largement suffisant pour produire assez de kilowatt pour les villes côtières et même pour la revente du surplus à des pays comme Sao tomé, la Guinée Équatoriale.

Bien sûr, je pense comme vous tous. Il faut des sources d'énergie alternatives. On ne peut pas se contenter d'une seule source fiable.
Pour le moment la SEEG utilise l'hydraulique et le thermique è très faible échelle heureusement car très peu écologique.

14.Posté par Serge le 17/03/2010 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand il faut parler des choses sérieuses les partisans PD gistes n'arrivent pas à aligner des phrases ou idées concrètes d'où le gros HS de yacelio. Remarquez que quand il s'agit des sujets à haute portée intellectuelle , ils n'interviennent quasiment jamais , si ce n'est pas pour faire des HS.

Mais quand c'est pour mal interpréter les propos des patrons de l'UN , là ils sont forts et n'ont même pas la présence d'esprit de lire entre les lignes.

13.Posté par observateur le 17/03/2010 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et comme d'habitude, medouneu et minvoul resteront toujours dans les ténèbres, comme quelqu'un l'a souligné précedemment.

12.Posté par Blaise le 17/03/2010 02:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Le fang

Comme tu m'as lu, je n'ai pas parlé de l'énergie éolienne,justement pour ce prolème de vitesse, la forêt dense amortit la vitesse du vent, donc perte de puissance!
Moi, je persiste à dire que l'enfouissement des lignes des légèrement plus onéreux au début, les coûts d'installation seront en moyenne 5à 12% plus cher par rapport aux poteaux, mais au bout de 10 à 12 ans d'entretien, les coûts d'entretien dépassent largement l'enfouissement, et cet écart s'accroit exponentiellement apres 20 ans de service.
Pour les Générations , c'est une source de dépenses non négligeables, une poche de taxes pour l'état, qu'on peut épargner aux contribuables 20 ans apres les installations

11.Posté par lefang le 17/03/2010 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le problêmes des panneaux solaires (les cellules actuellement les plus vendues, en silicium)c'est qu'ils ont une productivité moindre lorsqu'exposés à une forte chaleur, ce qui limite leur rendement là où l'énergie solaire est la plus abondante. Des panneaux photovoltaïques avec « concentrateurs » sont en cours de test, qui supportent eux très bien les climats chauds.
De ce qui est de l'éolienne il y'a le coût et il ne "tourne" avec des forces de vents au-dessus de 27 m/s.
Donc de ces deux solutions je suis pour la première mais pas pour une exploitation industrielle (les raisons...).
concernant les câbles enfouis dans le sol je suis tout a fait d'accord (pb electromagnétique...).
Commençons à nous développer doucement en exploitant notre hydro-electricité et à chercher une alternative en cas de saisons sèches pour eviter la dépendance.
Nous sommes là pour proposer et avancer ensemble et non pour être le meilleur. Que ceux qui ont des idées ou des connaissances proposent.

10.Posté par Doom le 16/03/2010 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@yacelio,
Quel est le contexte de ta réaction, je ne vois pas le rapport avec le sujet. Et pour vous répondre, les rapports ne sont pas les mêmes. La France, l'Allemagne sont de vrais partenaires des USA. Ces pays en plus sont membres de l'OTAN.
Je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez. A mon avis vous êtes HS.

9.Posté par Doom le 16/03/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé, j'écris d'un trait.
Pour le Gabon, les solutions sont : l'hydraulique, l'éolien et le solaire.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...