News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

France : Bruno Ben Moubamba fait découvrir le « Pozo di Bongo »…Vidéo

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Mercredi 9 Mars 2011 à 19:30 | Lu 4827 fois

Le vice-président de l’Union nationale, Bruno Ben Moubamba a manifesté lundi 07 mars 2011 devant le « Pozo di Borgo », l’hôtel particulier supposé du chef de l’Etat gabonais, Ali Ben Bongo, acquis pour près de 100 millions d’euros avec en sus des travaux qui seraient estimés à quelques 50 millions d’euros.



Ali Ben Bongo, l'autre Président
Ali Ben Bongo, l'autre Président
« Nous sommes ici, au 51 rue de l’Université à Paris devant l’hôtel particulier de luxe « Pozzo di Borgo » ou « Pozzo di Bongo » devrait-on dire, par la mauvaise volonté d’un homme : Ali Bongo Ondimba. Cet homme considéré par la communauté internationale comme « Président de la République Gabonaise », en moins de deux ans à la tête de l’appareil d’état gabonais, a réussi s’offrir ce « palais » parisien pour près de 100 millions d’euros avec des travaux qui avoisineraient les 50 millions d’euros. Plus de la moitié de la valeur totale des Biens Mal Acquis par son père feu Omar Bongo ! Avec quel argent et au moyen de quel montage juridique ?

Au-delà de la version officielle, que beaucoup remettent en doute et qui veut que le « Pozzo di Borgo » soit la propriété de l’État Gabonais (et nous en doutons), nous exigeons des preuves que cette demeure n’appartient pas à une Société Civile Immobilière détenue par des personnes privées très proches d’Ali Bongo Ondimba !? Quel est l’origine des fonds ayant servi à acquérir le « Pozzo di Borgo » alors que les infrastructures sanitaires et éducatives (comme les universités et les hôpitaux publics gabonais) sont dans un état de déliquescence ?», a t-il d’entré de jeu, souligné.

Et d’ajouter « Oui, nous sommes véritablement dans notre droit, de poser des questions précises au pouvoir d’Ali Bongo au vu du verrouillage de la démocratie gabonaise : - Qui a donc payé le « Pozzo di Borgo » et qui en bénéficie réellement ?

- Le « Pozzo di Bongo » à Paris n’aurait-il pas été acheté avec de l’argent détourné ?

Il s’est également interroger sur les « révélations » de l’hebdomadaire « Jeune Afrique », qui dans sa livraison du 27 février au 5 mars 2011, affirme en page 10 de ses informations « confidentielles » qu’un homme d’affaires français a déposé une plainte le 22 février contre Ali Bongo Ondimba pour « détournement d’actions à des fins de profit personnel » auprès du Centre International de Règlements des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI), un organisme dépendant de la Banque Mondiale. Cette situation, pense t-il terni l’image du Gabon.

Le vice-président de l’union nationale se demandé si : « Ali Bongo Ondimba s’est servi de son statut de Président du Conseil d’administration de l’OPRAG et de son poste de ministre de la défense gabonais pour faire dans la spoliation et revenir sur les engagements fondamentaux de l’État Gabonais vis-à-vis de partenaires économiques ?

Et aussi, si ce dernier ne se serait pas, servi dans les caisses de l’OPRAG (office des ports et rades du Gabon) pour ses propres intérêts par exemple à l’exemple de ce « palais » parisien : Pozzo di Borgo ?

Selon lui, « La multiplication des « crimes financiers » autour du Gabon et de M. Ali Bongo Ondimba, ont fini de nous convaincre qu’il est impossible de réformer le Système Bongo. Ceux qui en rêvent (même dans ce qui reste d’opposition officielle) se trompent ! Les promesses de « bonne gouvernance » ou de faire du Gabon un « pays émergent », étaient un leurre et le Gabon d’aujourd’hui est dans le fossé. Le Système Bongo et le Bongoïsme doivent être démantelés et les héritiers d’Omar Bongo Ondimba qui perpétuent ou veulent perpétuer la mauvaise gouvernance en dépit du bon sens doivent être écartés de la vie publique !»

Il soutient que « la disparition de M. Omar Bongo en 2009 (dont les Biens Mal Acquis par lui et les siens font l’objet d’une enquête de la justice française en ce moment) a pourtant représenté un formidable espoir de libération de ce nouvel esclavage qu’est la pauvreté et qui nous a été imposé par nos propres frères africains, fussent-ils des dictateurs.

Toutefois, près de deux 2 ans après la mort de l’ancien doyen du « Syndicat des Chefs d’État Africains », le Système de prédation des « biens publics » au profit d’un groupuscule ronge toujours les richesses du Gabon comme un « cancer » que nul ne peut arrêter … pour l’instant. Entre la soumission imposée aux uns et les compromissions exigées aux autres … il apparaît clairement que le Gabon est définitivement la proie d’une « voyoucratie en col blanc » qui humilie le Peuple Gabonais au plan intérieur comme au plan international. C’est le coup d’état permanent sous toutes ses formes : politique, économique et social et culturel. »

Bruno Ben Moubamba souhaite que « La France ne peut plus servir de refuge aux dictateurs de tous ordres ! »

Il a appelé, de ce fait, « les Peuples du Gabon et de toute l’Afrique sub-saharienne à se préparer à chasser leurs dictateurs. »

D’après lui, Kadhafi « est le parrain du syndicat des dictateurs africains et il va de soi que nous ne pourrons pas accepter qu’Ali Bongo Ondimba et les autres dictateurs africains restent au pouvoir aussitôt que le Guide Libyen sera parti».

Pour finir, Bruno Ben Moubamba estime que « Ali Bongo Ondimba doit partir parce qu’il représente un pouvoir corrompu depuis ses origines et il faut que tous les dictateurs d’Afrique sub-saharienne s’en aillent, eux et tous ceux qui leurs ressemblent »

Dans son discours, Bruno Ben Moubamba, dit douter s’est interroge sur l’origine des fonds ayant servi à acquérir cette résidence. Et même de ce que le « pozo di Borgo » soit la propriété de l’Etat gabonais.



Mercredi 9 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 4827 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

45.Posté par la pensee gabonaise le 11/03/2011 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le debat n'avancera jamais tant que chacun campera dans sa position sans pour autant, essayer de voir la part de verite dite par son interlocuteur. En effet, de part et notre (PDGiste et UNiste), car c'est la grande majorite de ceux qui interviennent par leurs points de vu donnes, il y a comme un orgueil et egoisme a s'approprier la verite absolue en dehors de laquelle, on ne faut que gesticulation, demagogie.

Mais la verite est telle que, par ce jeu de la sourde oreille, de la contemplation unique de son propre reflet dans le mirroir du discours, les uns et les autres n'arrive pas a elever le debat. Il est vrai cependant que, la position des PDGistes dans defense de leurs arguments faits dans son ultime demarche un bond sur sa comptabilite personnelle via la malhonnetete intellectuelle; mais, il n'en demeure pas moin que, celle Uniste est teintee, dans une certaine mesure, d'amnesie selective sur la base d'un aveu public dont la sincerite reste encore a prouver.

Rien dans la toile, pour la plus part, fait etat d'une analyse objective et franche. Il suffit de lire quelque lignes ecrites par certains, pour comprendre ceux pour qui on "rule"!

Le nouveau fond de commerce, pour les UNiste, se presente comme etant, "l'accointance" UPGiste avec le pouvoir illegale en place pour que, ceux-ci se presente comme la seule force vive succeptible de defendre les interets du peuple. Question fondemmentale: le peuple n'es-il pas le seul capable de defendre ses interets de maniere franche sans conflit d'interet?

L'equation a plusieurs inconnues a resoudre par le peuple au seuil du nouveau tourbillon politique est tres complexe, d'autant plsu que, on le caresse, dans tous les sens, par le poil... Alors, qui est vrai ou faut; qui manque de lucidite et qui fait dans la demagogie; qui fait dans la politique de l'autruche et qui fait dans la politique du ventre? Voici autant de question auxquelles, il conviendrait de repondre pour rendre l'equation plus simple enfin de la resoudre.

Dans ce cas, avec beaucoup de recule et de sagesse, puis que dans les opinions, les nouvelles positions (ex-PDGistes mais nouveaux opposants, ex-PDGistes reconvertis en emergents, opposants radicales devenus quelque peu conviviales, ancien syndicaliste eveloppant plusieurs veste a la fois( ministre,vice-president de parti, homme de la societe civile),...) creent un nuage trouble dans les tetes des populations ou, il devient encore plus dur de discerner le bon grain du mauvais, je recommande un netoyage total, un "reloading" de l'appareil politique chez nous en cas de la prise du pouvoir par le peuple lui-meme. Cela aurait pour effet de mettre de cote les malins, "perfides trompeurs" pour reprendre quelques mots de notre hymne nationale.

44.Posté par UNITE le 11/03/2011 02:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ lereflechi en combattant tu trouveras des gens comme moi comme obstacle ST MICHAEL à raison déjà de commencer le combat par la si tu a d'autres plan vas y,je verrais comment sur un clavier derrière devant un écran tu vas sortir le pays de la misère
tu rêve tu joue à la politique version jeu vidéo sur le net tous ce que tu dit est nul et sans effet la vraie bataille c'est sur le terrain,pendant que les autres font des tournés dans les différents artères du pays vous réfléchissez au claviers bravo la société est faite ainsi mon cher je ne partage pas votre avis donc ne dites pas sur ce site que tous le monde est contre le système je m'arrête par la mais j'attends toujours la fameuse révolution du mois de MARS llllllllooooooooooooooooolll

43.Posté par lereflechi le 10/03/2011 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ST MICHEL
s'il te plait ne donne pas plus de valeur a un sot qu'il ne le merite, on peut jauger le niveau de reflexion d'un individu par sa manière de construire des phrases, et d'emettre des idées, nous avons un Gauliath a effracer de notre territoire, ton energie physique et intellectuel nous sera d'un grand apport

42.Posté par lereflechi le 10/03/2011 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
40.Posté par FOUTAISE

je suis d'accord avec toi "si tu me permets de te tutoyer", la Grande question est : COMMENT S'Y PRENDRE? nous avons pas d'arme, notre population est efrayée, elle vit dans la peur constante, COMMENT LEUR REDONNER COURAGE ET ESPOIR? nous jeunes intellectuels unissons nous et trouvons des strategies pour libérer notre patrie des mains de ces ...., j'ai aimé la phrase de fin de St.Michael, je cite " Our time is coming for a free and democratic socity: GABON FIRST FOR and WITH ALL GABONESE"

41.Posté par St.Michael le 10/03/2011 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ UNITE,

Tu as aussi moins de mérite que les hontes nationales Mborantsuo/Angelique Ngoma ou les corrompus nationaux Mba Abessolo, PMM, Simeon Ekogha et JF Mouloungui....

Kadhafi avait UNIFIE les lybiens dans l'argent du petrole mais avait oublié une chose : La liberté des esprits et le systeme meritocratique sont les vecteurs principaux de la Vraie UNITE...Ajourd'hui Kadhafi avaec ses berets rouges et mercenaires etrangers sont ébranlés.,,,Aliben will follow suite....

Ton guru Aliben qui s'est lancé dans l'achat des consciences des villageois est sur une voie sans issue:

Tant que le vote des gabonais du 3/08/09 (où la majorité des gabonais a rejeté la monarchie bongoiste à plus de 90 %) ne sera pas respecté et restitué le biafrais sorti du ventre de Nkama Josephine à 12 ans (par sesarienne sic) sera dans une tourmente perpétuelle.

Our time is coming for a free and democratic socity: GABON FIRST FOR and WITH ALL GABONESE.

Amen!

40.Posté par FOUTAISE le 10/03/2011 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@lereflechi

Ma proposition: qu'Ali Ben le Biafrais et ses parasites DEGAGENT!

Il n' y a pas de suggestions qui vaillent sans ce préalable.Le fruit est pourri, il ne faut pas se contenter seulement d'enlever le ver; Il faut jeter le fruit entier parce que l'arbre (la mère Patrie qui n'appartient à aucun clan) lui, continuera de donner de beaux et juteux fruits à ses enfants (ESPOIR). Les Hommes passent et trépassent (y compris ceux qui comme le biafrais ont les pleins pouvoir dans la monarchie Gabon: Grand Rais des Musulmans du Gabon future base arrière d'Al Qaida, grand Rais des Franc-maçons,grand Rais des Ndjobistes Téké, grand guru du Conglomérat des mafiosistes détourneurs et commanditaires de tortures et autres assassinats restés jusque là impunis etc) mais la Patrie demeure.
ARRETONS DE FAIRE DANS LES SENTIMENTS. LES FOSSOYEURS DU GABON CE SONT LES BONGO! Il n y a pas de place pour la raison quand un pays marche sur la tête à cause d'un système obsolète mais qui veut afficher des airs modernes.

39.Posté par lereflechi le 10/03/2011 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai eu le temps de parcourir vos réactions, nous sommes tous sur la meme longleur d'onde, j'approuve et apprecie cette volonté commune que nous avons de vouloir changer la situation de notre pays, mais de grace changeons de discours, arrêtons de nous plaindre, profitons de ce site pour emettre des idées, proposer des solutions a notre niveau, je suis sûr que quelqu'un nous ecoutera. A l'endroit des partisants pdgistes adoptons la sagesse politique Americaine, ignorons les, ne faisons pas attention a leurs injures, car "on ne repond pas a celui qu'on estime plus petit que soi" dans tous les domaines, au risque qu'il se croit etre ton egale
merci a toutes ces personnes Gabonaises et etrangeres qui se preoccupent de notre situation et veulent nous aider a batir un meuilleur GABON

38.Posté par TARTUFF le 10/03/2011 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ali Ben ou Ali LA POISSE???

En l'espace de quelques moi 1 ministre et 1 préfet qui vient de mourir par accident de la circulation sur nos pistes du Gabon, tout ça pour préparer l'arrivée et l'accueil d'un imposteur qui nous fait maintenant des conseils des ministres tournants, après les fêtes...

+ cette affaire que BBM met au grand jour en demandant des
explications aux maîtres nageurs de l'EMERGENCE.+ ses amis et soutiens des pays arabes qui déguerpissent...

VRAIMENT! Vaut mieux rester dans l'opposition, LA VRAIE! Je préférerai mourir que de rentrer dans ce gouvernement qui a la guigne!

37.Posté par UNITE le 10/03/2011 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ST MICHAEL tu ne dit rien de beau dans ton blablabla tè juste toucher parce que ce que j'ai dit te fait mal au cœur c'est toi le véritable malade tu es un sociopath crois tu que j'accepterais qu'un Equato comme AMO qui sait de jas largement enrichie avec l'argent de mon pays prenne le pouvoir jamais c'est nu imposteur équato d'origine tu as de jas vendu ton âmes au diable tu es un becté AMO ta lavé le cerveau je m'arrête par la parce que je m'adresse à quelqu'un qui est de jas malade qui ne sait pas ce qui l'écrit vas te faire soigner d abord chez le Ngangua le plus proche vous n'avez aucun projet pour le pays sauf la violence la barbarie quand à foutaise je te repond pas parceque je parlais de DIEU et non dieu je n'invoque pas de petit dieux
Venez nous combat politiquement sur le terrain vous faites la bouche pendant que nous on mobilise les populations sur le terrain en plus on m'achète pas je suis ÉMERGENT et puis AMO t'at'il acheté ? si c'est le cas je comprend pourquoi tu te comporte plus qu'un FOU

36.Posté par FOUTAISE le 10/03/2011 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


BBM fais ton boulot. C'est pas aujourdh'ui qu'on va faire le procès de l'ensemble des gabonais qui ont bouffé. La liste est longue certes mais on pourra tout me dire,personne n'arrivera à me départir de l'idée que les fossoyeurs du Gabon sont principalement dans le CLAN BONGO! Et le souci aujourd'hui c'est le biafrais et ses parasites pas que béninois et soudanais, il y a là dedans pas mal de gabonais aujourd'hui, à commencer par les MBORANTSO (L'inamovible maman,l'Etat lui verse 450 millions de fcfa tous les ans pour l'immeuble que lui généreusement offert BONGO ONDIMBA père en tant que maîtresse, les Laure Olga NGONJOULT (800 millions de fcfa dernièrement offert à son fils vivant aus USA) et autres.

BBM pose une question fondamentale, et là il n y a plus d'histoire d'AMO ou je ne sais quoi. C'est une question de bons sens: Comment et pourquoi avoir claqué 100 millions d'euros dans ce truc qui ressemble plus à une forteresse pour mafieux(normal, le vendeur est italien!) qu'à un immeuble administratif, pendant que les étudiants gabonais pleurnichent qu'ils n'ont plus de bourses et pendant qu'il n' y a toujours pas de routes au Gabon? Etait-ce une priorité?Cette décision n'a même pas été étudiée par le parlement! Comme d'hab, passage en force et décision à l'aveuglette. ça me rappelle cette connerie d'aller construire un stade à 700 km dans la brousse à Franceville . Allô, allô, y a t-il réellement un pilote dans l'avion?? Allô??!!

Ps: certains ont trouvé un espace de liberté sur ce site de cons comme vous dites. Allez voir ailleurs si ça ne vous convient pas que nous dénoncions l'innaccepatble. ET NOUS CONTINUERONS A DENONCER, RIEN, NON, RIEN NE NOUS ARRETERA, MEME PAS LA PEUR D'ETRE TORTURE UN JOUR PAR LE BIAFRAIS.

1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...