News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : Communiqué de Porte-parole de Jean Ping, en charge des Affaires étrangères...

Le site de la Liberté - Mengue M'Eyaà le Mardi 20 Septembre 2016 à 07:22 | Lu 8942 fois



Depuis le 30 août 2016, nous attendons que soient proclamés les résultats de l’élection présidentielle après que la CENAP (Commission nationale électorale) ait tenté un premier coup de force.

Au lieu de cela, un torrent de feu, de violences, d’arrestations s’est abattu sur la population gabonaise qui réclame la proclamation officielle de son candidat élu, Jean Ping, comme président de la République gabonaise.

Les résultats ont montré que Jean Ping a une avance confortable sur Ali Bongo de plus de 60.000 voix. Se voyant obligé de se rendre à l’évidence, mais conformément aux habitudes de tricheries, le régime a inventé des résultats électoraux improbables dans le Haut Ogooué afin de transformer sa cuisante défaite en victoire.

Évidemment, personne n’a été dupe. Les observateurs européens ont tout de suite exigé un recomptage des voix. Federica Mogherini, haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, et vice-présidente de l’Union européenne, a demandé que les bulletins du Haut Ogooué soient recomptés, puis les États-Unis, la France, par la voix de Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères, par celle d’Elisabeth Guigou, présidente de la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, et enfin les Nations Unies de Ban Kii Moon.

Nous savons aussi que la Cour constitutionnelle a refusé la présence d’observateurs européens, mais a accepté, de manière contradictoire et absurde, la présence d’observateurs africains de l’Union africaine, dont l’impartialité est sujette à caution.
Nous tenons également à marquer notre satisfaction par rapport aux positions exprimées par la plupart des partis de gauche, dont le Parti socialiste, qui a publié un communiqué sans ambiguïté, mais également par rapport à l'opposition actuelle.

En effet, l'UDI de M. Lagarde a pris une position claire sur le Gabon. De même, certaines personnalités des « Républicains » n'ont pas hésité à remettre en cause l'élection de M. Bongo. A toutes ces organisations, nous disons que le combat n'est pas fini, et il faudrait que ce soutien se manifeste jusqu'à la fin du processus.

En revanche, nous n'avons pas besoin des symboles présents et passés de la Françafrique. Nous sommes un peuple adulte et nous sommes capables de nous exprimer. Nous ne voulons pas de ceux et de celles qui ont trahi le président André Mba Obame en 2009. En revanche, ces mêmes symboles de la Françafrique doivent être en mesure de venir chercher leur homme lige, M; Bongo.

Compte tenu de l’absence d’indépendance de la Cour constitutionnelle, et en gage de bonne volonté auprès des partenaires internationaux, le président élu, Jean Ping, a déposé un recours auprès de cette Cours. A ce jour, le contentieux du Haut Ogooué serait en cours d’examen.

Nous savons que le régime exerce des menaces sur les membres de la Cour constitutionnelle, car il exige d’eux une validation du coup d’Etat électoral, et le maintien de M. Bongo au pouvoir.

Aussi, nous préconisons que les Nations Unies organisent une sécurisation des membres de la Cour constitutionnelle afin qu’ils soient soustraits de toute menace physique de la part du régime.

Conformément à notre conférence de presse tenue le 12 septembre à l'espace des femmes – Antoinette Fouque, à Paris, nous tenons également à rendre un particulier hommage aux femmes gabonaises, qui œuvrent au quotidien, au même titre que les hommes, à la libération du Gabon. En effet, la libération du Gabon se décline aussi au féminin.

C'est la raison pour laquelle les femmes gabonaises se lèvent au Gabon comme dans le monde pour l'alternance démocratique. Nous invitons les citoyen-nes européen-nes, les intellectuel-les, les artistes, à rejoindre notre combat.

Les Gabonais ont soif de démocratie et souhaitent que leur vote soit respecté après 50 ans de règne du clan Bongo. Des mobilisations intenses ont lieu tous les jours, des marches blanches en hommage aux victimes des répressions sanglantes et mortelles rythment l’attente des résultats définitifs, qui, s’ils étaient contraires à la logique démocratique, enflammerait le pays, qui n’acceptera pas un nouveau coup d’Etat de M. Bongo

Mengue M'Eyaà

Paris, le 19 septembre 2016

Porte-parole de Jean Ping,
en charge des Affaires étrangères,
de la Communication
du Président élu de la République gabonaise,

Conseillère spéciale de Guy Nzouba Ndama,

Présidente du conseil exécutif du mouvement Civique du Gabon,

Présidente du Mouvement Civique des Femmes.

Http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

Mardi 20 Septembre 2016
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 8942 fois




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...